Messages de bech

    L'idée du manchon de Sebiohasard est bonne pour toi, alors que ce n'est pas ce que je conseillerai le plus. En effet, tout comme un joint torique ou un noeud coulant, ça permet d'étirer la peau près du ventre et non pas celle au niveau du pli du prépuce.

    Non non non ce n'est pas vrai, cela étire également la peau près du pli, j'en suis la preuve vivante !

    J'ai des doutes. D'autant plus que tu as utilisé plusieurs méthodes avant, dont celle consistant à tirer en faisant un poids avec une bouteille que j'ai adopté ici (pour quand je suis chez moi, vu que quand je sors, je ne m'habille pas avec un sarouel).

    D'un point de vue mécanique, je ne voie pas comment un manchon pourrait étirer la partie du prépuce qui dépasse du gland.


    Sinon, un truc jamais dit par rapport à la taille de ces manchons, prendre la taille L ou M (35 ou 30 mm de large) et pas une XS (20 mm de large) comme mon premier manchon acheté sur internet.

    Bon retour parmi nous Hyperion. Un inscrit de 2015 qui redonne des nouvelles :thumbup:


    Depuis ton passage, il y a quelques années, on demande de répondre aux questions de Vous ... Mais en résumé et aussi de signer la charte du forum.


    Par rapport à ce que tu dis, en supposant que tu aies une peau très fragile, L'idée du manchon de Sebiohasard est bonne pour toi, alors que ce n'est pas ce que je conseillerai le plus. En effet, tout comme un joint torique ou un noeud coulant, ça permet d'étirer la peau près du ventre et non pas celle au niveau du pli du prépuce.


    Pour le noeud coulant, tu as réinventé le kynodesme qui était porté par certains grecs de l'antiquité.

    Même si ce n'est pas la méthode de restauration la plus efficace, ça peut être un truc pas cher à proposer à des nord africains dans leurs pays ou chez nous à des jeunes musulmans qui veulent restaurer discrètement.


    Par rapport aux blessures, l'explication de OCP est intéressante. Peut être que ta peau qui se craquelle est une caractéristique qui te permettra de restaurer plus rapidement que beaucoup si tu n'as pas peur de ce changement d'aspect. A toit de voir et de faire des essais.

    Il faudrait que ce soit un spécialiste qui te réponde.


    Mais déjà 2 choses.


    Personne (ou presque) n'est 100 % hétéro ou 100 % homo. Tout le monde est plus ou moins bisexuel.


    Ensuite, le porno, c'est du sexe sans amour. C'est donc un truc assez artificiel, ou alors un truc pour obsédé.


    Si tu as surtout vu du porno hétéro et que tu en as marre, le porno gay aura quand même un aspect nouveauté.


    Et en supposant que tu ne sois pas hétéro à 100 % peut être qu'il y a de la curiosité pour un truc que tu connais moins.


    Voilà les pistes de réflexion que m'inspirent ton message.


    Mais à mon avis, le plus important est que tu te ressaisisse au niveau scolaire.


    Bonne nouvelle décennie en tout cas.

    Wouaou ! vers 70 °C !


    Moi, samedi, j'ai fait un petit tour à la plage et j'avais un bon CI-8 (au moins) qui a parfaitement tenu, mais les 20 °C étaient loin d'être atteints. Un peu frais à partir de 16 H.


    Finalement, tu n'auras pas besoin d'un resserrement de l'ouverture du prépuce pour fignoler l'aspect en fin de restauration.

    D’ailleurs je me demandais, est-ce que le cross taping permettra aussi de retrouver de la sensibilité sur le gland ? Étant donné qu’il est toujours enfoui sous la peau.

    Oui, le simple fait que le gland soit recouvert le resensibilise. En quelques semaines, j'ai vu la différence. C'est pour ça que le manhood ou le préservatif qu'on laisse toute la journée peut servir à ça aussi, sauf qu'ils ne restaurent rien.

