Un référentiel des différents types de circoncision.

  • Peut importe ta circoncision, pour une bonne restauration , il faut etre efficace en terme d'étirement et ne pas tirer n'importe quelle partie justement.


    Seule l'assiduité donne des résultats "rapides" et ce, plus ou moins accentué selon ces propres paramètres (age, contexte psy, niveau de circoncision etc etc)


    Toi, joe joe, vu ta sensibilité dejà, une fois recouvert H24 au repos, tu retrouveras le confort naturel et tu t'approcheras de ton état originel. Comme moi.


    Oui avant même de me rendre compte de la circoncision, j’avais du plaisir et des sentation , mais je me rendais compte petit à petit parceque j’avais une légère gêne sur le gland après le sport , mais je pensais que c’étaient normal.


    Et en erection j’avais de plus en plus de mal à faire coulisser la peau.


    Mais niveau sensation sava , bien moins qu’intact on est tous d’accord la dessus , mais pas un penis mort non plus.

    Le seul risque qu’il y’a quand tu a ton prépuce , c’est de le perdre.

  • Idem, avant ma restauration, j'avais de bonnes sensations au niveau du gland. Bien inférieures qu'aujourd'hui mais quand même de bonne qualité.


    Par contre j'avais presque aucune sensibilité sur le corps du pénis avant. Le développement de la muqueuse a fait que la sensibilité s'est généralisée aujourd'hui sur le pénis, du gland jusqu'aux 2 tiers vers le bas du pénis. :)

  • A l'opposé, Ernest aura mis plus de 5 ans et j'ai publié dans la galerie des résultats des photos d'un américain qui à près de 70 ans a obtenu un prépuce bien recouvrant


    Bonjour à tous ! Cinq ans en tout avec la méthode O'ring. Plus précisément, on va dire trois ans de manière peu assidue, avec des temps où je n'y pensais plus. Et deux ans très sérieusement, à partir du moment ou je suis venu sur le forum. Je pense que maintenant ma restauration est terminée. Je me reconnais assez dans l'américain... !
    Bonne journée
    Ernest

  • Lorsque j’ai ouvert cette discussion, je pensais que nous pouvions, à partir de nos propres cas, montrer aux visiteurs les différents types de circoncisions, les méthodes de restauration employées, à partir de nos propres photos. Je ne pense pas que l’obJectif soit atteint.

    Ernest.