Messages de SylLec66

    Depuis quelques semaines, l’accès au site est très difficile !

    N’y a-t-il pas un ou des administrateurs pour sauver le Forum ?

    Il y a urgence !

    Il ne sera bientôt plus fréquenté !

    Pour ma part, je dirais que j’ai des difficultés à atteindre certaines pages du site, et ce depuis plusieurs mois. Dommage. Certaines pages comme Articles, Membre, Forum finissent par me retourner une erreur « 502 Bad Gateway ». D’ailleurs, quel fut mon étonnement de constater mon accès à cette discussion, enfin! je peux vous laisser savoir, car la page principale n’est plus accessible, je crois bien depuis mai 2022. Aucun moyen d’aviser. Aucun accès aux discussions, aucun échange possible. Mais j’ai enfin eu accès à celle-ci. J’ai eu l’impression que le site était mort… sans avis.


    Le site m’apparaît encore très lent, mais on dirait qu’il est en train de ressusciter, car je semble être en mesure d’accéder au Forum. Pas à tout, mais il y a une certaine amélioration.

    Merci!

    Bienvenue Tonio62 ,


    Je vais laisser les membres européens vous répondre pour ce qui est du comment vous procurer l’appareil puisque je suis canadien.


    Il est question de « Tugging » sans distinction s’il s’agit de « Manual Tugging » ou celui avec un appareil!


    Selon votre indice de recouvrement actuel et du type de circoncision que vous avez eu, il sera requis que vous utilisiez la méthode du « Manual Tugging » un certain temps avant l’introduction de méthodes avec un appareil comme le DTR, le TLC, etc. C’est assez probable! Les plus chanceux comme moi qui ont eu une circoncision à l’américaine, peuvent penser combiner le « Manual Tugging » avec une seconde méthode utilisant un appareil dans un temps relativement court, mais le « Manual Tugging » demeure le chemin à privilégier au départ à mon avis.


    Si ce n’est pas déjà fait, parcourez mon historique à partir des liens ci-dessous et tout autre historique de membres (les plus actifs) de ce forum. Ceci pourrait vous guider sur le choix d’un appareil et méthode.

    […] Ce que j'ai écris là est une synthèse de connaissances "générales" sur la physiologie de la peau et son innervation, associée à mes lectures récentes sur les processus d'adaptation lors de son expansion.

    Je me demande si ça pourrait être intéressant de créer une rubrique du genre "bases scientifiques de la restauration" pour documenter cela. […]

    Je pense qu’une certaine base scientifique est une bonne idée en autant qu’elle soit vulgarisée, et que cette base se retrouve au même endroit permettant de référer à un numéro de publication. Je n’ai pas de doute que ce travail nécessite beaucoup temps.

    Juste au fait. je viens de realiser que ça fait pile poil six mois de restauration :!::).

    Félicitations pour vos 6 mois! Comme on dit au Québec: « On ouvre une autre bouteille, Baptême! »


    Réplique dans le film CRAZY de Jean-Marc Vallée, décédé beaucoup trop jeune.

    😂 Dommage! J’aurais voulu voir le résultat des cultures dans de beaux petits plats de pétri. Nous sommes déçus de cette étude, disons… écourtée!


    Je blague, bien entendu!

    Bannissez SylLec Je ne sais pas pourquoi, mais j’avais eu des problèmes soit de mots de passe soit de courriel. J’étais tombé comme dans un entre deux… les limbes! C’est hier, par hasard que j’ai remarqué que le compte était existant. J’ai beau être informaticien depuis 30 ans, je n’ai pas beaucoup de patience avec les problèmes techniques. Autrement dit, si une porte se ferme, j’en prends une autre. Bonne journée, ici, c’est la tempête de neige.


    j’ai un vague souvenir d’avoir eu un problème à me reconnecter et dû à un mot de passe robuste. Je n’étais pas en mesure de recevoir un courriel de mise à jour du mot de passe. Quelque chose comme! Un genre de « Dead end ».

    Le soucie c'est que pour le monter je comprend rien , pour le serré etc , je restore avec le strap qui entoure la jambe donc voilà si quelqu'un ici pouvais me renseigner sa serais génial merci beaucoup !!!