    D’ailleurs pour le cross taping il faut obligatoirement un minimum de peau de prépuce pour le faire ? J’ai l’impression qu’on m’a fait une circoncision « à la française » avec la cicatrice très proche du gland. Donc je crois que y a que de la peau de penis, et pas de peau de prépuce.
    Et concernant le cross taping je ne suis pas sûr de bien le faire. J’ai l’impression de plus rentrer le gland à l’intérieur que de tirer la peau. J’ai pas l’impression que ça tire beaucoup au niveau de la peau.

    Au début, je remontais la peau sur peut être un tiers de la hauteur du gland, mais l'amélioration dans cette phase a été très rapide.


    Et il n'est pas nécessaire que la peau soit tendue à mort pour qu'elle s'allonge.

    Mais en fait je me demande : est-ce qu’une restauration est utile si je n’ai plus de peau de prépuce ?

    C’est cette peau qui est érogène et qui permet de maintenir le gland humide et donc sensible non ?

    Pourtant le forum est francophone et il semblerait que la circoncision « basse » donc avec ablation totale du prépuce soit majoritairement pratiquée en France. Personne d’autre est dans le même cas ici ? On n’a pas des exemples de restauration après ce type de circoncision ?

    Comme beaucoup de français, ma circoncision est basse, cicatrice à quelques 5 mm du gland.


    Je pense qu'effectivement avoir du vrai prépuce est un plus, à la fois parce que le prépuce est composé d'une peau plus fine qui semble s'étirer plus vite (donc, restauration plus rapide) et qu'il possède des terminaisons nerveuses que n'a pas la peau ordinaire.


    Mais même si on restaure en étirant de la peau ordinaire, ça marche, on finit par arriver à avoir un gland bien recouvert (sauf s'il fait très chaud pour moi, c'est pour ça que je continue un peu plus) . Le fait que le gland soit recouvert souvent le resensibilise et avoir de la peau qui coulissse, c'est une source de plaisirs que je ne connaissais pas avant 2013.

    Mes parents m'ont raconté. Mais oui je pouvais décalotter et recalotter avec l'aide d'une crème je suppose. C'est mes parents qui me le faisaient. A moment donné ils m'ont laissé faire tout seul mais je n'ai pas continué et le phimosis est revenu. Je pense que je n'ai pas compris ce qu'il fallait faire (sinon je m'en souviendrais).


    Non je ne crois pas. Pour moi il n'y avait qu'une seule solution, la circoncision. Je parle du chirurgien, le médecin de famille n'a fait que me rediriger vers le chirurgien.

    C'est certainement le problème de la manie de vouloir faire décalotter trop tôt sans que l'enfant n'y voit d'intérêt.


    Mieux vaut attendre 14 ou 16 ans que l'ado s'intéresse vraiment à ça.


    Décalotter un petit pénis de quelqu'un de très jeune ne va pas augmenter beaucoup le diamètre d'ouverture du prépuce. Et comme le pénis va grandir (en longueur comme en diamètre), décalotter très jeune puis arrêter, ce n'est pas plus utile que de commencer plus tard.

    Tien, bizarrement, je ne voie pas ma réponse d'hier.


    Donc, je reprend. Bonne décennie à tous, puisque cette fois-ci 2 chiffres à la fois ont changé? Et longue vie aux prépuces.


    Pour le titre de la discussion, je l'ai rectifié hier. Pas la peine de faire une modif valable pour les 80 prochaines années, ce seront modérateurs qui dans 10 ans pourront de nouveau changer le chiffre des dizaines.

    Bienvenue à Shamz.


    En plus de ta présentation qui a été faite dans Vous ... Mais en résumé, il y a juste une formalité à accomplir quand on arrive sur ce forum qui est de signer la charte.


    Tu es arrivé sur ce forum durant ma période de vacances où je limite au maximum mon activité sur internet. Donc, beaucoup d'autres ont eu le temps de te répondre.


    Je vais juste rajouter deux trucs :

    Après une autre chose me tracasse, je ne sais pas si vous voyez si je vous parle de la peau un peu plus rouge juste sous la couronne du gland ?

