Messages de bigtigrou

    Bonjour Arthur,

    Il y a déjà eu des dizaines de personnes comme toi qui ont demandé de l'aide sur ce forum. Pour pouvoir t'aider, on a besoin de pas mal d'informations supplémentaires,

    voici donc les questions ;

    1-qu'est ce qui t'a poussé à consulter des urologues à l'âge de 35 ans ? (quel était le problème exactement dont tu souffrais ? )

    2-Depuis quand (âge) ce problème te gênait-il ou que c'était devenu une préoccupation ?

    3-As tu pris RDV directement avec des urologues ou envoyé par un généraliste ou autre ?

    4-Sur les 5 urologues, quelles sont les solutions qui t'on été proposées ? à part la circoncision

    5)- Combien d'urologues t'-on parlé des RISQUES de perte de sensibilité par kératinisation du gland, ou bien de possible impact sexuel (perte de sensibilité générale)

    6)- Nous sommes entre adulte, tu peux publier une photo de ton pénis face dorsale et face ventrale , au repos -- afin que nous voyons ta situation -- (tu pourras ensuite supprimer le message ou il y a les photos 24h plus tard, le temps que les principaux "experts" ici l'ai vu

    7)- As tu un problème de moins de sensations maintenant que tu es circoncis ?

    8)- Est ce que l'intensité de ton plaisir a été diminué pendant l'excitation , préliminaire, masturbation ET AUSSI à l'orgasme /éjaculation ?


    Après avoir eu ces réponses, on pourra commencer à t'aider efficacement , j'espère

    bien cordialement

    et pour la question 3) est ce que tu as encore ton frein ou pas,

    voici une photo de pénis où la circoncision a fait sauter complètement le frein : c'est complètement lisse sur la partie ventrale du pénis :


    et voici un pénis normal : (photo tirée du site "Droit au corps")

    https://www.droitaucorps.com/prepuce-cest-quoi-definition



    -Le frein ce sont toutes ces bandelettes et ce fibres qui attachent le prépuce à la base du gland, dans la partie ventrale.

    -Normalement, une partie est préservée dans la circoncision , mais il est fréquent que tout soit enlevé.

    -Le frein est la source de plaisir la plus importante et la plus intense, normalement car c'est là où se concentrent le maximum de terminaisons nerveuses (ce ne sont pas les mêmes terminaisons que celles qu'il y a dans le gland !! )

    Salut Bigtigrou

    1 - juste un petit peux

    2 - Ouiiiiiiiii

    3 - Non je sais pas franchement , comment je peux savoir !!

    1 - tu as donc eu certainement comme beaucoup (et comme moi) une circoncision basse et serrée, c'est à dire que la cicatrice est proche du gland (moins de 1 cm en érection)

    2- c'est une bonne nouvelle car tu vas pouvoir mettre ton gland en protection dés maintenant. Il faut bien comprendre qu'il y a deux choses en même temps dans la "restauration"

    a)- le fait de protéger le gland sous la peau avec une hydratation : le phénomène de déssèchement et de perte de sensation que tu connais au niveau du gland est réversible en partie. C'est ce que j'ai connu aussi fortement après l'âge de 35 ans. Après ma restauration, j'ai retrouvé plus de un tiers de sensation

    b) - le fait de tirer la peau ((et ce qui te reste de muqueuse c'est à dire dans l'espace entre la cicatrice et le gland) va CREER un allongement de tissus biologiques, et là aussi tu vas gagner en sensibilité mais ce processus comme a dit OCP, est LONG (plusieurs années)


    Je te met une photo pour te montrer comment tu commences avec a) la protection du gland : tu utilises un joint torique en caoutchouc (un joint de plomberie que tu trouves dans les magasins de bricolage pour quelques euros )

    Cette photo est tirée du site "nouvelle peau" réalisé par le pseudo qui s'appelle "bech" ici

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=etapes



    tu peut garder ce joint toute la journée, et avant de le mettre, tu hydrate ton gland en utilisant des produits naturels (un coup de bombe spray hydratante d'eau pure achetée en supermarché ++ huile de massage weleda à l'arnica ou calendula en pharmacie - gel d'aloe vera 100% -....) ((( il faut éviter les crèmes hydratantes classiques ou pas cher qui contiennent des produits chimiques et pétrochimiques car le résultat à la LONGUE peut être l'inverse : une dessication supplémentaire !)))

    Salut Siimo

    3 questions

    -est ce que, en érection, tu arrives à faire bouger, coulisser, un peu de peau entre le bas du pénis et le gland, ou bien c'est trop tendu ?