    Bonjour Young Restorer ,


    Tu as reçu beaucoup d’informations à ce jour. Je suis un utilisateur du DTR depuis 5 ans. Je t’invite à parcourir ma progression à partir du lien ci-bas. J’ai inséré des photos de différents montages pour le DTR. Cela pourra te donner des idées.


    🤔 Pour en apprendre plus sur ma restauration et l’utilisation du DTR: Restauration de SylLec66


    Bonne restauration!

    Cher Support Technique,


    Je suis SylLec66. Au moment se créer une première fois un compte (SylLec). J’ai eu des difficultés. Je ne me souviens plus lesquelles, mais finalement c’était plus simple de créer un second compte (SylLec66). Je crois que cela avait un lien avec mon adresse courriel saisie pour ce compte, ou du moins que je tentais de saisir.


    Par conséquent, je n’utilise pas le compte (SylLec), pourriez-vous procéder à sa destruction.

    Bonjour Careira59


    Bienvenue sur le forum. Non, vous n’êtes pas tout seul. Nous avons ou vivons tous une certaine frustration et ressentiment en lien avec la circoncision. Le lubrifiant, j’ai connu et beaucoup utilisé. Maintenant, je n’en ai plus besoin. J’ajouterais même que j’évite d’en utiliser maintenant.


    Je suis convaincu que certains membres du forum se sentiront très interpellés par ton premier « Post ».


    👉🏻 Je t’invite à parcourir le forum et les progressions de restauration du prépuce de membres. Certains hommes ont des résultats plus qu’encourageants sur une certaine sensibilité retrouvée. Ce n’est pas une garantie, mais quand même! Si cela peut vous apporter une petite lueur d’espoir.


    🤔 Pour en apprendre plus sur ma restauration et l’utilisation du DTR: Restauration de SylLec66

    🎯 Également un sujet intéressant ouvert par NICOCO : Glandes de Cowper


    Il est probable que tu aies le désir de retrouver ton prépuce. Alors là, nous avons pleins d’informations et d’expériences personnels à te partager.

    😊 J’ai une certaine asymétrie, dorsale versus ventrale. Ce n’est pas une impression: ce n’est définitivement pas au millimètre près. Je ne serais pas étonné que plusieurs d’entre nous en avons une. J’ai cessé d’y porter attention. La réalité est que notre travail de restauration ne se veut pas toujours aussi symétrique, je pense. L’appareil utilisé n’est pas toujours placé exactement au même endroit. Cela demeure approximatif!


    😇 Je me concentre sur ma restauration en m’assurant religieusement d’être assidue, constant. J’ai modifié la technique afin de m’assurer d’un travail toujours aussi constant. Je pense que c’est le point le plus important: la durée, la tension constante et l’assiduité. Nécessairement, s’il y a une certainement asymétrie, cela doit tirer plus du côté le plus court. Je me dis qu’avec le temps, il doit y avoir une certaine égalisation qui s’effectue, mais c’est sur le long terme.


    🤔 Qu’en pensez-vous?

    Oui c’est vrai que l’on peut avoir cette impression d’un gain rapide au départ.


    ❄️ Dans les faits, la peau est élastique et la température peut nous donner l’impression que soudainement on a un prépuce. L’élasticité est une propriété qu’on certains corps de reprendre sa forme et sa longueur. Hélas, nos cellules prennent plus de temps à se générer. Je parle pour moi… Je découvrais que le gland entrait en l’intérieur du pénis et qu’il restait en place, la température ambiante faisant en sorte de contracter suffisamment la peau au bout du pénis et apportant un semblant d’aspect de prépuce. Cela donnait aussi l’apparence d’un pénis un peu plus court: ce n’était pas exactement l’objectif recherché.


    🧣C’est d’autant plus vrai lorsque que la technique utilisée est le « Dual Tension » ou du moins, le fait qu’un pressoir pousse le gland vers l’intérieur. C’est ma constatation. Ceci dit, je profitais tout de même d’un certain travail de restauration tout en ayant le gland couvert.