    Eh ben cette peau ne risque-t-elle pas de s'allonger aussi ? Surtout avec le DTR ?

    On t'as répondu là dessus aussi, Mais pour expliquer plus, dans beaucoup de circoncisions faites en France, la cicatrice est très proche du gland et donc presque tous le pénis, à part au niveau du gland est recouvert de peau ordinaire.


    Pour d'autres circoncis, et c'est plus souvent le cas aux états unis d'amérique, la peau du prépuce est découpée plus loin du gland et recousue à la peau ordinaire plus près du ventre . Ça donne un pénis bicolore.


    En fait, ce qui sont dans ce cas on conservé une partie de leur prépuce internet, simplement, il apparait face cachée. La partie du prépuce qui est contre le gland lorsque celui-ci est calotté est à présent retournée pour être visible en dessous du gland. En restaurant son prépuce, on va augmenter al quantité de peau et permettre à cette partie de vrai prépuce de retrouver sa position d'origine contre le gland.


    C'est de toutes façon une chance d'avoir conservé du vrai prépuce avec tous les capteurs sensoriels qu'il peut avoir. Et effectivement, les méthodes de restauration dual tension permettent d'étirer aussi cette zone de peau.


    Ensuite, une fois restauré, lorsqu'on peut recalotter, la peau du prépuce fait un aller retour. La partie rouge actuellement visible et qui le sera une fois décalotté, se retrouvera contre le gland lorsque le nouveau prépuce le recouvrira et par dessus, une autre couche de peau ordinaire (de la même couleur que pour le reste du pénis) apparaitra sur toute la longueur de celui-ci.


    Un autre point concerne les interventions de sebiohazard.


    Le cas de ce dernier est très particulier vu que déjà pendant l'enfance, sa mère ne s'est pas contentée de le faire circoncire mais à appliquer sur son pénis divers produits dont certains pouvaient faire mal. Il a lui aussi par la suite fait des expérimentations avec des produits pas toujours naturels pour retrouver de la sensibilité.


    Sebiohazard a une restauration très avancée et est arrivé à obtenir un beau prépuce qui passerait pour un vrai. Mais si malheureusement pour lui, il manque encore de sensibilité, son cas n'est pas celui d'une circoncision ordinaire suivi d'une restauration mais quelque-chose de beaucoup plus compliqué dans lequel certains produits chimiques peuvent avoir provoqué des dégats irréversibles.

    Bienvenue à Yann, le premier inscrit sur ce forum pour la décennie 2020-2029.


    Malheureusement, la circoncision pour cause de phimosis reste encore trop fréquente et il y a 5 ans, il y avait moins d'informations qu'aujourd'hui sur les possibilité non chirurgicales d'améliorer un prépuce à l'extrémité serrée.


    A ce moment là sur doctissimo, fw190a renseignait les jeunes qui ont des problèmes pour décalotter et, comme beaucoup posaient les mêmes questions, il avait regroupé les réponses qu'il leur donne dans un livre durant l'automne 2014. Mais ce n'est qu'un an après, le 7 novembre 2015 que son site http://phimosis-abc.eu/ est apparu dans sa présentation actuelle pour rendre ce genre d'information facilement accessible.


    Malheureusement, encore de nos jours, certains qui se sont fait circoncire jeunes adultes pour un phimosis et qui sont satisfaits du changement, poussent d'autres personnes à faire pareil sans avoir de recul par rapport à la perte de sensibilité, ou pire, pour certains d'entre eux, la recherchent par goût personnel ! Et s'il est arrivé que certains circoncis adultes pour cause de phimosis regrettent leur choix dès les premiers mois, la prise de conscience des effets négatifs a lieu souvent des années après. Il reste donc du travail pour éviter que certains se précipitent trop vite vers une intervention chirurgicale qui a plus de conséquences que prévu.


