Messages de bech

    La restauration est un processus lent. Donc, faire chaque jour 4 heures d'un truc puis 4 heures d'un autre puis ... ou au contraire 4 journées entière d'un truc, puis 4 journées entière d'un autre puis ... ça ne changera pas grand-chose au final.


    Ensuite, même si les fabricants des TLC et DTR proposent chacun les différentes possibilité, chaque appareil a ses avantages et ses inconvénients.

    Un DTR fonctionne bien tout seul, mais si on exerce une traction dessus, il a tendance à s'arracher.

    Un TLC pourra avoir du mal à tenir seul, mais si on exerce une traction dessus, il tiendra mieux.


    La tige longue vendue avec le TLC-X est un peu courte pour enfoncer le poussoir avec des élastiques et en plus, ceux fournis avec le TLC-X n'exercent qu'une faible traction.


    Les tiges et élastiques fournies avec le DTR sont bien adaptés pour du dual tension en montage "auto adaptatif", bien que je considère que le fabricant devrait inclure la tige de 5 pouces dans le kit d'origine.


    Pour ma part, je considère la pression du poussoir sur le gland gérée par élastiques plus sure qu'un montage rigide (pas de risque de se faire mal à la moindre érection). C'est ce qui m'emmène à utiliser pas mal le DTR.


    Ensuite, ce qu'on peut faire chez soi et ce qu'on peut faire à l'extérieur est différent. J'ai regretté pendant le confinement d'avoir ramené à un autre domicile distant d'un peu plus de 200 km un jean usé avec une grosse ouverture au niveau de la braguette. Il aurait permit de restaurer en traction dans de bonne conditions de confort avant les chaleurs de l'été. Mais pour aller au travail, un système de restauration autonome (sans traction) est plus facile à cacher sous des vêtements.


    On pourrait certes de demander s'il y a des restaurateurs de prépuces et des allongeurs de pénis, parmi ceux qui s'habillent avec un sarouel. Il est certain que c'est le type de pantalon qui permet d'attacher un gros poids à un appareil de restauration.


    Donc, je dirai que ça peut être une bonne idée d'alterner 2 méthodes avec des appareils différents, mais que selon ce qu'on veut faire, certains appareils fonctionnent mieux que d'autres.


    Pour la nuit, l'idée du retainer est bonne (de toutes façon, il faut éviter un truc qui fait mal ou qui va réveiller), mais moi, je me suis trouvé à l'étroit en utilisant le TLC sans poussoir en légère traction, et j'ai essayé la cloche du DTR sans poussoir, ça fait davantage de place, mais j'ai quand même trouvé mon gland un peu à l'étroit.


    Pour moi, un retainer pas cher à essayer la nuit serait le "Off-Duty Retainer Cone" de l'hyperrestore. Mais les frais de port vont plus que doubler son coût.

    Salut Wolf


    J'ai relu la discussion. C'est effectivement bizarre que tu aies eu aussi peu de résultats. Mais avec la peau que tu as derrière le gland, tu devrais pouvoir la faire remonter un peu par dessus, ce qui aboutirait au moins à CI-4.


    Qu'est-ce qui est cassé sur ton TLC-X ? Il est possible d'acheter juste la pièce à remplacer et à présent, le fabricant du TLC propose plusieurs tarifs pour les frais de port dont un à moins de 6 $.


    Sinon, ça fait longtemps que tu as envie d'essayer le DTR, donc, rien ne t'empêche de le faire. Avec le TLC-X le montage du poussoir était rigide, avec le DTR et les élastiques, tu peux avoir une bonne poussée sans bloquer la tige.


    Le fabricant du DTR le vend avec des tiges de 4 et 6 pouces (10 et 15 cm), mais je te conseille aussi de commander directement la tige de 5 pouces (12,5 cm) et si tu veux celle de 7 pouces (17,5 cm). En achetant ça directement, ça fera moins de frais de port que si tu t'aperçois qu'il aurait mieux valu tout commander du premier coup.

    Bienvenue Sire Concis


    Pour le TLC, je préconise d'avoir atteint CI-4 pour être certain qu'il tiendra bien. Mais ce peut dépendre de l'élasticité de la peau et certains ont commencé le TLC-X bien avant d'atteindre cette couverture.


    De toutes façon, si tu as fixé ton choix sur le TLC-X, tu peut en commander un, il finira par servir.


    Pense aussi à te présenter en répondant aux questions de Vous ... Mais en résumé

    C'est peut-être une interprétation de ses propos, mais lorsqu'il nous a rencontré, il a commencé par dire qu'avant, on circoncisait peut-être trop, mais qu'à présent, on ne circoncit plus assez.


