Messages de bigtigrou

    si cela ne m'effraie pas, je doute de ton intérêt de connaitre les ressentis d'une nana

    ravi que tu ne sois pas effrayée ! tu devrais réaliser que beaucoup ici ne recherchent pas seulement leurs propres intérêts mais aussi un intérêt collectif au service de "stop circoncision" comme le nom l'indique.

    Bonjour TdE, la majorité des hommes fréquentant ce site ont comme moi été circoncis dans l'enfance et n'ont donc pas connue le "avant" et le "après" dans leur pratique sexuelle.


    Donc déjà sache que ton témoignage est précieux car non seulement tu peut apporter des informations sur cette comparaison "avant" et "après" , et en plus tu es une femme, et il est très intéressant d'avoir ton ressenti. une membre du forum ici, pseudo Marie, est je crois pratiquement la seule femme a avoir aussi témoigné ici et participe activement


    Les hommes qui sont ici ont d'abord été en souffrance avec les conséquences de leur circoncision. IL s'en sont rendus compte souvent en avançant dans l'âge comme moi puisque c'est vers 43 ans que j'ai vraiment réalisé ce qu'on m'avait enlevé... "le petit bout de peau" qui est en réalité l'excision d'une quantité de tissus biologiques considérable autour de 80 cm à 100 cm 2 c'est à dire la surface d'une carte postale tapissée de terminaisons nerveuses spécialisées, de muqueuse, de vaisseaux sanguins... sans compter l'excision d'une partie ou de la totalité des fibres du frein qui sont les plus érogènes..


    C'est aussi souvent des problèmes sexuels récurents qui nous ont mis la puce à l'oreille. Dans mon cas une érection incertaine , une difficulté à réussir la pénétration de façon satisfaisante et à en jouir, une difficulté à parvenir à la jouissance sans que je doive m'en occuper moi même en présence de la (du) partenaire (hétéro puis bi puis ..homo)

    Une faible intensité de jouissance.... une faible disponibilité sexuelle.... Et quand on lit les textes historiques sur la circoncision, finalement, nous sommes rendus au résultat qui était exactement l'objectif recherché par les promoteurs de la circoncision : "diminuer la concupiscence - diminuer l'intérêt pour le sexe - limiter l'usage à la reproduction ..."


    Personnellement c'est en me comparant avec mes nombreux partenaires homo que j'ai pu définitivement tirer la conclusion statistique de la moindre vigueur sexuelle du circoncis...


    La démarche de restauration permet donc de compenser un petit peu ce qui a été détruit. notamment en permettant au gland d'être enfin protégé (ou a nouveau protégé) et de retrouver sa sensibilité, et notamment aussi d'assurer une ré-extension de la surface des tissus dotés en terminaisons nerveuses, grâce au patient travail d'étirement.


    cela m'intéresserait beaucoup que tu détailles la "dégradation" de tes relations sexuelles ... tu peut parler ouvertement et donner des détails ; nous ne sommes pas nés de la dernière pluie... encore une fois ton témoignage est précieux.

