Message aux jeunes non-circoncis : Pourquoi il ne faut jamais décalotter

  • Edit bech : Cette discussion a été ouverte par Alvin qui a commencé par un long texte introductif qui n'a pas fait l'unanimité et que l'auteur a supprimé au vu des réactions. Toutefois, comme ça a été le prétexte pour ouvrir une discussion sur le décalottage, tout ce qui a suivi est visible.


    Cette situation très personnelle n'a de sens que pour un solitaire car tu ne peux quand tu es en couple ignorer les besoin de l'autre.


    Je présume pour t'avoir lu et écouté ta vidé que tu dois avoir un odorat très faiblement développé.


    Quand tu parles d'accumulation du smegma sous ton prépuce, je t'assure que c'est pas mal ragoutant pour ta partenaire.



    La transpiration aussi c'est normal mais passé quelques heures c'est insupportable, idem pour l'haleine....


    Donc messieurs si vous ne voulez pas faire fuir les femmes, lavez-vous !

  • Mon commentaire.


    En première approximation, la longueur du prépuce, et de ce fait l'index de couverture à l'âge adulte dépend de l'âge auquel le garçon aura commencé à décalotter volontairement ou non.


    Plus précisément, vu que la courbe de croissance du pénis en fonction de l'âge n'est pas identique d'une personne à l'autre, la proportion entre la taille du pénis au moment où le garçon a commencé à décalotter et la taille qu'elle a atteint aujourd'hui (qu'il soit adulte avec un pénis de taille définitive, ou pas encore) détermine la longueur du prépuce et donc l'index de couverture.


    Explication.


    Les érections, notamment celles qui se produisent pendant le sommeil sont des occasion pour le pénis de gonfler, ce qui va durant l'enfance favoriser sa croissance en longueur comme en diamètre.


    98 % des bébés et la plupart des jeunes enfants ont un pénis dont le gland est recouvert par un prépuce qui dépasse de l'extrémité du gland en se terminant par un petit bout de tuyau.


    Lorsque le pénis gonfle et donc augmente à la fois en diamètre et en longueur l'extrémité du prépuce est trop serrée pour que le gland ressorte. Néanmoins, le prépuce va s'étirer pour s'adapter à un pénis plus long avec un gland de plus gros diamètre. Au fil des années, le pénis s'allonge et grossit, mais tant qu'il n'y a pas de décalottage, le prépuce continue à recouvrir le gland en totalité et pour cela, il s'allonge et en conservant un petit bout de tuyau plus étroit qui dépasse du gland.


    Au contraire, si une personne a son prépuce suffisamment large pour décalotter au moins au repos, lors d'une érection, le gland tente se sortir et y parvient au moins partiellement, quelquefois en totalité, en sollicitant l'ouverture du prépuce. A partir de ce moment là, les érections nocturnes entretiennent la capacité d'ouverture du prépuce au lieu d'étirer celui-ci dans le sens de la longueur. Même si le pénis continue à grandir, le prépuce ne s'allongera plus.


    Il y a bien sûr la phase intermédiaire où le prépuce est encore sollicité en longueur, mais de manière moindre, et aussi en diamètre d'ouverture. C'est la période où un décalottage partiel est possible.


    98 % des bébés et la plupart des jeunes enfants ai-je écrit sont dans le cas du pénis avec le prépuce qui s'allonge sans décalotter. Il reste donc 2 % des bébés pour lesquels le gland commence à ressortir à la moindre érection. Déjà avec leur tout petit pénis, le diamètre d'ouverture de leur prépuce est sollicité au lieu d'avoir le prépuce étiré en longueur. A l'âge adulte, avec un pénis peut être 5 fois plus long, ils auront un prépuce très court et le gland apparent en permanence, comme s'ils avaient été circoncis.


    On dit que Mahomet est né sans prépuce. C'est peut être faux. Mais s'il lui manquait le petit étranglement à l'extrémité qui empêche la plupart des enfant de décalotter naturellement très jeunes, son gland commençait à sortir à la moindre érection alors qu'il était bébé ou au moins jeune enfant. Son prépuce (de quelques millimètres de longueur) ne s'est pas allongé en grandissant et lorsqu'il a eu un pénis d'adulte, ses quelques millimètres de prépuce n'empêchaient pas son gland d'être toujours apparent. Dommage pour ceux qui ont voulu lui ressembler. :cursing:


    D'après les courbes de Oster, entre les 2/3 et le 3/4 des enfants de 6 ans ne décalottent pas. On tombe à la moitié vers 10 ans 1/2 et ensuite, le taux de décalotteurs continue à augmenter avec l'âge, que le premier décalottage soit volontaire ou facilité par des exercices d'élargissement du prépuce.