    Et donc, il envisageait la circoncision chez les vieux qui ont perdu leur autonomie afin de simplifier leur toilette par les aides soignantes.

    Peut-être que c'est Bech ici le plus vieux restaurateur mais il n'a jamais cessé d'avoir une tension.

    il me semble que bech par exemple a eu une régression pendant un arrêt de quelques mois.

    C'est marqué sur mon site, j'ai arrêté de juillet 2016 à septembre 2017. Et effectivement, je signale que dans les jours qui ont suivi, j'ai constaté une baisse de la couverture que j'ai estimée due à la chaleur, mais qui n'a pas été récupérée avec l'arrivée de l'automne. Mais je n'ai pas parlé d'une baisse continue. Entre fin juillet 2016 et septembre 2017 quand j'ai repris, il n'y a pas eu de changement.


    Donc, en y réfléchissant, j'arrive à l'interprétation suivante :


    Lorsqu'on commence une restauration, ça démarre très vite les premières semaines, mais certains estiment que c'est l'élasticité de la peau qui augmente.


    Après quelques heures d'étirement, la peau a acquis une mémoire de forme qui va rester quelques dizaines de minutes. Donc, si on enlève un appareil de restauration après l'avoir utilisé plusieurs heures, on aura un résultat en matière de couverture du prépuce très flatteur mais éphémère. Et si c'est un DTR avec la coupelle à trous, il va y avoir des boursoufflures à l'endroit où la peau a pur remonter dans les trous.


    La création de nouvelles cellules qui va augmenter la surface de peau est lente, mais son résultat est permanent.


    Si par contre après avoir restauré pendant des mois ou des années, on arrête, la peau qui n'est plus étirée régulièrement va perdre de son élasticité, ce qui donnera une légère régression. Mais la surface de peau supplémentaire acquise entre temps restera.



    Ce sujet de discussion me fait penser à un échange de mails entre Nicolas et fw190a.

    Fw190a prétend sur doctissimo que si on arrête de décalotter, le prépuce se resserre. Il conseille donc aux jeunes qui ont fait des exercices d'étirements pour arriver à décalotter, de continuer des décalotter tous les jours au moment d'uriner.

    Nicolas demande sur quoi il s'appuie pour l'affirmer.


    Pour ma part, si un garçon de 14 ans fait le exercices d'étirement nécessaires pour arriver à décalotter, puis ne décalotte plus pendant quelques année, une fois qu'il sera adulte avec le pénis qui aura atteint sa taille définitive, le diamètre d'ouverture de son prépuce qui lui permettait de décalotter quand il avait 14 ans sera à présent trop faible par rapport à ses nouvelles mensurations.


    Mais fw190a dit que si un adulte arrête de décalotter son prépuce se resserre.

    Si c'est le cas, ça pourrait être du à une perte d'élasticité.


    A noter qu'à la fin des assises de sexologie de Montpellier en 2019, l'urologue qui est venu discuter plus d'une demi heure au stand de Droit Au Corps a soulevé le problème des vieux en EHPAD qui ne décalottent plus et dont le prépuce se resserrait. Pour lui, ça pourrait être un nouveau marché pour la circoncision.

    S'il y a une perte d'élasticité de la peau lorsqu'on cesse de l'étirer périodiquement, ça pourrait expliquer le phénomène. Sachant que la bonne solution serait plutôt que les employées d'EHPAD (souvent des femmes) se chargent de faire des décalottages d'entretien au moment la la toilette de ces messieurs.

    :)^^:D:D;(

    Lorsqu'on fait du naturisme, c'est pour le bien être procuré par le soleil et la caresse du vent. C'est parce qu'on trouve inutile de garder des habits si c'est pour transpirer ou tout simplement être mal à l'aise dedans.


    Si le corps exposé au soleil brunit, ça évite de garder des zones blanches au niveau de la taille et des seins pour les femmes.


    On se passe de truc inutiles mais imposés par des conventions sociales depuis très longtemps (comme certaines circoncisions).


    La nudité peut être sensuelle (pour les sensations provoquées par le souffle de l'air ou l'écoulement de l'eau sans obstacle) mais pour un naturiste n'est pas sexuelle.


    Donc, s'accrocher un truc au pénis alors qu'il est visible, ça fait artificiel.