    Ok tout ce que tu as écris sur ton ressenti sexuel, j'aurai pu l'écrire aussi, ça a été exactement pareil que ce soit avec mes premières tentatives avec des filles, et ensuite progressivement avec des mecs. L'acquisition du plaisir sans parler de la jouissance est tellement fuyant que la manipulation par autrui fut souvent vouée à l'échec. Il nous reste si peu de mécanisme assez réactif que seule notre propre sollicitation donne des résultats satisfaisants - et passé une série de telles expériences, la chose s'intériorise psychologiquement - Il faut savoir que ce phénomène a été décrit dés le début des années 1970 par un chirurgien urologue qui s'appelle Gérard Zwang (à présent retraité et très âgé) et dans un livre où des passages décrivaient la difficulté des circoncis à ressentir un plaisir efficace lors de stimulation par autrui.... Ce Monsieur a passé des décennies à tenter de lutter contre cette mafia de la pensée médicale qui peuple l'urologie française. d'où ma colère extrèmement froide contre ces types et mandarins qui je suis persuadé savent très bien ou suspectent le mal qu'ils font et continuent à le faire pour des raisons financières ou d'autres raisons plus obscures.... non seulement ils le font mais ils ne préviennent ni la famille des risques sexuels, des risques psychologiques... ma mère a été effondrée d'apprendre le préjudice que j'ai subi bien plus tard, elle en avait aucune idée, tant ces connards n'ont pas prévenus la famille... il a fallu que j'attende l'âge de 45 ans pour tomber par hasard sur des sites internet militant et apprendre que la notion de restauration du prépuce existait, alors que cela existe depuis l'antiquité... Si encore on te mutilait et on faisait en sorte de t'expliquer ce que tu as perdu et quels outils seraient à ta dispo pour réparer... mais non... c'est comme si tu prenait un enfant, tu le prives de sa capacité de voir le monde en couleur quand il a 4 ans, et tu ne lui dis rien, de telle sorte qu'il ne perçoit qu'une partie de la réalité sensorielle de ce monde , mais sans le savoir... et il va se débattre de longues décennies avant de faire la relation entre les choses et de comprendre ce qui lui arrive... c'est tout simplement dégueulasse.... il y a eu énormément de témoignages d'homme gay comme toi et moi qui vont tous dans ce sens... c'est en comparant leur faible niveau de plaisir avec leurs partenaires que ça leur a mis la puce à l'oreille .... combien de millions d'hommes hétéro ne peuvent pas faire ce processus ? combien de misère sexuelle... d'incompréhension... et finalement de destruction du potentiel d'amour sur cette planète... Messieurs les urologues qui par hasard liraient ceci et au fond d'eux savent ces choses là tout en continuant dans les mêmes pratiques vous ne méritez qu'une seule chose : un immense coup de poing dans la gueule !

    Bech : tu imagines la pub anti circoncision que tu ferais à poil avec juste ton appareil de restauration ?

    Tu n’aurais que des questions car personne ne pourrait retenir sa curiosité.

    Bonjour Marie ! fréquentant également les plages naturistes, je pense que ce serait vu comme un appareil de stimulation sexuelle limite SM Sado Maso ! :D il ne viendra à l'idée de personne de faire le moindre rapport avec la circoncision... sauf à venir aborder la personne mais là on rêve... ^^

    Et donc, il envisageait la circoncision chez les vieux qui ont perdu leur autonomie afin de simplifier leur toilette par les aides soignantes.

    La circoncision est probablement l'opération qui fait rentrer le plus de chiffre d'affaire dans les cabinets d'urologie des cliniques privées et de l'hôpital public. Et il faut rappeler qu'il y a une facturation à l'ACTE depuis pas mal d'années. C'est à dire que pour faire du chiffre il faut faire des ACTES. Voilà comment on en arrive à bousiller la sexualité et par ricochet la vie relationnelle et sociale de milliers d'hommes : parce que des urologues veulent gagner 300 balles sur un acte.... si donc la prise de conscience croissante de la population emmène à refuser la circoncision chez les jeunes garçons, ils vont se récupérer sur les vieux.... Pour stopper cette logique, la sensibilisation c'est bien, mais mon avis c'est que tant que ces mecs là ne seront pas trainés par les couilles devant les tribunaux pour tout le mal qu'ils ont fait - et font - sur des enfants, ça continuera....

    Salut X.perso. Gardois comme toi; circoncis a 4 ans suite à un seul petit épisode infectieux de style balanoposthite. Quand ce fut guéri, on ne m'a laissé aucune chance. circoncision basse et serrée : cette saloperie à la française qui excise une quantité de tissus considérable, même si j'eu la chance d'avoir mon frein préservé ce qui n'est pas le cas de tous.


    j'ai utilisé le DTR pendant des années et aujourd'hui j'ai de très jolis résultats. J'ai eu des périodes d'interruption de plusieurs semaines voire mois, et il n'y a pas de soucis avec ça, ce qui est acquis l'est en majorité et définitivement : en majorité ça veut dire que si tu gagnes 100, tu perdra peut etre 20 si tu arrêtes quelques mois. mais tu auras avancé. Ensuite comme préconise OCP, c'est une question de durée minimum quotidienne que lui évalue aux environs de 10h,. pour moi même avec 2 heures par jour ça a avancé. Aprés comme tout, ça dépend pas mal des personnes je pense. Donc si tu fais le travail intensif au dessus du seuil de durée d'efficacité qui t'est propre (2h ; 4h ; 6h , 10h..) pendant 10 mois, et puis que tu arrêtes 2 mois, il n'y a aucun souci


    petite question : tu as une sexualité hétéro , bi , ou homo ? tu as dis dans ton témoignage "perte de sensation " et "perte de libido" , est ce que tu peut donner un plus de détails à ce propos ? comment tu as été emmené à le constater, à te comparer ? etc... merci !