    - Est ce que, au repos, tu arrives avec les doigts, à tirer la peau de ton pénis vers l'avant de manière à ce qu'elle vienne recouvrir le gland ?

    - Est ce que tu sait si tu as toujours ton frein sur la face en dessous du gland ?

    Et tant pis si certains vont jouer sur la victimisation

    Tant pis... ben non c'est justement le problème... en Allemagne, après l'affaire du tribunal de Cologne qui avait condamné un acte, suite à la levée de bouclier des religieux (très malencontreusement rejoints d'ailleurs par les catholiques), le parlement a voté une loi qui autorisait et encadrait spécifiquement la circoncision "religieuse". Ce fut donc un recul en terme de droit.


    L'interdiction est encore vécue comme une déclaration de guerre , en allemagne, des représentants de la communauté juive sont même allés jusqu'à déclarer "vous nous en voulez encore ?"; et tout le monde a fait machine arrière.


    C'est pourquoi la stratégie de DAC est basée sur la conscientisation y compris des populations musulmanes. C'est pourquoi j'ai mis dans mon autre post les citations à propos de la circoncision d'universitaires ou écrivains d'origine arabe ou maghrébine. Ces citations devraient être largement diffusées auprès de ces populations. L'appel sur le site de DAC a déjà été signé publiquement par énormément de personnalités d'origine arabe, maghrébine, et même juive, et d'anciens musulmans. C'est d'abord de leur mobilisation que viendra le changement

    Je viens de voir ceci sur Facebook !!!

    """tout à coup un attroupement d’hommes se fit autour du colosse qui me tenait fermement dans ses bras. Parmi ces hommes mon père. J’ai commencé à avoir très peur, à pleurer, à crier, surtout quand on m’a posé sur le sol et écarté les jambes (…) je hurlais de terreur. Mais cela semblait les faire rire. Puis le circonciseur tira sur mon prépuce brutalement en me faisant très mal et le coupa net avec son rasoir. Du sang jaillit immédiatement. Mes hurlements redoublèrent. Le « sacrificateur » mit une poudre blanche sur le bout de mon pénis ensanglanté afin d’arrêter l’hémorragie, fit un pansement à la va-vite et au suivant ! En effet nous étions plusieurs petits garçons à être « sacrifiés » ce jour-là comme à l’abattoir.""""

    (Soufiane Zitouni, professeur de Philosophie, fils d'ouvrier algérien, extrait de "confessions d'un fils de Marianne et de Mahommet" éditions les échappées.)


    Reste à savoir après ça pourquoi les hommes musulmans, après l'avoir subi acceptent qu'on le fasse subir à leurs enfants.


    « un jour on reconnaitra que c’est un reste de notre barbarie primitive » (…)

    « Et bien entendu la désastreuse circoncision, cette bizarre agression contre le corps (…) je m’aperçois que je suis revenu plusieurs fois sur la circoncision, pourquoi une telle insistance ?, peut-être par quelques inconscientes rancœurs contre cette agression que j’ai subie. Mais aussi parce que je la crois significative. Pourquoi un tel attachement à un rite si clairement barbare ? (…) Si j’avais été plus versé en psychologie, je proposerai la notion de « traumatisme tardif » (...) J’espère qu’un jour un collègue musulman osera étudier les conséquences de la circoncision sur le psychisme et la socialité des musulmans »


    (Albert Memmi) : Né à Tunis en 1920 d’une famille juive de langue arabe, professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et université de Nanterre - figure de la littérature tunisienne d’expression française – grand prix de la Francophonie 2004.

    (extrait de « Testament insolent » édition Odile Jacob 2009)



    « Quant à l'enfant mutilé il n'avait que la ressource de crier ses souffrances et de pleurer le choc ressenti devant cette violence castratrice faite à son corps. Cette meurtrissure dans sa chaire, ces hommes et ces femmes qui le torturent. ce rasoir qui brille, les youyous stridents de vieilles curieuses et fort peu discrètes. Les gargoulettes qui volent en éclats, le coq qui crie, se débat et perd son sang, le tintamarre et enfin cette ronde de bonshommes et de bonnes femmes qui viennent féliciter le patient de "son heureuse accession à l'islam" : voilà à quoi se réduit pour l'enfant une circoncision. [...] Et la douloureuse blessure trop souvent tarde à se cicatriser; parfois de longues et pénibles semaines étaient nécessaires; parfois aussi des accidents entrainaient des complications plus graves : infections, hémorragies, sectionnement de la verge, artère su pénis tranchée, partie du gland coupé...[...] Les dangers énormes sur le plan physiologique et psychique sont sérieux. Ce n'est pas sans raison que certains parlent de procédés barbares et traumatisants. »


    (Abdelwahab Bouhdiba) : Universitaire, sociologue, et islamologue tunisien né en 1932, professeur émérite à l’université de Tunis, membre du conseil exécutif de l’UNESCO dans les années 1990, président de l’académie tunisienne des Sciences, des lettres et des arts entre 1995 et 2010.