    La sensibilité du gland est liée au fait qu'il est souvent recouvert ou au contraire souvent à l'air libre. Le gland a sa sensibilité maximale s'il est enfermé 24 H / 24 dans un prépuce au bout serré et de ce fait, jamais décalotté. Il a sa sensibilité minimale lorsque rien ne le recouvre jamais après une circoncision (un sous vêtement juste à proximité ne compte pas si le pénis n'est pas enveloppé). Entre les deux extrêmes, on peut trouver une sensibilité intermédiaire en enveloppant le gland de façon plus ou moins étanche et plus ou moins souvent dans la journée.


    Les 2 produits commerciaux pour faire ça sont le Manhood (en gros un sac en tissu) et le senslip qui a la forme d'un pénis avec prépuce à mettre sur le sien. A court terme, un préservatif peut être beaucoup plus facile à trouver pour faire la même chose.


    Pour la resensibilisation avec préservatif, rien de très spécial. Dans la mesure du possible, trouver un modèle pas trop grand pour qu'il tienne mieux sur ton pénis au repos. En usage classique, un préservatif se place pendant l'érection et n'est pas conservé plus que quelques dizaines de minutes. Là, il s'agira de recouvrir le pénis et donc le gland le plus longtemps possible. Et la plupart du temps, il est au repos.


    Donc idéalement, tu gardes un préservatif toute la journée et aussi la nuit pour dormir. Il y a 2 problèmes annexes. Sur ce forum et sur d'autres où on peut voir des photos du gland, on constate que certaines personnes ont un urètre bien dans l'axe de celui-ci. Dans ce cas, en coupant l'extrémité pointue du préservatif, il devrait être possible d'uriner sans tout mouiller. Mais d'autre, dont je fais partie, ont l'urètre dirigé un peu vers le bas. Si on a fait un trou au bout du préservatif, on peut essayer de l'étirer pour mettre les 2 trous en face, mais le risque pour beaucoup sera d'avoir à changer de préservatif à chaque pipi.


    Pour la lubrification, je ne voie pas quelle serait la source du problème. Le préservatif utilisé dans un but de resensibilisation s'utilise en dehors des activités sexuelles. Si tu veux aussi te branler avec un préservatif jusqu'à l'éjaculation, tu sera loin d'être le premier ou le seul à essayer. Si à ce moment là, tu veux mettre un gel pour que ça glisse mieux et améliore les sensations, pas de problème. Le principal problème sera plutôt qu'un fois ton préservatif rempli, après un rinçage et séchage rapide de ce qu'il y avait dessous, tu n'auras plus qu'à prendre un préservatif neuf. Et donc, si à court terme, le préservatif est un accessoire de resensibilisation facile à se procurer et bon marché à l'unité, l'utiliser à longueur d'année pourra (tout comme pour le senslip) coûter plusieurs centaines d'euros par an, là où le Manhood, peut être un peu moins efficace, sera bien meilleur marché à long terme.


    Pour le CI ("Coverage Index" ou "index de couverture"), c'est une échelle numérotée de 1 à 10 qui montre par des photos la couverture naturelle du gland au repos et en érection. Elle a été créée par un américain qui avait fait un site sur la restauration du prépuce aujourd'hui abandonné. La version originale de sa page est toutefois toujours disponible ailleurs. Et pour ma part, avec l'accord de son auteur, j'ai traduit en français les explications (et un peu corrigé les couleurs) pour la mettre sur mon site :

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=couverture


    Comme l'a dit OCP, même chez les intacts, la longueur du prépuce varie d'une personne à l'autre. Certains sont naturellement décalotté à chaque érection, d'autre pas. Chez les circoncis, la peau peut être plus ou moins tendue. Rares sont les adultes intacts qui ne sont pas entre CI-7 et CI-9. Mais les 1 à 2 % des bébés qui décalottent à la naissance auront un prépuce très court et souvent la gland à nu une fois adultes. Au contraire, les CI-9 et CI-10 se trouvent plutôt chez ceux qui commencent à décalotter tardivement, ainsi que chez les enfants et adolescents (ceux qui ne décalottent pas encore et ce dont le pénis n'a pas eu le temps de grandir depuis qu'ils décalottent). Un circoncis sera entre CI-1 et CI-3. S'il est CI-4 à CI-6 juste après son opération, ce sera une circoncision partielle. Et en phase de restauration, on passe des petits indices de couverture aux indices élevés en quelques années.


