Messages de bigtigrou

    Il faut plusieurs mois pour commencer à voir des résultats significatifs

    La restauration est un processus long. Il ne faut pas être pressé. il faut être patient, tenace, calme, et régulier.

    Pour les crèmes, je te conseille d'acheter en pharmacie du Gel d'aloe Vera Bio 98% ;

    c'est un gel naturel à base de la plante Aloe Vera , hydratant et apaisant

    tu peux l'utiliser pendant des années sans aucune contre indication

    par contre il ne faut pas utiliser des crèmes hydratantes à base de produits pétrochimiques (et de dérivés d'alcool).


    Tu peut aussi utiliser de l'huile de massage veleda au calendula (naturel aussi)

    Ok ben nous pourrions faire une action co pour cette lettre,

    Suggestion : mettre des annexes avec des témoignages

    moi je peux y joindre mon témoignage ...

    ça leur secouera un peu les puces...


    et peut etre ce serait bien d'ajouter un mot sur le préjudice moral dans le projet de lettre

    e pense que certains médecins sont tout à fait capable de comprendre la problématique de la circoncision et de la restauration du prépuce.

    Oui, un chirurgien urologue qui m'avait examiné 3 ans après le démarrage de ma restauration avait été étonné /épaté


    Mais pour la restauration, le "coût" financier est minime (110 euros sur plusieurs années pour un DTR) ; c'est surtout symbolique et ce serait déjà énorme

    Par contre le préjudice moral est énorme... se tripoter le sexe avec un engin d'étirement plusieurs heures par jour pendant des années ... le temps à y consacrer... l'attention... la fixation psychologique que cela représente.... l'impact que tout cela peut avoir sur la vie intime ou relationnelle....

    Moi j'estime ça à plusieurs milliers ou dizaines de milliers d'euros.

    (Et ce sans parler du préjudice d'une vie sexuelle et par ricochet affective à moitié gâchée à cause de la circoncision à la base)

    C'est compréhensible... moi aussi j'ai eu envie d'aller mettre des grandes claques...

    finalement j'ai donné un témoignage écrit de mon histoire à un chirurgien urologue très connu, et j'ai pu avoir au téléphone le médecin généraliste ainsi que le chirurgien qui ont convaincus mes parents de cet acte précipité et exagéré...

    Salut

    très intéressant ton témoignage,

    ce que tu décris avec le "septième ciel" et une intensité maximum de plaisir dont tu as gardé le souvenir (disons 8 à 9/10) , avant l'opération ; pour ensuite te retrouver au" ras des pâquerettes" (2 à 3/10) ? ; est quelque chose qui est souvent décrit par les circoncis adultes ou bien par les restaurés.

    Moi même, ayant été circoncis à 4 ans, et donc jamais connu "d'avant", j'ai par contre dés l'adolescence et les premières masturbations, eu l'intuition que quelque chose ne tournait pas rond... parce que j'étais effectivement à 3/10 donc j'avais du plaisir, mais ce n'était jamais transcendant... et même si j'étais dans l'ignorance totale de l'impact de ce qu'on m'avait enlevé (existence d'une multitude de terminaisons nerveuses qui avaient été excisées) mon intuition me disait que quelque chose ne tournait pas rond...


    C'est bien plus tard que j'ai appris que ce phénomène était précisément le but recherché par les promoteurs de la circoncision dans l'histoire et depuis longtemps (en lisant notamment les extraits sur le sujet du philosophe et médecin Moïse Maimonide

    né à Cordoue en 1138), ou bien ceux des protestants puritains de la fin du XIX siècle qui ont généralisés la circoncision médicale de routine aux USA...


    L'objectif de la circoncision EST précisément cela : empêcher l'homme d'atteindre le septième ciel et d'accéder à cet état de conscience particulier, cette énergie particulière au travers du caractère explosif d'un orgasme naturel normal ; énergie sexuelle que les civilisations orientales savent exploiter au travers des pratiques nommées tantrisme et de la philosophie du Tao...


    je précise que moi aussi grâce à la restauration démarrée comme toi avec le DTR (il y a 5 ans) ; je suis remonté de 3/10 à 6 à 7/10 en "rythme de croisière" au niveau des sensations...


    Est ce que tu pourrais préciser :

    -si tu avais une circoncision totale ? (est ce que ton gland était totalement décalotté tout le temps) ?

    -Est ce que ton frein avait été préservé ?

    - Quelle est la distance entre la cicatrice et la couronne du gland lorsque tu étire la peau de façon modérée ? (sans tirer outre mesure)

    - Est ce que la nuit tu es décalotté ou tu te débrouilles pour rester calotté ?

    L'objectif de cette discussion n'est pas de s'écharper ou de s'invectiver sur les vaccins, c'était de regarder les points communs éventuels dans l'attitude morale entre deux actes (la circoncision et les vaccins) considérés comme invasifs par une PARTIE des gens ; et considérés comme non invasifs ou pas grave ou "aux bénéfices qui surpassent les risques" et donc justifié en tant que obligation sociale , par une AUTRE PARTIE des gens


    Mais j'avoue que c'est un objectif certainement très difficile à tenir ...