    Un naturiste ne se met pas nu pour se faire remarquer mais parce qu'il est bien comme ça. Et en milieu naturiste, garder un maillot ou un short, ou pire, en mettre un, de préférence rouge ou d'une couleur fluo juste au moment se se baigner est une excellente façon de se faire remarquer.


    D'ailleurs, si on veut attirer l'attention sur certaines parties du corps, ce n'est pas par la nudité complète qu'on le fera, mais avec des vêtements particuliers. De ce point de vue, l'appareil de restauration est un accessoire qui va attirer l'attention.


    Donc, pour ma part, j'évite de me faire remarquer avec cet accessoire.


    En fait, lorsque je restaurais avec le TLC-X, je l'avais emmené sur le trajet (à vélo) vers la plage et j'avais même discuté de ça avec un marocain père de famille, mais qui était venu seul à la plage et ne voulait pas que ses proches sachent qu'il s'y déshabillait.


    Toutefois, un peu plus tard, j'ai perdu le TLC-X un jour sur le trajet retour, mais je l'ai retrouvé le lendemain.


    J'ai eu moins de chance avec une prothèse auditive perdue directement dans le sable et jamais retrouvée (et là, ça fait dans les 1400 € après déduction des 7 à 8 % du montant total remboursé par la sécu).

    Donc, je n'emmène plus ni appareil de restauration, ni prothèses auditives lorsque je vais à la plage.


    A noter aussi du point de vue de la loi.


    Depuis 1993 (nouveau code pénal), il n'y a plus de délit punissable en relation avec la pudeur. Le seul délit qui reste est celui d'exhibition sexuelle, et, d'après le ministre de l'époque (Henri Nallet), cette nouvelle formulation est faite pour ne pas pénaliser la simple nudité.


    Mais, si on met un accessoire qui attire l'attention sur ce qu'on a entre les jambes ...


    A la rigueur, ça passerait à Agde qui est un lieu connu pour avoir dévié depuis longtemps vers le sexonudisme.

    Bienvenue x.perso

    Pour commencer, il faut que tu signes la Charte du forum et il faudrait également répondre aux questions de Vous ... Mais en résumé


    Pour répondre à tes questions.


    Je n'ai pas eu de problème de peau avec le DTR. Si je met la coupelle trouée, quand je l'enlève, il y a des boursouflures à l'endroit où était les trous, mais ça disparait dans l'heure.


    Les professionnels de la peau sont les dermatologues, mais peu d'entre eux (et encore moins d'entre elles:!:) pratiquent la restauration du prépuce. C'est finalement en s'intéressant à ce sujet et en faisant notre propre restauration, qu'on devient plus ou moins des spécialistes.


    En été, il fait plus chaud (je ne sais pas si vous connaissez la blague du vieux monsieur qui transpire la 2ème fois qu'il afit l'amour avec sa femme). La transpiration peut être un obstacle au bon maintien d'un appareil de restauration. Dans mon appartement, il fait fréquemment 30 °C ou plus de la mi juin à la mi aout. Et dans ces conditions, mon DTR ne tient pas longtemps. Donc, ma restauration en été est moins intensive.


    Mettre le DTR sous un short qui descend à mi cuisse ne me gêne pas. Personne ne m'a jamais questionné pour un truc bizarre.

    Par contre, les rares fois où j'arrivais à la plage naturiste avec un appareil de restauration (plutôt le TLC-X à ce moment là), je l'enlevais avant d'enlever le short. Evidemment, je n'ai pas envie de me faire remarquer vêtu uniquement d'un appareil de restauration.


    La quantité de prépuce restauré acquise l'est définitivement. Pour ma part, j'ai arrêté 14 mois avant de reprendre et ces dernières années, ma restauration a été moins intensive, mais je n'ai pas perdu l'acquis.

    Bienvenue Foreskin4ever

    Pour commencer, il faut que tu signes la Charte du forum ei il faudrait également répondre aux questions de Vous ... Mais en résumé


    Normalement, on commence avec du sparadrap avant de faire du ring taping.


    Peut être que tu cherches à remonter trop de peau sur le gland alors que tu n'en a pas encore assez.

    Bon planning détaillé. Je n'aurai pas pensé que le TLC-X arrive à tenir en CI-2 (quoique si tu fais des tractions ça facilite le maintien), mais tant mieux si ça marche pour toi.


    Sinon, il aurait suffit d'attendre quelques semaines pour te mettre à l'utiliser.


    Bonne continuation.

    Donc en fait, les élastiques c'est juste pour enfoncer le poussoir, après du relaches un peu la poussée et du fait un montage rigide.