    Ceux qui décalottent naturellement (ou de manière provoquée, mais sans que ça ait fait de dégâts) bien avant l'âge adulte auront tôt un prépuce qui s'étire au niveau diamètre d'ouverture au lieu de s'étirer en longueur. Une fois adulte, ça devrait donner des prépuces très courts avec un index de couverture de CI-6 ou moins.


    Toutefois, fw190a a constaté un geste instinctif chez les enfants naturistes. Avant la puberté, ils prennent instinctivement le bout de leur pénis pour l'étirer dans le sens de la longueur, à peut près toutes les 15 minutes. Ce geste favorise à la fois le décollement des adhérences mais aussi l'allongement du prépuce. 8o Reste à savoir pour les enfants habillés dont le pénis est moins accessible s'ils réussissent quand même à faire ce genre de mouvement.


    Il reste en tout cas ceux qui vers 12 ans ne décalottent pas encore, mais s'y mettront plus tard. L'âge du décalottage, et donc celui de l'arrêt de l'allongement de leur prépuce, va conditionner à l'âge adulte, avec un pénis ayant achevé sa croissance, l'index de couverture.


    Celui qui décalotte à 12 ans sera plutôt CI-7 une fois adulte. Celui qui ne commence qu'à 16 ans ou après, sera plutôt CI-9.


    Mais d'autres facteurs peuvent avoir un effet comme la variation de la taille du pénis entre l'état de repos et celui d'érection.


    Après toutes ces explications, je rejoint Alvin sur un point. Lorsqu'on le peut, c'est à dire si rien ne permet de décalotter naturellement très jeune, il vaut mieux éviter de se mettre à décalotter tôt si on veut avoir un prépuce long, qui permettra d'avoir le gland couvert en érection et donc le maximum de sensibilité (CI-9 ou CI-10).


    Etant circoncis, je n'ai pas de smegma. Et je ne peux donc pas juger de son odeur. Mais je suppose (ce qui semble l'avis le plus courant) qu'il vaut mieux arriver à décalotter au repos à partir de l'adolescence pour pouvoir nettoyer son gland.


    Enfin, par rapport aux odeurs, il reste pur moi un point mal éclairci. Il y a environ 3 ans, un chef, avec lequel je m'entendais très bien m'avait signalé une odeur corporelle acre qu'il n'arrivait pas à identifier. Il m'avait conseillé de faire des examens médicaux pour le cas où ce serait le signe d'un problème de santé.


    Donc, visite de mon médecin habituel un jour où je ne travaille pas. Il ne constate rien et me conseille de prendre un rendez-vous pour repasser juste au retour du travail. Ce jour là, il y avait le médecin (homme) et une jeune stagiaire (femme). Ils ne constatent rien d'autre qu'une odeur de transpiration normale, pas plus forte que chez d'autres personnes. Le docteur pense que le problème viendrait de l'hyper sensibilité de mon chef à certaines odeurs.


    Mon chef n'ayant pas cru à cette possibilité et affirmant que d'autres personnes avaient constaté ce problème d'odeur, j'ai demandé à 2 professeurs à la cantine ce qu'il en pensaient. Si l'un d'eux a désapprouvé mon chef de m'avoir parlé de ça, l'autre a parlé des poussées hormonales chez les ados qui produisent aussi des odeurs. J'étais en phase de restauration active avec le DTR. Peut être que certains ont constaté un effet secondaire odorant alors que du point de vue visuel la tige du DTR ne se distinguait pas sous mon jean :thumbsup:


    Je suis d'accord avec Alvin, à partir du moment où on est capable de décalotter en érection, le recouvrement du gland par le prépuce est moins serré que si on ne peut pas le faire. Ce recouvrement moins hermétique peut favoriser la désensibilisation du gland.


    Le problème est que si Alvin cherche à recalotter dès qu'il s'aperçoit que son gland sort, il risque de louper pas mal d'érections nocturnes qui seront un facteur de désensibilisation. Donc, pour la nuit, je lui conseille de faire comme les restaurateurs de prépuce, empêcher le gland de ressortir soit avec un cross-taping (sparadrap), soit en enfilant un tore au bout du prépuce. Et accessoirement (on retombe sur mes explications du début), ça favorisera l'allongement de son prépuce au lieu de favoriser son ouverture.