    (Extrait de la "La Sexualité en islam", Abdelwahab Bouhdiba, éd. PUF, 2003, p. 217-218)


    Pourquoi pourquoi ?

    Outre leur croyance que c'est une étape indispensable pour accéder à l'Islam, il y a aussi peut être la croyance que "l'épreuve" fera de leur fils un homme, un vrai : insensible, viril, et dominateur... voire combattant ?

    Dans les commentaires de vidéos similaires , j'avais vu d'ailleurs des félicitations de mamans adressées au jeune circoncis : "Bravo Malek, tu as été très courageux ! tu es un homme maintenant"

    Voilà tout est dit ! et par de grands universitaires concernés en premier lieu, avant moi.

    Salut Rémi

    Peut tu nous préciser quelles informations préalables ce chirurgien t'a données à propos de la circoncision ? Est ce qu'il a présenté cela comme une solution idéale à ton problème précédant, sur le plan sexuel, ou bien est ce qu'il a mis en avant une notion de balance avantages //(versus)//risques ?

    en gros t'as t'il informé des risques et des conséquences potentiellement négatives de la circoncision ?

    Bonjour Dafonix,

    je confirme ce que dit Marie : la sténose est bien souvent une conséquence de la circoncision. Cela m'a été confirmé directement par un urologue très expérimenté à l'Hôpital de Montpellier, que j'avais consulté pour un problème de jet urinaire très fin.


    L'explication, c'est que la circoncision ne coupe pas simplement des centaines ou des milliers de petites terminaisons nerveuses érogènes spécialisées ; elle coupe aussi des centaines de petits vaisseaux sanguins qui naturellement contribuent à irriguer toute l'extrémité du pénis (gland, prépuce, méat, urètre ). Le fait de les couper et suturer, entraîne un déssèchement des tissus; renforcé par le fait que le gland soit toujours à l'air, et que l'extrémité de l'urètre se déssèche aussi par le contact avec l'air et le milieu extérieur.


    Donc dans ton cas, Est ce que ton problème actuel vient de la circoncision ? est ce qu'il vient d'un traumatisme lié à la manipulation avec l'objet que tu avais introduit à 14 ans ? ou autre chose ? difficile à dire ... peut être que cet urologue pourrait te donner plus d'informations...


    En tout cas, n'hésites pas à lui dire que tu sais que la circoncision entraîne bien souvent la complication de sténose urétrale (ça de manière générale c'est indiscutable) , et par ailleurs n'hésites pas à lui dire que tu trouves que ce qu'on t'a fait, c'est dégueulasse, et lui faire part de la colère qui est en toi... (comme tu nous l'as dit ici ) c'est très important que les urologues se prennent ce genre de remarques dans la figure ; ils en ont bien besoin pour prendre conscience de tout le mal que l'urologie fait en acceptant de continuer la prise en charge de ces circoncisions sur les enfants. (et toi ça te libérera , tu te sentiras plus léger d'avoir exprimé cela !)

    Heu je ne vois rien d'anormal concernant le méat urinaire !


    C'est déjà un bon démarrage comme résultat en tout cas vu les photos ,

    ce joint torique te permet de garder le gland toujours protégé


    pour l'hydratation, il ne faut pas mettre toujours la même crème, sinon tu risques d'abimer par effet de saturation chimique !


    je te conseille le gel naturel d'aloe Vera Bio 98% (se trouve en pharmacie)

    ou tout simplement un petit coup de bombe vaporisateur d'eau minérale sur le gland

    avant de remettre ton joint


    Salut JJ

    l'objectif d'une bonne restauration est d'étirer le plus possible la zone entre le gland et la cicatrice (c'est ce qu'il reste de muqueuse), tout comme la zone de l'autre côté de la cicatrice. C'est de part et d'autre de la cicatrice que la peau est la plus fine. Donc c'est cela qu'il faut étirer. Les appareillages spécialisés permettent si on les positionne bien d'y arriver. Mais plus ta cicatrice est prêt du gland, plus il sera long et difficile de réussir à étirer que cette zone là (entre le gland et la cicatrice). Si ta cicatrice est à 1.5 cm du gland, il sera facile d'étirer ces 1.5 cm ; avec 2 cm de l'autre côté. Si ta cicatrice est à 0.5 ou 0.7 mm du gland, lorsque tu va étirer, tu tirera en grande majorité la peau de l'autre côté de la cicatrice. Quelle est la distance pour toi ? au repos ? et en érection ? tu dois pouvoir le mesurer précisémment à présent que ta cicatrisation se termine .