    j'utilise le DTR depuis 5 ans pour ma restauration qui est bien avancée. je ne porte l'appareil que quelques heures par jour, mais tout le reste du temps y compris la nuit je porte la petite coupolle en silicone qui est fournie avec , comme sur la photo. ça permet de maintenir le gland protégé 24h/24 et donc d'éviter sa dessication. avec un peu de produits huiles hydratant naturel (surtout pas cosmétiques à base de produits pétroliers ou contenant de l'alcool) - la nuit avec les érections, ça tire tout seul et la restauration continue...

    Salut !

    Tu ne dois pas te culpabiliser pour la décision que tu as prise. Tu ne peut pas après coup de reprocher d'avoir fait confiance au "médecin" qui t'a reçu. Je met "médecin" entre parenthèse pour bien signifier par contre que ce titre n'est pas mérité quand on est pas capable de présenter ce qu'on appelle la balance bénéfice / risque pour une opération. Pourtant les médecins et notamment les chirurgiens savent parfaitement ce que cela veut dire... toute opération chirurgicale comporte des risques et la circoncision en fait partie. Lorsqu'un chirurgien dit que c'est une opération très banale qui ne pose aucun problème, soit c'est un menteur, soit c'est un ignorant.


    Sache que comme ton opération date de moins de 10 ans, tu as en théorie la possibilité de poursuivre encore pendant quelques années ce chirurgien en justice pour manquement à son devoir d'information. Car ce milieu là n'est pas censé ignorer les risques de la circoncision sur la fonction sexuelle. La documentation et les témoignages sur Internet existent à présent depuis 20 ans.


    Je n'ai pas suivi tes premiers post apparemment, tu étais déjà venu sur le forum ? quel type de circoncision tu as eu ? quelle est la distance entre la cicatrice et la couronne du gland ? Est ce que tu reste décalotté longtemps pendant la journée ?

    Salut ad...

    si ta cicatrice est à 2.5 cm du gland et que tu as des restes de frein, c'est une situation très favorable pour une restauration avec un appareil d'étirement. perso ma cicatrice était entre 0.5 et 1 cm et j'ai utilisé le DTR commandé sur ce site américain :

    https://www.foreskinrestore.com/main.html


    je l'ai utilisé 2 heures par jour et le reste du temps et la nuit pendant le sommeil avec une petite capsule en silicone souple placée sur la peau tirée vers l'avant couvrant le gland de manière à maintenir le gland en protection tout le temps. Pendant les érections nocturnes, ça tire tout seul sans risque de se blesser , la capsule maintenant le gland sous protection


    j'ai eu de trés bons résultats mais j'ai commencé il y a 5 ans


    d'autres utilisent l'appareil appelé TLC


    leur principe est qu'ils étirent autant la zone de muqueuse restante, que la peau normale située plus bas sur le pénis


    Enfin avant d'utiliser ces appareils spécialisés qui coutent environ 100 dollars ; beaucoup pratiquent la méthode de "cross taping"

    Se masturber plusieurs fois dans la journée à 23 ans n'est pas une situation "normale" (pas dans le sens d'un jugement bien ou mal) mais dans le sens où c'est très largement au dessus de la moyenne pour cette âge là. Tu sollicites trop ton système sexuel qui arrive à un état d'épuisement ce qui explique ce que tu crois être des anomalies par exemple la consistance du sperme. C'est quelque chose qui est connu que une masturbation trop fréquente emmène des éjaculats liquides et transparents tout simplement parce que tes glandes n'ont pas le temps de fabriquer ce qu'il faut. Il y a un consensus pour dire qu'il faut 3 jours pour "recharger" en moyenne chez un homme (en "moyenne") cela dépend de l'âge (ça peut être 1 jour chez un ado de 17 ans - et 6 jours chez un homme de 45 ans.... et ça dépend de la génétique aussi)