    🦥 J’ai été porté à réajuster la technique de restauration, voire changer de technique lorsque j’avais cette impression d’avoir atteint un plateau de restauration sur une période de peut-être deux mois. En fait, je pense que dans la première année, j’ai exploré.


    🙈 Parfois, mon analyse du moment m’amènerait a constater que je n’utilisais pas nécessairement une technique de restauration de façon optimale.


    👓 Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte…

    1. L’indice de couvrement initial
    2. Le type de circoncision, sachant que la muqueuse se régénère un peu plus rapidement que la peau, par exemple;
    3. Est-ce ce que la technique est bien utilisée, la force de traction/pression est suffisante et constante?;
    4. L’assiduité, la continuité, la constance, la routine…

    🎯 Aussi, bien identifier la/les technique(s) adaptées pour soi exige une certaine exploration. Ceci prend un certain temps. Il n’y pas pas de recettes miracles, mais certainement de bonnes pratiques à intégrer. Des bonnes idées que l’on trouvent au fil du temps ou sur les forums.

    Évidemment, l’hydratation de la peau diminue temporairement l’adhérence d’appareil comme le DTR, le TLC. Tu évites d’hydrater la région du pénis qui sert à la traction lors du port de l’appareil. Cependant, j’en profite pour hydrater le gland légèrement. Mes habitudes sont que je prends mon bain le soir. J’en profite pour nettoyer l’appareil et mes régions intimes. Je remets l’appareil alors que je suis encore dans le bain pour profiter d’un maximum d’étirements que je peux aller chercher. La peau et la muqueuse du pénis ainsi réchauffées se trouvent dans un état d’extensibilité maximale. Je peux porter l’appareil encore une heure ou deux et je passe au « retainer » pour la nuit. Je fais le rasage aux 3 à 4 semaines. J’utilise les produits Laroche-Posay pour ma peau, visage et corps. Il y a des laits ou baume hydratant hypo-allergène sans fragrance plus abordable. Je me paie le luxe, c’est mon côté princesse que j’assume totalement. Je me crème particulièrement l’hiver, car j’ai tendance à avoir de l’eczéma dans cette période. L’hydratation (crème hydratante et boire de l’eau) m’évite ces tracas.


    C’est mon rituel presque religieux. Comme un vieux cheval qui parcours toujours le même chemin. C’est mon mode de vie.


    Après, je m’occupe des leçons des enfants, aux besoins.

    Cher Avatar , quelle questionnement as-tu pour nous? 😜 J’ai cette impression que trop de choses se bousculent dans ta tête! 🤯


    Dans un premier, J’ai aussi pensé qu’il puisse s’agir d’un rasage très bêtement réalisé. Ça sent le rasoir « cheap » et l’absence d’hydratation… Avatar se laisse aller! 😱


    Tu peux toujours essayer la crème épilatoire. Mais à moins que cela ait changé depuis 20 ans, il y a une odeur qui accompagne la crème. J’ai un souvenir d’un mélange de fragrance et d’ammoniac. J’avais l’impression que j’étais en train de m’auto-stériliser. J’exagère, bien entendu! Mais ce n’est rien de bien naturel, ces crèmes-là. C’est très personnel. Mais, ça n’empêchera pas d’avoir des petits boutons dû à des poils incarnés. C’est peut-être juste une petite question d’hydratation aussi…💦.


    Je ne te parle pas de boire un litre d’eau… La crème hydratante, @Avarar, la crème hydratante!


    Mais que fais-je? Je dois bien le faire à la pioche (comme on dit) en prenant mon bain depuis 30 ans. T’inquiète, je prenais mon bain avant, mais je ne me rasais le paquet. C’est au rasoir avec ou sans crème, mais généralement avec la crème. Je ne te parle pas d’un rasoir « cheapette » en plastique vendu en paquet de 50… genre des 2 lames… dans le temps de mon père. Tsé! Le genre de rasoir qui arrache le poil abruptement! Le poil crie parce que ça lui fait mal! 💀 À proscrire!