    Pour moi, le premier objectif "médical" de la restauration, doit être de protéger le gland. C'est à dire qu'il soit maintenu enfoui sous la peau , et hydraté, afin d'éviter la kératinisation. Donc dans un premier temps ce n'est pas grave si il est enfoui sous de la peau épaisse que tu appelles "externe" , l'essentiel est qu'il soit protégé.

    Quand j'ai démarré ma restauration, j'ai d'abord étiré cette peau "épaisse" et c'est allé assez vite. Ensuite j'avais assez de souplesse pour caler au mieux l'appareillage afin de ne coincer que la zone de peau la plus fine. (j'avais la cicatrice proche du gland genre 7 mm)

    pour sa quune restauration me motive aussi reproteger le gland puisque apparement une keratinisation prend des annees je pourrais peut etre etre epargner un peu de ce cote..

    Oui , grâce à ta présence ici, ton gland ne sera jamais kératinisé parce que tu sauras faire ce qu'il faut pour l'éviter et le protéger. Dés que ta cicatrisation sera complètement stabilisée dans quelques semaines, tu pourras commencer ta restauration. et trouver un dispositif assez rapidement avec un joint torique ou autre qui maintienne ton gland enfouis sous la peau 24h sur24 et hydraté en permanence avec des produits naturels (bombe vaporisateur d'eau minérale, gel bio d'aloe vera, huile de massage au calendula... il y en a plein )


    bien sûr notre ami ton chirurgien ne t'a pas du tout parlé du problème de la kératinisation ?

    attends de faire l'amour avec ta copine tu vas vite désenchanter... en fait là tu essaies de te rassurer...

    Ce n'est pas certain. La circoncision n'a pas toujours des effets catastrophiques. parfois au contraire dans certaines situations. Beaucoup d'hommes ont une vigueur sexuelle et psychologique générale dans la relation amoureuse qui leur permet de dépasser , de passer outre , le handicap éventuel que donne la circoncision. Ce n'est pas le cas de tous les hommes et c'est pourquoi DAC se bat sur la question de l'interdiction sans capacité de consentement éclairé.


    Mais arrêtons de généraliser !


    et arrête de jouer les prophètes de malheur avec de jeunes membres qui viennent juste d'arriver sur ce forum !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Oufti a chaque fois que je repense a ces meme paroles que ce chirurgien ma dit, jai envie de le frapper! I

    Il faudrait que tu commences à rédiger un témoignage par écrit de ton histoire. Déjà pour toi, pour ne pas oublier ce qu'il s'est passé tant que c'est encore frais : les conditions dans lesquelles tu as pris rendez vous, comment ça s'est passé, quelles sont les questions que tu as posée, quelles sont les réponses que ce chirurgien t'a apportée. Et si ils t'on fait signer un document de consentement avant l'opération, bien garder ce document.


    Car il est inacceptable qu'en 2019 un chirurgien ne soit pas foutu de prévenir des risques et des conséquences possibles de la circoncision sur la fonction sexuelle


    Donc sans aller le frapper... sentiment que je comprend tout à fait, ce témoignage pourrait peut être un jour servir à attaquer sous une autre forme... plus administrative... et des gens ici pourraient t'aider pour cela éventuellement ...

    Ce ne sont que des hypothèses bien sûr... mais on ne sait jamais

    Désolé je ne suis pas le seul... Bigtigrou a le même problème... mais chaque fois que je mentionne son nom il ne réagit pas

    -Je n'ai jamais dit que je n'avais aucune sensation au gland, ni que la restauration ne m'avait rien apportée.

    -Relis mon témoignage dans "vous mais en résumé" ou sur ma page perso. La circoncision a été responsable d'une baisse globale et structurelle de ma vigueur sexuelle, notamment érections défaillantes. Mais j'ai bien des sensations sur le gland et surtout sur le frein qui a été en partie préservé

    - Et j'ai dit à plusieurs reprises que j'étais très content de ma restauration qui m'a permis de regagner environ un tiers de niveau de sensibilité au niveau du gland et autour de toute la zone de la cicatrice (de part et d'autres); outre la satisfaction psychologique d'être constamment "couvert" et de pouvoir à présent me balader à poil sur une plage naturiste (sans avoir cette impression de honte et de fragilité qui me poursuit depuis mes 10 ans) ...me balader sans décalotter car la restauration est assez avancée pour que ça tienne de mieux en mieux