    Donc dans la pratique que tu as actuellement, tu ne peux pas tirer de conclusions sur l'impact de la circoncision


    Concernant son impact sur la nature de l'éjaculation, je pense personnellement qu'il y a un impact. Le système sexuel se réparti en 3 ensembles : 1/ les zones érogènes cablées par le système nerveux et les terminaisons nerveuses 2/ le systèmes glandulaire et hormonal (testicules, prostate, vésicule, etc...) 3/ le cerveau (partie basique réflexe + partie inconsciente // consciente cognitive) . Ces 3 ensembles sont tous en intéraction les uns avec les autres. Une stimulation nerveuse et érogène de qualité agit sur la production du système glandulaire (excitation sensorielle qui produit le "pré-cum" notamment ou liquide pré-éjaculatoire parfois abondant : c'est l'exemple typique)


    Médicalement, pour moi il est donc évident que diminuer par deux la quantités des récepteurs nerveux fonctionnels (destruction du prépuce et enfouissement des récepteurs du gland à cause de la kératinisation) a forcément un impact sur tout le reste. Un médecin qui affirme que cela n'a pas d'impact est incompétent ou malhonnête. Certains hommes ont certainement une vitalité globale qui leur permet d'encaisser le préjudice de la perte des tissus nerveux, mais certains autres voient leurs capacités potentielles réduite de moitié.... tout comme une personne n'ayant qu'un seul rein et beaucoup de vitalité peut vivre jusqu'à 90 ans, alors qu'une autre dépérirat beaucoup plus rapidement...


    Voilà pourquoi messieurs les Urologues il est criminel de ne pas correctement informer les parents et les jeunes des RISQUES sur la fonction SEXUELLE de votre saleté de circoncision.

    Bonjour Vincent

    et bonjour à tous après une longue absence ... très forte surcharge professionnelle saison cause Covid...


    Vincent, je me retrouve pas mal dans ton histoire pour plusieurs raisons. Circoncis à 4 ans pour raison médicale, de tendance bi sexuelle puis plus franchement homo, j'ai toujours été désemparé par des problèmes d'érection fuyante en présence de partenaire notamment au moment de passer à la pénétration -- à force de rencontrer des garçons j'ai pu constater objectivement (sur le nombre ) ma plus faible vigueur sexuelle. Ayant toujours été sportif, nourri d'une alimentation de super qualité (bio montagnard, etc.. ) en parfaite santé, ces problèmes ont été trés longtemps mis sur le compte de la seule psychologie par toutes les personnes a qui je pouvais en parler, et par moi même... étant bercé du petit bout de peau depuis ma plus tendre enfance par ma mère , ... j'ai été circoncis oui et alors... Ce n'est que en tombant sur la notion de ""restauration du prépuce"" agé de 43 ans (il y a 7 ans donc) donc déja assez tard dans ma vie sexuelle... que j'ai découvert ce qui était vraiment ENLEVE par la circoncision et notamment sur un plan médical la masse des tissus nerveux et terminaisons nerveuses. La notion de restauration m'a aussi fait découvrir la réversibilité du phénomène de kératinisation... Tout cela grâce d'abord au site de BECH ici présent et son site "nouvelle peau" puis le site de Droit Au Corps dans la foulée, et ensuite pas mal de sites US.


    Comme toi, des éjaculations sans énergie, on appelle ça "asthénique" en langage médical; des éjaculations qui donnent un plaisir de 4 à 5 sur 10 là ou la masturbation préalable en donne 2 à 3 ; alors que je voyais régulièrement mes partenaires monter en explosion entre 7 et 10/10


    La circoncision est donc bien la perte du caractère explosif de l'orgasme et de l'éjaculation. Il suffit de visionner des vidéos porno d'éjaculation de mecs intacts ... le bout de leur sexe rouge vif ou violet gonflé à bloc témoigne d'une irrigation sanguine au top et d'un affleurement nerveux au top aussi - un énorme potentiel accumulé qui aboutit à une explosion -- là où mon gland restant très pale et tout sec même en érection , n'aboutissait bien souvent qu'à une émission baveuse malgré une libido forte


    médicalement ça s'explique assez simplement par le fait qu'on a coupé ou provoqué le dégradement de entre un tiers et la moitié des récepteurs sensoriels qui sont justement là pour faire monter la sauce et mettre la vapeur sous pression....