    Et sinon (je l'avais évoqué sur ce forum), un chirurgien de Paris m'a parlé par email d'une petite opération visant à rajouter un fil de silicone extensible au bout du prépuce afin d'en refermer l'ouverture.

  • Alvin, tu pars dans un délire indescriptible, ce sont tes choix.... Certes, bien excessifs.


    - J'espère pour toi OCP, qu'Alvin n'a pas lu ton post concernant l'opération que tu as fais subir à ton fils !!! Je trouve très pertinent ce que dit Alvin, même si je ne partage pas tout (garder le sperme dans le slip par exemple) mais je suis certain d'une chose, Alvin est dans le vrai concernant le décalottage !!!


    Merci Alvin pour ton beau témoignage :thumbsup:

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • Celui qui décalotte à 12 ans sera plutôt CI-7 une fois adulte. Celui qui ne commence qu'à 16 ans ou après, sera plutôt CI-9.


    - & ce dont parle Bech tu en penses quoi OCP ??? Ça ne te fait pas peur de savoir que ton fils aura un prépuce plus court que ce qu'il aurait pu avoir ?

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • Non car ca n'a rien à voir.


    Libérer le sulcus ne raccourci pas le prépuce lol. Le développement du pénis à partir de la 12/13 eme année est générale, gland, muqueuse, prépuce, etc etc sous l'effet des hormones de croissance.

    Sans circoncision
    , ce qui fait la grandeur du prépuce est la résistance de l'anneau prépucial, la peau disponible du fourreau et la longueur du frein.


    Donc rien à voir. Mon fils possède la totalité de sa mobilité, c'est tout. Rien de plus.

  • Je crois que ce que décrit Alvin porte un nom sur les réseaux de rencontre "sexe" et autre, c'est classé dans les trips "crade" ; dans le genre éjaculer plusieurs fois dans le slip sans le changer, et sans se laver... tendance kiff sur l'accumulation des odeurs et des sécrétions...


    Il s'agit d'une orientation particulière de fantasme sexuel qui ne se discute pas... à ce niveau là chacun ses goûts,


    Par contre, ne pas chercher à en faire une quelconque démarche d'authenticité pour le contexte " intact " / circoncis... cela n'a rien à voir !
    la circoncision a été inventée il y a des milliers d'années dans des pays où il fait 30 à 45 degrés à l'ombre toute l'année et où il n'y avait pas d'eau , ou du moins pas assez pour imaginer en utiliser 1 litre par jour pour se laver le kiki... dans ce contexte, la prolifération bactérienne peut être 10 ou 100 fois supérieure à ce qu'elle peut être sous les latitudes septentrionales des forêts de France, Allemagne ou Scandinavie...
    Ce contexte culturel des pays chauds et de la circoncision pour "l'hygiène" est resté gravée dans la psychologie collective des populations issues des pays chauds ; et c'est contre ces représentations et leurs reliques que nous nous battons aujourd'hui par rapport à quelque chose qui n'a absolument plus lieu d'être dans tout pays "moderne"


    Je ne suis pas sûr que valoriser l'accumulation de Smegma , de sperme séché, et autres odeurs soit le meilleur moyen de convaincre
    :D:D:D

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • [/quote] Ne décalottez pas. Ne modifiez jamais rien à votre sexe et à vos moeurs, restez comme vous êtes. Ne pratiquez jamais aucun exercice d'agrandissement du pénis, ne pratiquez pas nofap, le tantrisme et toutes ces choses. Soyez naturel.


    Merci à ceux qui auront lu ce message.[/quote]


    Je suis d’accord avec toi sur le decalotage , mais sur le nofap et le reste non.


    Déjà il n’y a aucun rapport entre les 2 , le nofap n’a aucun effet négatif sur la santé des hommes donc chacun fais comme il veut.


    Mais si tu voulais dire " qu’il ne faut pas ce laisser influencer et faire quelque chose qu’on fond on ne veut pas " je suis d’accord.

    Le seul risque qu’il y’a quand tu a ton prépuce , c’est de le perdre.

  • Les amis,


    Après deux mois sans communiquer avec qui que ce soit sur internet, j'ai voulu sortir de cette retraite pour partager ce que je vivais depuis.


    Le leitmotiv de ce genre d'initiatives pour moi est "je vais donner mon avis, ça aidera peut-être des gens". Ou encore : "c'est mon devoir d'informer les gens".


    Quand je me lève un beau matin avec cette idée saugrenue il m'est difficile de resister et je me mets donc à écrire.