    Au risque de me répéter, il n'est pas possible de faire aucun diagnostic alors que Jonhatan a encore des fils sur le pénis parce que l'opération a 8 ou 9 jours !

    et arrêter avec vos pronostics ou diagnostic catastrophistes, ça n'a pas de sens !

    encore une fois, laisser passer 15 jours le temps que ça cicatrise , que les fils disparaissent, que les tissus se reposent et se dégonflent suite au traumatisme de l'intervention, on y verra plus clair; alors Jonathan pourra nous faire des photos et on reprendra tranquillement la discussion

    Une vraie kératinisation est un processus qui prend des années. Cela ne devrait pas t'arriver car tu es informé de ce risque et d'ici quelques semaines, quand la cicatrisation sera terminée, tu pourras commencer une restauration et utiliser les techniques de protection et d'hydratation que tu trouveras sur ce forum. tu anticipera le problème ! :);)

    l'orgasme ou le plaisir, c'est ce qui se passe dans ton cerveau à partir des "capteurs sensoriels ou terminaisons nerveuses"


    l'orgasme c'est comme une équation mathématique , dans un système sexuel global

    dans ce système il y a

    1) les capteurs nerveux , terminaisons nerveuses (sur le gland, le frein, le prépuce, , mais aussi sur d'autres parties du corps, autour de l'anus, les seins, etc...)

    2) le système hormonal qui est lié au fonctionnement des glandes sexuelles, notamment la prostate, les testicules, etc...

    3) le cerveau qui centralise tout ça et interprète en donnant le "plaisir "


    orgasme (cerveau) = capteurs nerveux X système hormonal et glandes X interprétation par le cerveau


    certains hommes homosexuels circoncis ou non, dit "passifs" n'arrivent à jouir que par une pénétration qui stimule directement leur prostate


    Certains déclenchent une éjaculation uniquement en se massant les tétons


    certains déclenchent une éjaculation uniquement en visionnant un film porno avec des images particulières, alors que exactement les mêmes images laisseront le voisin complètement froid


    ton système hormonal n'est pas encore à pleine maturité, à 14 ans....

    Lorsque tu auras 20 ans avec une masse musculaire beaucoup plus importante, ton corps produira plus d'hormones naturelles qui joueront un rôle important dans ton excitation et le plaisir que tu ressentiras; c'est un paramètre de l'équation ;


    par ailleurs ta croissance n'est pas terminée, donc côté capteurs sensoriels il y en a encore certainement des milliers qui ne sont pas encore opérationnels


    Bref, les circuits du plaisir c'est tout ça, c'est très complexe, et la circoncision n'est qu'un des éléments . Chacun y réagit de façon différente en fonction d'un tas de paramètres

    je ressens peu de plaisir avant la montée ejaculatoire et j'aimerai aussi améliorer l'orgasme

    Artus; le corps d'un jeune homme n'atteint sa pleine maturité que à l'approche de la vingtaine (17 ans pour certains, plus de 20 ans pour d'autres...). Personnellement mon orgasme était beaucoup plus satisfaisant entre 20 et 25 ans, que AVANT; et pourtant j'ai été circoncis à 4 ans aussi. IL faut laisser le temps à ton corps de créer les bons circuits du plaisir. Si certains circuits ont été abimés par la circoncision, il est possible d'en créer d'autres. Cela prend du temps et cela se fait avec l'expérience sexuelle. Il y a aussi une question d'hormone masculine qui sont "au top" entre 18 et 25 ans...


    Donc je pense que tu dois t'attendre à ce que ton plaisir avant l'orgasme se dégrade beaucoup et aussi un orgasme moins intense A mon avis

    Non ! Johnatan ne doit pas forcément s'attendre à une dégradation, ce n'est pas sûr , en ce moment tout son système sexuel est en mode "off" à cause du traumatisme de l'opération qui a quelques jours : donc ne tirer aucune conclusion pour l'instant, arrêter de se prendre la tête !

    deja pour la masturbation, je nai plus de peau cest plus possible.

    il y a d'autres façons de se masturber et d'avoir du plaisir, ce ne sera peut être pas le même plaisir , mais le nouveau ne sera peut être pas moins bien que l'ancien. C'est un peu comme quelqu'un qui a un accident ou une entorse et fait de la ré-éducation chez le kiné . On ne pleure pas sur son sort juste après l'entorse en disant "je ne peut plus marcher" ; il faut attendre que le corps se répare et faire les gestes de ré-éducation pour repartir ! patience donc !