    Merci la chirurgie -- merci la déontologie médicale -- merci de m'avoir donné toute l'information pour réussir ma vie ...


    Des témoignages innombrables dans le monde entier vont dans le même sens : perte de vigueur sexuelle, faible sensibilité, etc...


    Vincent,

    tourner la page pour toi...

    tu dois te pencher très sérieusement sur la restauration

    moi j'ai démarré il y a 6 ans maintenant et j'ai de très bons résultats, spectaculaires même.. et je garantis que à 50 ans ce n'est pas psychologique -- il y a des changements de nature physiologiques réels - même si il y a aussi des changements psychologiques réels... comme le plaisir de se ballader à poil sur une plage naturiste en restant calotté sous son nouveau prépuce sans ressentir comme une espèce de honte ...


    Une restauration réussie te prendra entre 3 et 5 années mais tu es jeune et le bénéfice pour toi sera probablement immense


    Ensuite pour ma part j'ai déja dit mes 4 vérités en face à un ou deux urologues... et chaque fois que je vois un toubib, je ne manque pas d'en parler


    La mentalité française est ainsi faite : celui qui ne gueule pas ne compte pas.

    il faut donc aller défoncer les urologues ,

    leur brandir nos témoignages à la gueule en leur ordonnant de cesser leur activité criminelle qui consiste à manipuler l'ignorance des parents, et des pauvres gens , pour continuer tranquillement leur petit business...

    il faut savoir que la notion de restauration du prépuce est connue depuis l'antiquité... les athlètes juifs qui voulaient entrer dans les stades romains se tiraient sur la peau du sexe afin d'être capable de recalotter et de passer "incognito"


    Donc comment se fait-il que du personnel médical ayant Bac + 10 ne soit pas foutu d'informer correctement des parents et des jeunes sur les risques sexuels de cette opération ?


    tourner la page, c'est faire le travail qu'il faut sur soi , (restauration); allez défoncer la gueule du personnel médical pour leur faire prendre conscience de tout le mal qu'ils font, c'est à dire exprimer sa colère,

    militer ou participer à des organisations comme DAC (Droit Au Corps)

    Porter son témoignage

    et au final le plus difficile : pardonner à ses parents pour leur ignorance et leur soumission à """"l'autorité médicale"""" sans avoir écouté leurs intuitions ... un processus que je n'ai pas encore totalement fait...

    Trouves tu que cela a amélioré tes rapports sexuels?

    Oui - ceci dit ce n'est pas linéaire et il peut y avoir des retours en arrière;

    Ejaculer plus vite n'est pas mon objectif, pour moi la question principale c'est le niveau de l'intensité ressenti


    Je pense que c'est une bonne idée de voir un sexologue. le problème c'est toujours de tomber sur le bon; un qui soit compétent et avec qui ça va "matcher" pour toi

    l'idéal serait un assez âgé pour avoir l'expérience et en même temps sensibilisé au problème de la circoncision (certains dénient certainement le sujet)

    Quand à l'hypnose , c'est une pratique assez répandue chez les psychothérapeutes en France, mais là aussi difficile de s'y retrouver, il y a plusieurs pratiques, écoles... théories... et certainement pas mal de charlatans ; il ne faut pas se précipiter


    tu vis dans quelle Région ?

    Salut Mad

    j'ai été circoncis a 4 ans mais ça a conservé une partie de mon frein.

    J'ai vécu exactement la même chose que ce que tu décrit pendant les rapports. Que ce soit avec des filles, et avec des garçons, puisque j'étais bi sexuel pendant la première partie de ma vie. Il était (il est ) très rare que le partenaire me fasse arriver à la jouissance sans que je m'en occupe moi-même. Ce qui décourage la plupart des partenaires.

    Ce phénomène est connu et a été décrit depuis longtemps.