    Si tu as commandé la tige de 12,5 cm (5 pouces) comme je le préconise sur mon site, autant utiliser celle là et ne pas bloquer la tige (réglage en 2 ou 3 secondes et pas de risque de blessure en cas d'érection).


    Sinon, pour un montage rigide, tu peux mettre la tige de 10 cm et enfoncer à la main.


    En tout cas, tu dois avoir la peau pas mal élastique pour que dès le début (à CI-3) ta tige de DTR idéale soit celle de 12,5 cm (5 pouces).

    Ouais, j'ai refait le calcul par rapport à la France métropolitaine au niveau surface et population.

    - Ville de Paris : 1 habitant sur 29 dans moins du 1/5200 du territoire.

    - Paris + département "petite couronne" : 1 habitant sur 9,5, soit 2/19 dans moins de 1/720 du territoire.

    - Région Ile de France : 1 habitant sur 5,33 soit 3/16 dans moins de 1/45 du territoire.


    Mais bon, on n'est pas obligé de renoncer. En plus, en été, plein de gens d'un peu partout viennent dans le sud.

    Bon retour parmi nous, même si tu es récemment intervenu notamment dans la discussion sur la restauration d'OCP. Il faudrait toutefois que tu te décides à répondre aux questions de Vous ... Mais en résumé et qu'également tu signes la Charte du forum


    Il y a 6 ans, (donc quand tu avais 18 ans), certains sites comme Droit au Corps existaient à peine et d'autres comme http://phimosis-abc.eu/ n'existaient pas encore. Avec fw190a, on commençait à peine sur doctissimo à renseigner les gens sur les possibilités de résorber les phimosis sans chirurgie.


    Effectivement, pour des infections, il aurait été plus logique d'employer des médicaments. Je problème s'est posé pour moi enfant au siècle dernier (pas sur qu'il y avait une infection, mais une légère douleur au moment d'uriner) et un peu plus de 45 ans après, d'autres proposent le même genre de solution pour toi.


    Pour le DTR, je présume que pour l'instant, tu as mis la tige de 10 cm. Si tu vois que la peau est tendue une fois les élastiques clipsés, c'est bon. Il n'est pas nécessaire de ressentir une forte tension,. Si une fois le DTR en place, en appuyant sur la tige elle ne peut s'enfoncer que d'un ou deux millimètres de plus en appuyant en douceur, c'est bon.


    De toutes façon, après quelques heures de port du DTR, il te faudra l'enlever quelques temps à cause de la pression sur le gland qui peut finir par faire mal. Mais si tu règles la pression plus forte (par exemple en mettant la tige de 12,5 cm que j'espère que tu as achetée) peut être que tu ne supporteras la pression que quelques minutes.


    OCP n'est peut être pas d'accord avec moi sur ce point, mais je considère qu'une tension modérée qu'on supporte des heures est mieux qu'une poussée plus intensive qui va inciter à arrêter assez vite.


    C'est bien que dès CI-3 tu arrives à garder le DTR (quantité de peau suffisante remontée sous la coupelle). Mais j'estime qu'on a besoin d'un peu moins de peau pour commencer à restaurer au DTR que ce qu'il faut pour un TLC.

    A regarder la dernière photo, quand tu fait remonter de la peau sur le gland, tu n'arrives pas à le recouvrir. Donc, tu dois être au maximum CI-3.


    Donc, première étape avec du sparadrap, dans la journée et la nuit (voir au début de cette page) : http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=etapes jusqu'à ce que tu aies assez de peau pour la remonter à la main un peu au delà du gland.


    A ce moment là, tu pourras utiliser le DTR dans la journée (et éventuellement continuer le cross-taping la nuit) pour continuer.


    Contrairement à OCP, j'ai une préférence pour le montage avec élastiques du DTR (en évitant de tout bloquer, on évite de se blesser à la moindre érection). Au début avec le DTR commence avec la tige de 10 cm, pui plus tard, avec davantage de peau, tu pourras utiliser celle de 12,5 cm (si tu l'as achetée comme je le conseille) puis celle de 15 cm...

    Pour répondre à ta question, la quantité de peau acquise pendant la restauration l'est définitivement. Il y a une explication ici qui commence par parler de l'augmentation de le surface de peau de la naissance à un âge adulte assez avancé avant de revenir sur la restauration du prépuce :

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=principe


    Donc, un adulte qui fait une restauration et qui finit par s'arrêter un jour garde pour le reste de sa vie la quantité de peau supplémentaire acquise et donc l'index de couverture qu'il a atteint.