    Un bon rasoir avec de bonnes lames, genre de rasoir Gilet 5 lames Fusion avec vibration. Je ne sais plus trop… Il paraît que la vibration, c’est de la foutaise! J’ai la peau du visage hyper sensible et je trouve que ça me rase mieux et sans m’arracher le poil et la peau du visage. Super doux. Alors, j’utilise la même technologie pour le bas. Directement sur la peau des couilles presque les yeux fermés, le pénis également jusqu’à sa base. Délicatement, mais assurément.


    La crème à raser pour peau sensible, pas une crème qui va te donner la sensation de te geler les couilles. J’aime bien la Proraso (italien) en petit pot. Moi, c’est ce que j’ai en pharmacie au Québec. Ça me donne l’impression de voyager dans les Europes. Je blague! 🤣 Je me crème le « Putter » ainsi que tout le sac de golf avec le blaireau. Je rase. Et je me sens encore plus sexy après.


    Peut-être penser à utiliser une crème hydratante après. C’est peut-être la solution à essayer.


    📢Éditorial: Certains seront tentés de nous confronter au sujet du rasage de nos parties intimes. Que c’est tout à fait naturel d’avoir du poil. Que la nature est bien faite! Et je vous dis: « Vous avez parfaitement raison ». Je n’ai pas de soucis avec ça: c’est bien vos affaires! Me retrouver avec un poil de poche chatouillant ma luette dans le fond de la gorge alors que j’effectuais des manœuvres effrénées, c’est très « turn off ». Traduction: C’est complètement débandant! Comment dire: c’est moins naturel de se retrouver avec un de ses rejetons de fourrure si rêche accroché à sa luette. Idem pour lui, qui serait tenté de regarder de très près mon petit « Putter » transformé en « Bois no 1 » pour l’occasion. Ça, je pense… que ce sont mes affaires. 🍌

    Je suis en accord avec toi sur le fond. C’est quelque chose de normal, la sexualité. Tu n’as pas tort et je n’ai pas tort.


    La sexualité est un sujet qui touche l’intimité. L’intimité, la confiance, l’estime de soi, de gros points à porter une attention à leur âge… c’est ce qui est en train de se développer en eux. Ils vont explorer, certains plus rapidement que d’autres. Un jeune adolescent qui débute sa puberté entre dans une période particulièrement instable du point de vue des hormones, peut-être plus les filles (oui, nous avons les deux échantillons à la maison) que les garçons, mais je ne veux pas faire de généralisation. C’est aussi vrai pour les garçons! J’aime bien dire que les garçons perdent leur cerveau à l’adolescence (14 à 17 ans, et encore…) pour le retrouver une fois rendu adulte. Nous sommes en plein dans ladite période à la maison. Un vient de la terminer et voilà qu’il part en appartement. Mais les deux plus jeunes sont exactement dans cette période.


    Non pas que leurs pères ne sont pas à l’aise de parler de sexualité, bien au contraire. C’est surtout une question de savoir accompagner son adolescent à son rythme, à sa vitesse. Ce n’est pas un sujet qu’un adolescent sera confortable dès le départ ou deviendra confortable à la même vitesse qu’un autre. C’est comme répondre aux questions lorsqu’elles se présentent. Amener l’enfant à… sans trop devancer son cheminement, ses questionnements. Laissez savoir qu’on est là pour les accompagner. Certains passeront du point A au point Z en s’arrêtant à quelques lettres entre les deux, d’autres nécessiteront de parcourir plusieurs lettres de l’alphabet. À chaque questionnement, on peut voir où il est rendu dans sa compréhension. Ça va selon son schème de compréhension et c’est applicable à beaucoup de sujet. Alors, imagine pour un sujet aussi intime que la sexualité. Nous avons trois enfants complètement différents.


    De par leurs études scolaires, nous voyons les sujets discutés à l’école. Dernièrement, le système de reproduction… Bon bien, on va parler de pénis, de vagin, le sperme et tout le kit, mon fils, ma fille (qui n’a pas arrêté de se tortiller pendant que je faisais l’étude de cette leçon avec elle). Le parcours du spermatozoïde du testicule jusqu’à l’ovule… Et qu’est-ce qui donne le signal de départ de cette course à obstacles à ces petits spermatozoïdes. Bien, nous en sommes là. Un pas à la fois! L’inconfort est palpable, mais c’est normal à cet âge. Les mots leur manquent et c’est normal. Un jour, peut-être le sait-il déjà, il comprendra qu’il pourrait faire des genres de pratique de course à ces petits spermatozoïdes, les envoyer jouer dehors!