    Il faut comprendre ce que c'est pour moi que d'écrire. Ce n'est pas un plaisir mais une corvée douloureuse émotionnellement et même physiquement (jusqu'à la fatigue complète). Je m'y implique trop, je mets tout de moi-même dans ce que j'écris et deviens obsessionnel, pensant ensuite constamment à ce que j'ai écrit, l'influence bonne mauvaise que ça pourrait avoir, le pourquoi du comment etc.


    Cela ruine complètement ma tranquillité.


    Si je fais une video, même juste un audio, c'est la même chose. Le côté définitif du fait de s'exprimer publiquement me met très mal à l'aise. Je ne supporte pas cette sensation car j'ai constamment peur d'avoir fait une erreur, d'être mal compris.


    Je suis peut-être malade mental, je ne nie pas cette éventualité, en tout cas je ne suis pas comme la majorité de mes contemporains qui semblent évoluer à leur aise dans cette ère de communications virtuelles et de représentation de soi constante.


    Mais peut-être aussi que je suis normal et que ce sont les autres qui sont fous et ne comprennent pas qu'internet est finalement un mauvais moyen de communiquer des idées.


    On peut me critiquer en disant que je n'assume pas ce que je dis mais pour moi le prix à payer est trop cher.


    De toute façon l'influence positive que je pourrais avoir est tellement faible et dérisoire comparée à la négative ou au fait qu'on ne me comprenne pas comme souhaité que je n'ai pas trop de regrets à ne plus m'exprimer.


    Donc, j'ai encore fait une erreur en revenant donner mon avis. Excusez-moi du dérangement.


    Si je reviens encore à l'avenir avec l'idée de sauver le monde, je crois que le mieux serait tout simplement de me bannir du forum. Je ne vais pas faire une comédie incessante de "je reviens puis finalement non, je repars...", ça va devenir lassant.


    J'espère que certains comprendront ce que je veux dire et ce que je ressens, même si je sais bien que c'est vraiment incompréhensible de prime abord pour 99% des gens.


    Je suis en guerre psychologique avec mon utilisation d'internet depuis des années. Ce média a ruiné ma vie, littérallement. Je n'y fais et dis que des choses que je finis par regretter, même quand ça partait d'une bonne intention. Ça a une très mauvaise influence sur moi. Ce n'est pas pour moi.


    Ma tranquillité est dans la "vraie vie", je veux dire en dehors de toute utilisation d'internet et même de l'expression par écrit, qui reste virtuelle et truquée dans une certaine mesure.


    Bonne continuation à tous. Merci d'avoir lu.

  • Il reste en tout cas ceux qui vers 12 ans ne décalottent pas encore, mais s'y mettront plus tard. L'âge du décalottage, et donc celui de l'arrêt de l'allongement de leur prépuce, va conditionner à l'âge adulte, avec un pénis ayant achevé sa croissance, l'index de couverture.


    - OCP tu n'es pas d'accord avec ce que dit Bech ??? Pourquoi tu ne t'exprimes pas à ce sujet ???

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • On a le droit de ne pas être d'accord non ? Bon.


    - Ben dit-le alors que tu n'es pas d'accord !!!


    Un suivi psychologique devrait être entreprit pour ce garçon, se serait bien pour lui.


    - Forcément avec des réflexions à deux francs cinquante vous l'avez fait fuir !!! C'est vraiment pas malin... vous n'acceptez pas sa différence c'est trop nul :thumbdown:

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • - Suis vraiment déçu de ce forum... Alvin a raison, il ne faut pas écouter les autres, mais ce que l'on ressent !!! Si je n'vais pas suivis les supers conseils débiles de Nicoco & sa Lanoline, mon gland ne serait pas complètement insensible !!! :cursing:

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • Tiens à propos, tu tiens bon pour ne pas mettre de la creme ?


    - Oui je tiens bon... résultat début juillet 2019... on verra bien si évolution il y a ou pas...


    Personne ne la fait "fuir" le garçon. Il le fait très bien tout seul. Il excelle meme.


    - Disons que toi & Marie, vous n'y êtes pas allé de main mort 8|

    La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

  • - Oui je tiens bon... résultat début juillet 2019... on verra bien si évolution il y a ou pas...

    Pourquoi juillet 2019 ?? Tu t'es toi même laissé 1 an d'un coup ?
    Il y a fort à parier que les améliorations mettons moins de temps à arriver. En tout cas je l'espère pour toi.
    Mais cela reste LA seule solution afin de percer ton "secret".