    Il revient dans beaucoup de témoignages qui ont été recueillis sur les sites de lutte contre la circoncision

    Comme toi j'ai pu me comparer aux garçons normaux. Chez eux la jouissance est un processus presque automatique du moment qu'il y a bien sûr de la libido, de l'excitation et de la confiance dans la relation (sans même parler de sentiments)

    Alors que pour nous même avec libido, excitation, et confiance, ou sentiments, il est souvent difficile d'être à la hauteur ou de lâcher prise

    La raison médicale en est simple : la circoncision détruit ou dégrade entre un tiers et deux tiers des capteurs sensoriels spécialisés entre le système sexuel et le cerveau. La mécanique biologique du fonctionnement sexuel de l'homme peut en être fortement perturbé. Même si des circoncis arrivent à le surmonter et à passer outre (comme des gens qui cicatriseraient beaucoup mieux que d'autres en cas de blessures, de plaies).

    J'ai toujours cru que ces problèmes étaient exclusivement d'origine psychologique, car ni mes parents ni aucun médecin ou psychologue n'ont eu le savoir ou la présence d'esprit pour m'expliquer ce que donc j'ai du découvrir par moi-même : à 43 ans j'ai découvert ce qu'on m'avait fait , dans la réalité , ce qu'on m'avait réellement enlevé.


    Depuis je suis très en colère contre les urologues car je crois qu'ils savent très bien ce qu'ils font mais comme jusqu'à présent, personne ne les a ""défoncé"" juridiquement parlant, ils continuent tranquillement leur business en s'abstenant même de prévenir les parents des conséquences possibles, et par exemple du fait que le gland doit rester absolument protégé pour éviter la dessication et le risque de perte de sensibilité


    Tu as la chance de découvrir tout ça à 19 ans. Tu as plusieurs années devant toi pour "reprogrammer" ton fonctionnement sexuel et ça se passera mieux tu verras ,


    Ma restauration qui est pratiquement terminée aujourd'hui m'a permise de regagner énormément de sensibilité et j'en suis très content. Je t'encourage vraiment dans cette voie


    Et tu dois savoir que ton témoignage comme les autres est très important. Car c'est en collectionnant tous les témoignages que petit à petit on constitue un arsenal de guerre qui un jour sera utilisé contre ceux qui continuent à défendre cette pratique.


    j'avais une question : tu as été circoncis à quel âge ? est ce que c'était en France ? est ce que c'était en milieu hospitalier public , privé ? ou dans un autre cadre ?

    ma mère m'a circoncis dans le secret le plus total, que je devais avoir 7 ans

    je me rappelle aussi que ma mère s'était intéressé à mon pénis suite à ma circoncision, et que je l'avais très mal vécu - étant en relation exécrable avec mon père depuis aussi loin que je me rappelle (je pense que la circo à 3.5 ans et le traumatisme psychologique ont largement contribué à la destruction de la confiance entre mon père et moi); c'est donc ma mère qui s'occupait de mon éducation sexuelle aussi bien que de ma santé. Or ce n'est pas sain - ce n'est pas normal que ce soit la mère qui s'occupe de tripoter le sexe de son petit garçon - ce devrait être le père normalement qui se charge de cela - une attitude invasive de la mère vis à vis du petit garçon sur ce plan là peut être très mal vécu - Dans ton cas SébioH ta mère te passait directement la crème sur le gland et apparemment ça a duré des mois ou des années ? Est ce que tu as déjà réfléchi à ce que ça signifie ? car finalement c'est comme si ta mère te masturbait littéralement surtout que tu dis que tu étais très sensible à l'époque... A 7 ans, on est déjà un grand garçon et non un bébé, on est capable de se passer la crème tout seul - Est ce que tu n'aurais pas fait une réaction de blocage psychologique très lourd et profond face à ces "séances" de ta mère ?? auquel cas le blocage chez toi aurait une composante psychique très forte ; comme si ton cerveau avait déconnecté les terminaisons nerveuses -- mode "OFF" -- As tu déjà pensé / effectué une psychothérapie / voire une psychanalyse ? je ne dis pas que c'est le seul facteur - je me pose des questions...