    En ce qui te concerne, ton pénis va encore grandir. Peut être même que pendant les prochaines années, du fait de la peau supplémentaire acquise parce que tu auras commencé une restauration, il va grandir un peu plus que s'il avait été gêné par ta circoncision jusqu'à 18-19 ans.


    Par contre, en supposant qu'en restaurant maintenant tu arrives à atteindre un CI-7 à 16 ans et que tu t'arrêtes là, à 19 ans et après tu risquera de n'être plus que CI-6, simplement parce que ton pénis et ton gland se seront rallongés, alors que pour ton prépuce, tu te sera arrêté à la longueur qu'il avait à 16 ans.


    Donc, même si tu commences à restaurer jeune, il te chercher à avoir un prépuce long pour qu'une fois adulte, tu ne sois pas déçu.


    D'un autre coté, un problème avec les prépuces restaurés à l'âge adulte est qu'il a fallu faire passer la peau par l'endroit le plus large, à la base du gland. De ce fait, un prépuce restauré à l'âge adulte est plus large qu'un prépuce naturel et tient moins bien pour recouvrir le gland en toutes circonstances. Une possibilité que j'envisage et que OCP envisage en fin de restauration serait de se faire resserrer l'extrémité du prépuce pour se rapprocher encore plus d'un prépuce naturel.


    Par contre, si tu commence à restaurer à 13 ans, tu dois avoir un pénis plus fin au niveau du diamètre, mais qui va grossir dans les prochaines années. Si d'ici là tu t'es refait un prépuce de longueur suffisante, lorsque ton pénis aura grossi, il enveloppera mieux le gland que si tu avais attendu quelque années de plus et sera donc plus proche d'un vrai.

    J'aboutis à la même conclusion qu'OCP. Mais peut être faut-il davantage d'explications.


    Je n'aurai peut être jamais commencé une restauration du prépuce si je n'avais pas découvert le cross-taping, une méthode simple à mettre en oeuvre, sans frais importants avant même d'essayer et qui ne nécessitait pas l'emploi d'un système qui peut sembler barbare.


    J'ai vu que ça marchait, mais qu'au bout d'un an, il me fallait utiliser d'autres moyens que le sparadrap et les joins toriques pour tirer la peau encore plus loin. C'est à ce moment là que je me suis procuré des appareils de restauration américains.


    Le problème du sparadrap, des joints toriques ou du manchon est qu'ils permettent d'étirer la peau entre cet élément et le ventre. Lorsqu'on n'a pas beaucoup de peau, il faut bien commencer à étirer à l'endroit où on peut. Mais c'est la peau qui constituera le prépuce qu'il est plus intéressant d'étirer.


    Donc, on arrive aux appareils dual tension qui permettent de maintenir la peau tendue à la fois face externe et entre le pli du prépuce et la base du gland, ce qui constituera le prépuce interne.


    Les 2 appareils les plus connus sont le DTR et le TLC-X qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Pour moi, l'appareil idéal aurait pour ses 2 pièces principales la forme en entonnoir des TLC-Tugger et TLC-X, un poussoir dans un matériau souple comme celui du TLC-X, mais un système de réglage de tension par élastiques comme sur le DTR. En fait, avec sa grande tige, le TLC-X peut s'utiliser avec des élastiques, mais avec ceux fournis, la poussée sur le gland est très faible et je doute de son efficacité.


    Comme tu as des problèmes fréquents de blessures de la peau, une troisième voie peu explorée par les francophones serait avec des systèmes par air comprimé. Je pense à l'hyperrestore dans sa version direct air. Le 2ème de cette page : http://hyperrestore.com/products/


    Le vendeur est un bon publicitaire : pour lui, son appareil de restauration est le meilleur et ceux qui l'essaient ne reviennent pas à des modèles concurrents, mais un très mauvais vendeur : s'il vend des valves qui fuient, il vaudra mieux acheter ailleurs des valves d'aquarium de remplacement (ça évitera une deuxième fois des frais de port de 13.50$), ce que d'ailleurs il préconise !


    Comme le modèle direct air suppose d'obturer l'urètre avec un sparadrap étanche, une possibilité pour voir si tu le supportes serait de te procurer un rouleau de sparadrap 3M Blenderm de faible largeur, soit en pharmacie s'ils en vendent, soit sur un site internet. Et si ce premier essai est bon, à ce moment là, tu pourras commander l'hyperrestore direct air. Avoir en tout 2 rouleaux de sparadrap ne sera pas de trop si finalement tu restaures par cette méthode.