    Pour une restauration du prépuce, le principe étant toujours le même (maintenir la peau tendue pour qu'elle compense cette tension en créant de nouvelles cellules et donc en s'allongeant de manière permanente), chacun peut avoir ses préférences sur la manière de procéder. OCP t'as indiqué la page de sa propre discussion (très détaillée) sur sa restauration. Pour ma part, comme j'avais décidé dès le début (et avant que ce forum existe) ce créer un site en français sur ce sujet, ma page qui décrit ma restauration dès le début est ici :

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=etapes


    D'autres membres de ce forum on fait une page, plus ou moins complète et plus ou moins fréquemment mise à jour dans la rubrique

    Restauration du prépuce - aide pratique


    Tu pourras de même ouvrir une discussion "Restauration du prépuce de Yann", mais il sera aussi possible plus tard de changer le titre de cette discussion-ci qui commence à en parler.


    En général, pour commencer, comme on n'a pas beaucoup de peau, on commence à essayer de faire remonter celle-ci sur le gland en la maintenant tendue avec du sparadrap. C'est la technique du cross-taping. On fait ça toute la journée. Il faut juste défaire le collage pour uriner, ce qui nécessitera d'autre sparadrap pour le refaire. Le temps nécessaire pour arriver à faire remonter de la peau par dessus le gland en dépassant un peu varie d'une personne à l'autre en fonction notamment de l'élasticité de la peau et de la forme du gland. En général, au bout de 3 mois, on a assez de peau pour que continuer un cross-taping dans la journée ne serve pas à grand-chose. Par contre, le cross-taping de nuit, plus difficile à régler mais qui permet de profiter des érections peut sans problème être continué pendant au moins un an.


    Certains font aussi des étirements manuels.


    Quand il y a assez de peau pour arriver à recouvrir le gland sans que cette peau soit vraiment tendue, il faut s'y prendre différemment pour continuer à allonger son prépuce. De l'avis de beaucoup, les méthodes les plus efficaces à ce moment là sont d'utiliser un appareil de restauration dual tension. A mon avis, c'est de cette manière qu'on obtiendra un prépuce à la peau pas trop épaisse, assez proche d'aspect d'un vrai. Mais certains préfèrent des méthodes plus artisanales avec des joints toriques ou des manchons de silicone.


    Pour les appareils de restauration, les sites des fabricants des 2 principaux dont j'approuve le fonctionnement sont indiqués au bas de cette page :

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=autres-sites

    dans la liste des sites en anglais.


    Mais sur ce forum, il y a une liste plus complète des différents appareils de restauration existants :

    Matériel utilisé pour la restauration du prépuce : annuaire des sujets

    Il faudra que Kody rajoute le Métaformore (ou un nom comme ça) dans la liste.

    Petit bilan photographique (si le forum avait fonctionné le week-end dernier ou lundi, j'aurai posté ça plus tôt).


    Maintenant que les températures ont baissé (20 °C dans mon appartement en chauffant très peu), j'arrive sans surprise à un bon CI-8 calotté au repos. Mais afin d'améliorer encore la couverture au moment des grosses chaleurs de l'été, je continue à restaurer jusqu'en juillet prochain. Ensuite, j'envisage une opération de resserrement du prépuce dans l'année qui suivra.


    Dimanche dernier, lorsque j'ai fait les photos décalotté, j'ai constaté un gland très brillant tout comme la peau du prépuce proche du gland. C'est la transformation en muqueuse.





    C'est toujours le DTR que je met quand je vais travailler vu que c'est ce qui tient le mieux. Je le supporte plus que l'année dernière peut être grâce à un jean moins serré à l'entrejambe. Néanmoins, quelquefois, il me faut enlever le DTR au bout de 2 ou 3 heures , mais de l'automne 2018 au printemps dernier, c'était pire.


