Messages de Ernest

    Marie bonjour !

    Qui est ce nous ?

    Je ne comprends pas que les administrateurs du forum ne trouve pas la solution à notre difficulté.

    Un site web qui ne bouge pas risque de disparaître.

    Je vous souhaite de vite trouver.

    Depuis quelques semaines, l’accès au site est très difficile !

    N’y a-t-il pas un ou des administrateurs pour sauver le Forum ?

    Il y a urgence !

    Il ne sera bientôt plus fréquenté !

    Ernest

    Je ne suis pas médecin mais chercheur (plus ou moins dans ce domaine).

    Ce que j'ai écris là est une synthèse de connaissances "générales" sur la physiologie de la peau et son innervation, associée à mes lectures récentes sur les processus d'adaptation lors de son expansion.

    Je me demande si ça pourrait être intéressant de créer une rubrique du genre "bases scientifiques de la restauration" pour documenter cela. Ça prend du temps et je ne pas sûr que ce soit pertinent par rapport à ce que l'on recherche en venant sur ce forum. Je vais y réfléchir. Sebiohazard et toi serait visiblement intéressé.

    Je suis également intéressé.

    Bienvenue Pinocchio

    La restauration du prépuce s'impose pour retrouver sensations et plaisir.

    Bon courage !

    Ernest

    Depuis mardi, quatre jours c'est trop peu. Mardi prochain nous verrons...

    Pour moi, "l'étude" sur la production de smegma est terminée.

    Quand j'étais ado, j'en avais observé dans le sillon, tout autour de la couronne.

    Maintenant quelques particules proches du frein, c'est tout.

    L'âge a surement quelque chose à voir.

    Ce qui prouve encore l'utilité de ce prépuce que l'on prétend supprimer sans conséquence...

    Je me souviens qu'après l'intervention, l'eau chaude du bain me faisait mal. Puis avec la kératinisation du gland, plus rien, plus de sensation...

    Elles reviennent, (les sensations) avec la restauration...


    Pour rester dans cette discussion que j'ai ouverte, je peux évoquer d'autres gains psychologiques, comportementaux.

    Je me suis trouvé, à la campagne, chez des copains. Une maison isolée, un grand soleil. Les épouses parties se promener...

    Mon copain me dit : je vais bronzer intégral, ça te tente ?

    Malgré ma vieille éducation, pourquoi pas...

    Dans un premier temps, chacun hors du regard de l'autre. Puis, trêve de pudibonderie. Nous nous voyons en tenue d'Adam. Mon petit zizi lui pose question. Je ne suis pas d'un caractère jaloux car sa trompe d'éléphant m'aurait rendu malade.

    Mon copain semble intrigué, je lui raconte la mésaventure de ma mutilation, mon mal-être, ma restauration... je m'étais déjà libéré sur le forum sur l'ordinateur. Là, c'était dans la vraie vie.

    Sans ma restauration, je n'aurais pu me montrer nu.

    J'ai lu récemment dans le récit d'un nouveau restaurateur qu'il avait ressenti une belle sensation dès qu'il avait pu maintenir le gland couvert.

    C'est un bienfait de la restauration que j'ai pu constater très vite : une sensation de confort et de protection. Ce qui est très agréable c'est qu'elle perdure au fil du temps. Les autres restaurateur éprouvent-ils ce que je décris ?

    Bonne année à tous !

    Mes avatars !

    Le vieux Laocoon représente tout le négatif de cette amputation du prépuce. Ce sont :

    - Les décalottages forcés traumatisants du médecin scolaire ; de nos jours, on pourrait peut-être parler de viol.

    - L'opération faite sans aucune explication (Le mot circoncision était réservé au domaine religieux et le terme médical inconnu) ; "C'est pour ton bien plus tard" disaient mes parents, de bonne fois. A l'époque la parole du médecin n'était pas contestée ni mise en doute.

    - Le sentiment d'être différent des autres garçons.

    - Puis progressivement le mal-être de me voir "dénaturé", un sexe qui ne s'est pas développé normalement, un gland fripé, kératinisé, insensible...

    - L'envie de voir des sexes intacts.

    - Une sexualité bien terne.


    L'homme qui se prend en charge, c'est ce qui est arrivé en commençant, bien tardivement dans ma vie, la restauration du prépuce.

    Je me suis libéré d'une éducation rigide relayant le domaine de la sexualité au champ du non-dit et du tabou.

    Les paroles d'un urologue, rassurantes, qui me promettait que le traitement qui m'allait être ordonné, n'altérerait pas ma capacité de plaisir ont fait que je m'intéresse à moi, à ce plaisir que je n'avais éprouvé que de manière limitée.

    J'ai cherché sur le web. J'ai découvert les conséquences néfastes de la posthectomie.

    J'ai découvert le forum Stopcirconcision. J'ai pu parler "Besoin de dire" mon premier message. J'ai réalisé que je pouvais être écouté.