    Je suis d’une autre génération, quelques autres dans les faits… moi qui a 55 ans, ma mère 87 ans et mon père en aurait 89… crois-tu sérieusement que mes parents dans les années 70 auraient voulu m’expliquer ses plaisirs de la vie alors qu’ils nous forçaient à aller à la messe… pour les regarder cogner des clous devant le curé. S’il y a quelque chose qui m’a dérangé dans mon enfance, c’est cette culpabilité judéo-chrétienne et le fait que je sente le besoin de me justifier si naturellement. J’en suis devenu athée et je n’ai même pas fait baptiser mes enfants dans cette église, et dans aucune autre d’ailleurs, avec tout leurs scandales de pédophile…


    Alors, non, cher Avatar , non, j’étais un gamin très curieux naturellement… J’ai découvert tout seul comme un grand ces plaisirs et depuis ce temps, je n’ai jamais cessé. Bon, là, peut-être pas autant que toi maintenant, mais enfin…


    En fait, c’est faux. J’en mets plein la vue pour rendre intéressante mon histoire… Nos vies sont parfois plus plate et ordinaires que ça! C’est un ami plus vieux que moi d’un an qui nous en avait parlé (à moi et un autre ami). Il venait de découvrir la chose. J’étais en 5e du primaire. Ça m’a pris une bonne grosse année pour y arriver tout seul dans ma chambre… Je me suis même demandé finalement si c’était vrai. Donc… plaisir orgasmique c’est en 6e année du primaire. Je me demande même s’il ne s’agissait pas d’orgasme sec justement.


    Et pour mes garçons (j’en ai deux), non, nous ne leur avons pas introduit le sujet… non vraiment pas…. Un adolescent n’a surtout pas le goût d’entendre parler ses parents de sexe. Ils deviennent tout croche et se mettent à fondre comme la neige au soleil. Alors, en souhaitant pour eux que ça ne leur arrive pas aussi tard que la 4e du secondaire, sinon, je vais sérieusement me sentir coupable! Mmmm! :D

    💊 Si la restauration de ton prépuce a le même effet sur toi que sur moi, le simple fait de te restaurer pourra aider à calmer cette souffrance et à te réapproprier ton corps.


    🔑 Ce n’est que récemment que j’ai réalisé que je n’avais plus ces ressentiments envers ma circoncision. En fait, c’est en décrivant ma progression sur le forum que j’en suis venu à cette constatation. Et pourtant, dans la trentaine, j’étais en plein dans ces ressentiments-là, en thérapie pas spécifiquement à cause de la circoncision, mais ce fut un sujet abordé. Et non pas que je l’accepte plus maintenant, mais je me sens rendu ailleurs, je ne ressens plus cette rage, ce manque, ce vide. Ce n’est certainement pas moi qui fera la promotion de la circoncision. Je me suis apaisé. Oui, peut-être j’aurais de plus grandes sensations si j’étais demeuré intacte, mais je ne peux pas dire que je ne me suis pas épanoui sexuellement. C’est un peu comme si je m’étais occupé du petit garçon en moi, me permettant enfin de devenir un adulte assumé. C’est mon histoire… à moi! C’est comme ça que je le décrit, c’est comme ça que je le vis. Moi, c’est ma masculinité qui a été affecté.


    💔 Maintenant, je comprends que tu ressentes cette dualité… accepte de vivre les deux émotions, et profite aussi des nouvelles sensations et découvertes que cela te procurent. Tu n’es pas bizarre, ou comme j’aime dire, pas si bizarre que ça! :D


    🧸 On dirait un petit garçon qui vient de connaître son premier orgasme. Est-ce qu’il est capable d’en avoir encore un autre?… ouiiiiiiiiiiiiiiiiii! Multiples paraît-il! Remercie la vie!


    En espérant que ces ressentiments disparaissent un jour… Monsieur Avatar .