    Si cette discussion abouti à s'écharper entre nous sur un sujet qui n'est pas le coeur de ce forum, autant ne pas continuer

    1) exprimer ta colère

    1-A d'abord face à la personne qui t'a circoncis, pour cela il faut que d'abord tu écrives comme un témoignage, quelque chose qui peut faire plusieurs pages; apparemment tu commences déjà très bien à le faire par petits bouts, il faut tous les rassembler en reprenant l'histoire depuis le départ, pour t'aider tu as plein de témoignages sur le site de "Droit au Corps" ou bien sur le site "La Dague et le fourreau" dont le lien est dans la signature de Dweezil - une fois que ce document va exister, tu retrouves la personne qui t'a circoncis (médecin, chirurgien ...) , tu prend RDV avec lui pour un prétexte , et une fois que tu es dans son bureau, tu lui met le témoignage sous le nez et tu lui exprimes ta colère - pas besoin de violence - juste dire ce que tu as sur le coeur

    1-B il faudra te préparer à faire la même démarche avec tes parents. Ce n'est vraiment pas facile quand on a 19 ans surtout si on est pas très indépendant financièrement, mais c'est dans ton cas c'est inévitable


    2) Faire un diagnostic de l'état physique de ton pénis afin de commencer des soins et une restauration ; pour ça tu es sur le bon forum !


    3) compréhension / acceptation / pardon

    avancer dans ta compréhension du phénomène de la circoncision, comprendre ne veux pas dire accepter, ni pardonner

    C'est quelque chose de très important, tu pourras arriver à accepter la situation de vie dans laquelle cette réalité t'a mise; car l'accepter est la seule façon de construire ta vie à partir de cette réalité, car c'est une réalité. A partir de là, tu fait le point 2) Et tout ça ne veux pas dire que tu acceptes l'ACTE en lui même, qui est inacceptable. Donc je résume, tu peut accepter ta réalité sans accepter l'ACTE , c'est possible, moi je l'ai fait

    - Ensuite le PARDON est autre chose, beaucoup plus compliqué, cela peut prendre une vie entière de pardonner , pour l'instant tu en est loin ; personnellement j'en suis encore loin et je suis bien plus âgé que toi

    ectopie, c'est un problème de testicule qui ne descend pas correctement, mais je pensais que c'était après la naissance cela,

    donc tu aurais eu les deux opérations en même temps ? dans le même séjour à l'hôpital ; autour de l'âge de 2 ans

    Cela demande vérification, mais une circoncision à motif religieux ne peut pas être prise en charge officiellement par le système de santé public en France.

    Donc si c'est ce qu'il y a marqué sur un carnet de santé pour un acte réalisé dans un établissement de soin, surtout si l'acte a été l'objet d'une prise en charge de remboursement des frais médicaux par l'assurance maladie pour les parents, je pense que cela est illégal.

    Oui, juste circoncision j'ai pas plus

    Habituellement une circoncision de motivation religieuse qui est pratiquée en France dans une clinique ou un hôpital, est "maquillée" , avec une fausse déclaration du médecin, comme "phimosis" ,

    C'est le point que tu pourras vérifier sur ton carnet de santé personnel.

    Etant majeur, tu as parfaitement le droit à présent d'avoir ce carnet de santé. Ta mère ne peut pas s'y opposer


    Mais peut être je n'ai pas bien compris, car si il y a marqué simplement "circoncision" , normalement ce n'est pas légal

    y a bien trop de différences

    à priori oui, mais cela devient bien discutable lorsqu'on arrive sur l'obligation, et les thèmes de similitude que je vois :


    - L'impact potentiel sur le fonctionnement physiologique du corps humain à long terme (qui peut être très différent et plus ou moins sujet à conséquences selon les personnes), et la prise en compte de la notion de bénéfice-risque

    -Un acte médical invasif de "routine" qui ne tient pas compte des spécificités biologiques mêmes de la personne (Pour les enfants par exemple, on ne va pas prendre la peine de vérifier leur niveau d'immunité naturelle préalable)

    - Le consentement libre et éclairé de la personne : (que devient-il lorsqu'on organise une pression sociale collective stigmatisante ou carrément privative de libertés individuelles, et notamment appliquée à des mineurs ? )

    - La stigmatisation d'une partie de la population comme "impurs" face aux "purs" sur la base d'argumentaires scientifiques très branlants et très discutables.

    j'ouvre un nouveau sujet pour rebondir sur ceci :

    La circoncision est l'une des seules survivances de l'emprise du groupe, ici la religion, sur le corps de l'individu à une époque où les droits de l'individu sont pourtant si souvent mis en avant.

    Il ne vous a pas échappé que en ce moment, notre pays vit des moments historiques en terme d'emprise du groupe sur le corps de l'individu... et cela concerne tout le monde