    Une libération.

    J'ai commencé sérieusement ma restauration, accompagné par d'autres et partageant avec d'autres.

    Progressivement mon sexe a changé, j'ai découvert des sensations inconnues.

    C'est ainsi que je peux titrer mon message : Les bienfaits de la restauration du prépuce.

    J'ai changé mon avatar !

    Visitant la ville de Lyon, passant devant l'ancien palais de justice, j'ai découvert cette statue placée récemment "The Weight of Oneself ..." Conçue par les artistes Elmgreen & Dragset.

    L'homme qui se prend en charge.

    C'est ce que j'ai fait en sortant du mal-être d'homme circoncis, mutilé, blessé. Et j'ai abandonné la statue du vieux Laocoon dans son tourment...

    Je pense qu'une circoncision pratiquée sur un garçon avant son développement sexuel empêche un bon développement de son pénis. Étant décalotté en permanence, les érections ne jouent pas le rôle bénéfique qu'elles ont dans le cas du développement d'un intact.

    C'est rageant quand on y pense. Ça me complexe quand je fais du bronzage intégral chez mes amis, à la campagne.

    Bonjour Daniel !

    Merci beaucoup pour ce beau témoignage.

    Ça fait plaisir de voir un garçon qui a su, avant qu'il ne soit trop tard, sauver son prépuce.

    Que de tourments évités !

    Bravo !

    Ernest.

    Bonjour LUKA !

    Bienvenue sur le forum où tu trouveras aides, encouragements et conseils.

    Tu peux aussi pratiquer la méthode du O'ring en alternance ou complément du TCL-X.

    Des joints toriques que l'on trouve à bon marché dans les magasins de bricolage.

    Il faut, avant tout, pratiquer des étirements manuels pour recouvrir le gland.


    Essayer de tirer sur l'extrémité de la peau en la faisant rouler sous les doigts (non sur la peau du ventre).

    Quand le gland peut être recouvert, placer un anneau, puis deux, puis trois...

    En ce qui me concerne je suis très satisfait de ma restauration, couvert 24h/24, le gland dé-kératinisé, une bonne sensation de confort, découverte de sensations de plaisir inconnues jusqu'alors.


    La difficulté est de trouver la bonne taille pour les anneaux.


    Bon courage !


    Renseigne-toi aussi sur la méthode de Sebiohazard


    Ernest.


    Bonjour Canada12 !

    Bienvenue sur le forum où tu trouveras aides, encouragements et conseils.

    Tu ne t'es pas encore procuré le matériel spécifique.

    Tu peux aussi pratiquer la méthode du O'ring. Des joints toriques que l'on trouve à bon marché dans les magasins de bricolage.

    Il faut, avant tout, pratiquer des étirements manuels pour recouvrir le gland.

    Essayer de tirer sur l'extrémité de la peau en la faisant rouler sous les doigts (non sur la peau du ventre).

    Quand le gland peut être recouvert, placer un anneau, puis deux, puis trois...

    En ce qui me concerne je suis très satisfait de ma restauration, couvert 24h/24, le gland dé-kératinisé, une bonne sensation de confort, découverte de sensations de plaisir inconnues jusqu'alors.

    La difficulté est de trouver la bonne taille pour les anneaux.

    Bon courage !

    Renseigne-toi aussi sur la méthode de Sebiohazard

    Ernest.

    On s’en fout de l’orthographe

    On ne peut pas écrire ça.

    Oui l’orthographe française est difficile, parfois illogique. Elle n'est pas phonétique, c'est compliqué !

    Oui c'est un handicap d'être dysorthographique !

    Mais l'orthographe est un code qui règle l'usage de la langue pour tous.


    On peut faire un petit effort.

    Apprendre l'orthographe des mots que l'on utilise le plus...

    Faire l'accord du pluriel...


    Quand l'orthographe est trop défaillante la compréhension du message devient difficile. Il m'est arrivé d'abandonner la lecture de tel ou tel.


    Il ne s'agit pas de s'ériger en censeur.

    Je sais comme c'est pénible d'être complétement dysorthographique. Ce que j'ai été jusqu'en classe de seconde.

    J'ai eu ma propre stratégie pour apprendre.

    C'était mieux pour un prof de français.

    Bonjour Tailgunner !

    MP Messagerie personnelle : c'est ici ce qui s'appelle Conversations. Icône à droite de la cloche, en haut à droite.

    Bon Courage !

    Posez la question à vos interlocuteurs : à quoi sert le prépuce pour la sexualité de la femme et quelles pathologies peut-elle développer en son absence ?


    Du coup je dis du bien du prépuce et non du mal de circoncision.
    ca change tout chez l’interlocuteur.

    Je ne comprends pas ce délire !

    Quel intérêt sur les pages d'un garçon de 14 ans dont le principal souci est la restauration de son prépuce ?