    C'est vraiment étrange, car ce n'est pas du tout ce que tu disais dans un de tes messages bien antérieur (il faudrait que je le retrouve...). Au contraire tu disais que le gain en sensibilité était bien médiocre...

    je ne me rappelle pas mais c'est possible, ça a peut être plus de deux ans - et les choses ont avancées depuis pour moi -- notamment la re-sensibilisation importante d'un bande de 3 cm située sous le gland de part et d'autre de la cicatrice -- concernant le gland l'essentiel de la re-sensibilisation a été faite dans les premiers mois (première année) et ensuite ça plafonne ou ça progresse bc moins vite (ça correspond à de nombreux témoignages donc ça confirme que c'est bien un phénomène biologique /physique)

    Concernant ma circoncision basse et serrée, je suis conscient que c'est la plus réductrice au niveau des sensations. Mais je relativise car ma vie sexuelle se déroule plutôt bien à part le fait que si on arrête de me stimuler plus d'1min je débande... (mais ça reste gérable)

    Pour info, j'ai toujours eu exactement le même phénomène que toi -- dès que j'arrête de me stimuler 1 minute je débande -- et ce avec des filles ou des garçons puisque j'ai démarré avec des filles, eu une période "Bi", et puis des garçons. -- A noter que ce phénomène est fréquent dans les témoignages


    Ayant comme toi eu l'occasion de voir fonctionner pas mal de garçons... en grande majorité et pour les garçons normaux intacts, ils ne débandent pas - lorsque la phase d'excitation et de préliminaire a démarré, ils tiennent sans problème et sans forcément se stimuler eux-mêmes.


    tu vis ta sexualité en position plutôt active du coup ?

    C'est clair que si comme moi il ne te reste plus de muqueuse, tu auras bel & bien la sensation de va & vient du " nouveau prépuce " mais par contre le gland ne se sensibilisera pas du fait qu'il lui manque la muqueuse du prépuce !

    On a déjà eu cette discussion sur ce forum plusieurs fois. Le cas de Sebiohazard est un cas particulier non généralisable. Ce n'est pas parce qu'il reste trés peu de muqueuse, c'est à dire que la cicatrice est très proche du gland, que la restauration ne peut pas donner de bons résultats pour la re-sensibilisation du gland - cela n'a rien à voir - les terminaisons nerveuses du gland sont indépendantes de celles de la muqueuse - la seule chose qui compte pour le gland c'est d'être remis en protection permanente sous de la peau naturelle afin que la surface du gland redevienne douce et soyeuse et que les terminaisons nerveuses qui étaient enfouies pour se protéger, remontent à sa surface grâce à sa protection


    Personnellement j'ai aussi eu une circo basse et serrée (cicatrice à 5-7 mm du gland) et après 4 ans de restauration avec protection du gland 24h/24, le gain de sensibilité est spectaculaire au niveau du gland, et aussi sur une bande de 3 cm en dessous du gland incluant la zone de la cicatrice - et je ne suis pas le seul

    Salut Maxime

    Effectivement la circoncision basse et serrée est une sale habitude des urologues français. Effectuée pour des raisons soi-disant esthétiques, c'est le type de circoncision le plus sévère qui excise la totalité du prépuce et bien souvent le frein qui y passe aussi comme c'est ton cas apparemment. Le frein est la zone la plus sensible sexuellement et qui souvent donne le plus de plaisir. Son excision est le signe d'une incompétence ou d'une négligence du chirurgien, ou du fait de vouloir faire une circoncision totale basse et serrée - ou à minima d'un "pas de chance" et d'une fatalité de risque propre à toute opération chirurgicale dont les chirurgiens urologues se gardent bien de prévenir les familles avant l'opération de circoncision, afin de continuer à faire leurs petits business en toute tranquillité...


    Les adhésions entre le gland et la verge sont aussi une des complications de la circoncision, je ne sais pas comment ça se traite, mais certainement pas par une seconde circoncision !!!!


    Concernant les poils, la seule solution c'est une restauration du prépuce avec des techniques d'étirement de la section de peau non poilu qu'il te reste entre la moitié du pénis et la base du gland. La restauration prendra des années mais elle te permettra de retrouver de la souplesse et la partie poilue restera "tassée" à la base de la verge et non étirée vers le milieu


    quand à ton point 3) - je comprend pas le problème - il me semble que tu te poses là un faux problème.