Messages de Jakes

    J'étais en couple avant d'être en école de commerce, mais en terme de fantasme... J'en ai pas de fous... Ou alors je tente de les refouler quand je suis seul J'ai tendance à aimer la vue du ventre je dirais...

    Bonsoir à tous !

    Me voilà de retour ! Je vous remercie pour tous vos conseils qui m'ont bien aidé et qui me confortent.

    Par rapport à ce que m'a dit : OCP66C4


    "Un travail psychologique personnel est nécessaire.

    Si liquide séminal il y a , tu as aussi des érections. Qui dit érections, dit que tes hormones fonctionnement. Il y a a mon avis que le jeu sexuel a améliorer afin de pouvoir ressentir le plaisir et au final jouir pour éjaculer"


    Le truc c'est que "niveau jeu sexuel " mis à part le porno je ne vois comment me stimuler. Je sais que ça peut sembler bizarre mais si quelqu'un pourrait éclairer ma chandelle, j'ai essayé de me débrouiller mais je sens que j'ai besoin d'aide. 😅

    Merci d'avance.

    Depuis ma circoncision, ça m'a assez marqué quand je voyais mon sexe avec quelques tâches noires, ça me persuadait qu'il était "abîmé" et à cause de cela j'ai longtemps éviter de le toucher (le gland en particulier)

    je dirais pour commencer qu'il faudrait vraiment se mettre dans le bain faire le vide dans sa tête et savoir apprécier son plaisir.


    Un travail psychologique personnel est nécessaire.

    Si liquide séminal il y a , tu as aussi des érections. Qui dit érections, dit que tes hormones fonctionnement. Il y a a mon avis que le jeu sexuel a améliorer afin de pouvoir ressentir le plaisir et au final jouir pour éjaculer.

    :)

    Merci je pense aussi que c'est ce qui me manque. :)


    Mais par jeu sexuel qu'est-ce que tu veux dire?

    Et pour ajouter depuis presque tout ce temps, je cherchais à me faire plaisir sans toucher à mon engin. J'arrivais donc juste à seulement être en érection (c'est du à la "peur" de toucher mon sexe comme je pensais que comme il est circonsis, il était donc comme "blessé", à cause de la"douleur" que je ressentais en touchant le gland. (À priori c'est de la douleur-plaisir)

    Bonjour Jakes,

    l'immense majorité des garçons commencent à éjaculer entre l'âge de 12 et 14 ans, c'est à dire au moment où la puberté se déclenche. C'est alors un réflexe naturel et automatique. Sans forcer, sans y penser, ça se fait tout seul , c'est spontané ! si c'est pas pendant la journée avec la masturbation, ça se passe pendant la nuit et quand tu te réveilles tu es taché ...! Si à 19 ans tu n'as encore jamais vraiment éjaculé, soit pendant la nuit, soit à une autre occasion, c'est que soit tu es une exception, soit il y a quelque chose qui n'est pas normal sur le plan médical et alors il faut que tu penses à demander RDV à un médecin. (un généraliste pour commencer)

    En gros je ne me suis jamais masturbé jusqu'à avoir du liquide pré-séminal.

    J'en ai évidemment parfois durant la nuit mais rien de plus. C'est juste que c'est la première fois que ça m'arrive, j'étais en train de chercher ce qui me faisait réellement plaisir.

    En fait, il s'agissait seulement du liquide pré-séminal, je n'étais pas encore arrivé à la masturbation, c'est la première fois que j'en ait (du moins consciemment) Je me suis renseigné. Reste maintenant à réellement éjaculer.

    J'ai réussi à éjaculer, mais c'est bizarre il a fallu que je stimule ne serais-ce qu'un peu le gland pour que ça se fasse

    C'est quelque chose quand même, est-ce que c'est normal car je suis circoncis tout le même.

    Merci d'avance

    J'ai une autre question quand à l'impact psychologique de la masturbation.

    À quel moment se masturber?

    C'est vrai j'essaye personnellement de le faire en soirée mais j'ai tendance à être fatigué, en journée je ne peux pas j'ai cours et puis en après-midi ou fin d'après midi, j'aurais dans ce cas besoin d'intimité.

    Quel est votre cas? Je suis assez curieux (j'en ai marre de galérer autant XD)

    Pour moi, jusqu'à ce que la restauration permette un début de coulissement, ça a toujours été "secouer la hampe" sans jamais toucher au gland (car c'est douloureux de le toucher directement). Ca fonctionne bien mais le plaisir que ça procure est minime par rapport à un coulissement qui stimule le gland, que je n'ai découvert que récemment. Mais quelle découverte ;-)


    Patochan

    Voilà la douleur en touchant le gland directement, j'ai compris !

    Je pensais que cette douleur était dû à la circoncision, et c'est ça qui m'a persuadé de ne pas me masturber.

    Donc en soi je ne sais pas si cette douleur est normale puisque je la ressent toujours en touchant normalement.