    Par contre, dimanche dernier, j'ai constaté de petites blessures au gland. Depuis que je restaure au DTR, j'ai constaté un point douloureux sur un con du gland qui m'incite à orienter le pénis coté gauche sans toutefois que le poussoir du DTR présente un défaut de surface. c'est simplement la peau du gland qui est moins épaisse à un endroit au point de faire saigner lors de masturbations intenses (grosse érection).


    Et donc dimanche dernier à cet endroit là et un peu au dessus, on voyait 2 blessures. Donc restauration un peu moins intensive en début de semaine mais sans arrêter.



    Sinon, j'ai aussi fait quelques nuits de Cring, mais le joint torique (ou les deux) tient(ent) mal en place et un matin, j'ai retrouvé les joints au milieu du gland. Donc, je pense que le Cring est pour ceux qui ont creux suffisamment important au niveau de la couronne.

    A l'examen des photos des messages 149 à 150, je dirai que c'est dans un état intermédiaire.


    Pour la plus grosse partie du gland, on ne voit pas une grande différence avec l'état de départ. Mais si la peau de ton gland est douce au toucher et légèrement humide, c'est que la dékératinisation a fait son effet.


    Sur quelques millimètres au niveau de la couronne, c'est plus rouge avec une zone très lisse. Donc, bien dékératinisé à cet endroit là.


    Comme ton index de couverture est de CI-6, cet état pour le gland me semble normal.


    Il serait certes intéressant de savoir ce qu'il est advenu d'autres restaurateur après une circoncision récente en temps qu'adulte. Je veux parler de sforza et du jeune belge d'avant l'été qui ne semble pas avoir laissé de trace dans "Vous, mais en résumé".


    Pour ce qui est d'arthur52, il fait effectivement attendre 2 ou 3 mois pour que tout soit bien stabilisé au niveau cicatrisation .


    Mais ensuite, d'après ce qu'il a écrit sur doctissimo, il a juste une circoncision partielle avec un index de couverture de CI-6 (on attend la photo). S'il veut restaurer, ça devrait faciliter les choses.

    Pour la photo, Kody t'as proposé un logiciel (Windows seulement), mais sinon, il y en a d'autres comme le logiciel de traitement d'images Gimp.


    Gimp est téléchargeable gratuitement.

    Site en français : http://www.thegimp.fr/

    Dernières version sur page en anglais : https://www.gimp.org/


    Dans le menu Image choix Echelle et taille de l'image, ne pas mettre plus de 900 pixels pour le coté d'image le plus long. Et enregistrer en jpeg (comme l'a dit Kody) avec un qualité d'entre 70 et 85 %. La diminution de taille du fichier devrait te surprendre par rapport à ce que donne une image de dizaines de millions de pixel, qualité 95 % et plus.


    Pour le point 4 des questions de Bigtigrou

    4-Sur les 5 urologues, quelles sont les solutions qui t'on été proposées ? à part la circoncision

    4-de la pommade , des exercices mais ça a pas marché


    Pommade et exercices, c'est effectivement ce qu'il fallait faire. As tu eu des informations suffisantes sur le manière de faire ça ? Et combien de temps tu as essayé ?


    La page la plus connue dans ce domaine est celle là :

    http://phimosis-abc.eu/voirchap.php?id=32

    sinon, sur mon site, j'ai regroupé plusieurs pages de phimosis-abc.eu

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=phimosis

    Merci! ^^

    Pour le MMF, c'est juste a cause du fait que je dois passer 10 minutes a le 'préparer' (des couches de cotons avec du sparadrap, pour réduire sa taille), afin que le gland ne glisse pas a travers (si il le fait, forcément le travail est moins bon).
    Sinon l'objet en lui même est juste super pour ceux qui n'ont pas besoin de le bidouiller comme moi quoi. Il fait vraiment bien travailler, et super modulable.
    Là c'est juste moi qui a un soucis avec.

    Pour le MetaMoreFore, peut être qu'il faudrait plusieurs taille disponibles. En impression 3D, ce n'est pas un problème.