Odet3 Novice

  • Membre depuis le 3 Décembre 2018
  • Dernière activité:
Messages
14
“J’aime” reçus
15
Points
85
Clics du profil
30
  • 61 ans, marié.
    Circoncis à 7 ans pour phimosis, je me suis toujours senti anormal d'avoir été mutilé surtout quand au collège et au lycée il fallait se déshabiller dans les vestiaires.
    Quand dans les années 90 j'ai lu quelque part que les américains avaient mis au point des méthodes pour récupérer en partie un prépuce je me suis débrouillé pour récupérer le livre de Jim Bigelow et j'ai commencé ma restauration.
    Sparadraps et étirement manuels au début parce que j'avais été coupé très court puis des que j'ai pu (2 ans plus tard) j'ai mis en place un système avec des poids qui a super bien marché. En 3 ans j'avais enfin le gland recouvert au repos (CI 5 ou 6)
    Ensuite j'ai été plus beaucoup moins assidu donc avec quasiment aucun résultats. En 2015 j'ai décidé de m'y remettre efficacement (T-Tape et manuel très intense) et en même pas 3 ans j'avais une couverture correcte et stable (3/4 du gland) en érection.
    Depuis 10 mois j'ai stoppé ma restauration et j'ai constaté que le prépuce gardait sa longueur acquise et que, moins sollicitée, la peau devenait plus fine et naturelle et adhérait mieux au gland.
    Inutile de dire qu'en plus de se sentir normal, j'ai récupéré une sensibilité incroyable et conservé/amélioré une libido d'enfer.
    Un tel exercice peut paraître contraignant et long mais ça vaut vraiment ces petits sacrifices!!!!
    • Génial !
      J'ai ressenti la même chose que toi durant la scolarité, à partir du primaire. Je me suis totalement refermé et j'ai fui à tout prix les sports collectifs, piscine et même urinoirs de peur d'être vu et moqué.....
      Depuis ma restauration, je me sens tellement mieux, voire même très bien dans ma peau !
      Ton témoignage est très encourageant pour tous ceux tentés par la restauration de leur prépuce

      A+
    • Pourrais tu expliquer ce plus sur la libido ?
    • Pour faire court, il ne se passe pas une journée sans que j'ai au moins une activite sexuelle.
      Je suis certain qu'un des effets benefiques connexes de la restauration est qu'en sollicitant quotidiennement et de façon intense notre penis on le maintien à un niveau de fonctionnement largement supérieur à celui des autres hommes en particulier quand on avance en age comme moi.
      Qu'en pensent mes "corestaurants"?