    Il fallait que je vous partage mon soulagement, je pensais que j'avais peut-être moins de pulsions que les autres. XD

    Hello Jakes pas de soucis je ne te forçais pas la main :).

    La restauration est un choix qui incombe à chacun.

    Ça coûte un peu de sous en plus, j’avoue que si j’avais encore été étudiant j’y aurais réfléchis. M’enfin rien ne t’empechede commencer plus tard, ton corps, ton choix :). Si jamais tu veux te lancer on serra tous la pour toi. En attendant on vit avec depuis longtemps c’est juste qu’on vit avec :). Courage petit homme et bonne chance pour tes études ;)

    Merci!

    Bah comme elle est trop grande, c'est un peu compliqué XD Je parle surtout du mouvement de vas et viens mais en terme de ressenti je n'ai à priori pas de problème.

    Bon ben un gros changement pour moi ajd. Première éjaculation sans lubrifiant, uniquement avec le roulement du prépuce en formation. Je ne suis qu'à presque 2 mois de restauration et ça fait déjà son effet :love:.

    Mon dieu vivement les mois prochains. Après 34 ans je peux enfin commencer à utiliser mon pénis normalement. Quel bonheur.... Ça motive pour la suite :love::thumbup:

    GG pour le moment j'essaye peu à peu sans lubrifiant, mais combien de temps faut-il pour éjaculer en se masturbant, et aussi j'ai du mal à me masturber en étant en érection. Elle est comment dire... Trop grosse ! XD


    Edit: C'est là où je me rends compte que je suis vraiment un débutant, en fait en essayant de me masturber je ressent une douleur presque agréable, mais j'ai du mal à m'y faire du coup parfois je ne vais pas jusqu'au bout. C'est moi qui m'invente des choses ou c'est normal ?

    Merci d'avance. :)

    Pour moi à sec c'est juste impossible et pas agréable, et puis j'osais pas frotter le gland à main nues sans rien, le lubrifiant est primordial, mais je vais essayer de faire sans, quitte avec de la salive. Mais l'idée d'utiliser sa bave me plaît pas trop. XD

    D'ailleurs j'aimerais connaître vos méthodes de masturbation car j'essaye de mieux connaître mon corps et j'en cherche une bonne. Merci d'avance :)

    Oui c'est chiant effectivement mais sinon à sec à partir d'un moment ça brûle. Ici comme je commence à avoir un peu de peu qui roule sur le gland ça devient beaucoup plus agréable même sans lubrifier 😁

    avatar-default.svg

    RE: Comment se masturbe un circoncis ?

    • J'avais l'impression qu'avoir un sexe circoncis était limite un handicap pour de masturber
      Et j'osais pas trop le faire, et je ne sentais pas le besoin de le faire aussi.
      Je pensais également que puisqu'il n'était pas intact, qu'il serait donc beaucoup…


    Bonsoir à tous, je vous fais part de mon ressenti, et je pense avoir compris pourquoi j'ai du mal et pas l'envie de me masturber, en fait l'opération de la circoncision m'a vraiment marqué (j'avais 3 ans) et j'ai le souvenir d'avoir eu à me retenir (il ne fallait pas que j'aille aux toilettes ou mon sexe se mettait à saigner ou je ressentais une douleur atroce) et au fil du temps j'ai plus considéré mon sexe comme étant différent des autres, et comme s'il était blessé, j'étais persuadé que toucher le gland était mauvais et douloureux pour moi, d'où le fait de ne jamais avoir eu la curiosité de toucher mon sexe, de plus il y a deux petites tâches noires sur le gland dûs à la circoncision que je considérait comme étant des blessures, et malheureusement cette "douleur" que je ressentais en touchant le gland était du plaisir, ce que j'ignorais jusqu'au collège, où mes camarades ont commencé à parler de masturbation.


    J'ai encore du mal à surmonter ce blocage, surtout que mes parents ne m'en n'ont pas trop parlé étant jeune ("c'est pour que tu n'ai pas besoin de nettoyer ton sexe, et qu'il soit propre")


    Comme me disait Nico, il faut du temps pour que je découvre ces sensations, mais je sens que mon sexe est assez sensible, je n'ai pas assez de peau mais je me suis pris un lubrifiant et ça facilite les choses.

    Mais le plus compliqué c'est d'avoir un fantasme et de se mettre en situation, comment est-ce que vous faites ?


    Par ailleurs j'ai commencé à réellement m'y mettre cette semaine, et concernant les dons créatifs je crains les avoir développés durant mon adolescence sur des mangas et jeux vidéos (j'ai eu récemment 19 ans XD) Mais ça s'est arrêté depuis 2-3 ans.

    Il faut également que je trouve des techniques de masturbation adapté (sans lubrifiant, je ne sais pas comment faire)


    Je vous en remercie d'avance et je m'excuse pour ce pavé ! XD