Messages de NICOCO

    Trop chère pour moi LOL

    Trop chère pour tut le monde. Il fallait être riche pour avoir une console avec un si pauvre catalogue de jeux. :D


    Sinon, ta théorie sur la qualité supérieure du prépuce restauré est très intéressante je dois dire et sacrément culottée ! Mais oui, c'est une hypotèse qui a du mérite. Pourquoi ? Parcequ'il existe des intacts avec de mauvaises sensations/performances sexuelles aussi malgré tout. Des circoncis au top par rapport à certains intacts est possible. donc :




    Prépuce créé, choyé, développé et entretenu, couplé à un mental propre = Version 2.0

    On ne se rend vraiment compte de ce que l'on avait que quand on ne l'a plus.


    Si les murs des cités étaient repeint par les jeunes qui y habitent, ces derniers ne les tagueraient plus. L'expérience à été menée dans une ville de seine st Denis. Le mur est nikel aujourd'hui encore.


    Mais en fait tu es un marrant toi LOL Les étirés MDR de MDR, je suis plié !


    Ça a l'air de t'étonner :whistling: .
    Jusque là les sujets ne s'y prêtaient pas. Après ce n'est pas parce que l'on parle de choses sérieuses que l'on doit se prendre au sérieux :D


    On dirait "les écorchés", film d'horreur.

    Clive Barker... J'adore !


    Notre vie: les écorchés puis la suite: les étirés... 8o




    Nicoco

    Je suis d'accord avec OCP66C4 pour dire qu'intact est mieux que restauré.

    Un intact fait il autant attention que nous à son prépuce ?
    Un intact prend il autant de soins à "évaluer" sa sensibilité?
    Un intact, un fois sa descendance acquise et sa "vie de couple" bien rangée attache-t-il autant d'importance à son prépuce ?
    Un intact ressent-il a 40 ans ce qu'il ressentait à 16 ?


    Tout est question de perception, sans t'offenser Bech tu as découvert un "nouveau" plaisir à l'âge où la plupart commencent à y renoncer.
    Je pense que notre prépuce est mieux que les prépuces des intacts, parce-que nous l'avons "fabriqué".
    Entre inné et acquis, nous aurions préféré l'original, mais là où les intacts voient un simple bout de peau, nous y voyons une renaissance, une richesse dont nous avons conscience.


    Ce discours fait un peu "psychologie positive" mais les arguments se tiennent... Le 2.0 est mieux que la version beta :D


    Pour le côté console, j'ai hésité, tu as vu juste, mais côté JV, le Néo ne m'a pas non plus parlé. J'ai pensé a Matrix sur le coup 8o

    Néo-Géo... Vieille console... Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre... |:


    Matrix... Dans la matrice on chargerait direct le programme "prépuce long" :D


    Nicoco

    Bech et OCP vous devez certainement avoir suffisamment de peau pour ne plus décalotter.


    L'idée de cette réponse était surtout d'expliquer aux restaurateurs qui se découragent de voir leur nouveau prépuce se décalotter souvent, que ce phénomène est "normal" et que plus il y a de peau, moins on décalotte ! ;)


    Nicoco

    Bonjour Toto et bienvenue sur le forum.


    Évitons d'acculer Toto, ce qui est fait est fait et je ne pense pas qu'il vienne ici pour se faire flageller mais pour témoigner et avoir des conseils.


    La religion est un choix personnel, décider de se faire circoncire aussi. Il a eu la chance de pouvoir donner son consentement...


    À présent tu ne peux revenir dans le passé et ton témoignage, Toto, nous montre qu'il y a encore du boulot concernant l'information des conséquences de la circoncision.


    Reste vigilant à ce que tu ressens, mais comme l'a écrit Bigtigrou, une opération est d'abord un traumatisme corporel. Uriner après une circoncision c'est comme aller chercher une merguez tombée dans les braises avec les mains...


    Opération + Morceau de papier Q dans l’urètre + Coton tige dans l’urètre = Inflammation assurée (dans le meilleur des cas). Donc comme mes camarades, je pense que tu dois rester vigilant mais que les symptômes sont "normaux" aux vues du contexte. Dans 3 jours tu vois ton médecin, si tu as un doute d'ici là, tu files aux urgences. Mieux vaut prévenir que guérir.


    Reviens vers nous pour nous donner l'avis que t'auras donné ton médecin, en fonction de ce qu'il te dira, si tu le souhaites, nous te donnerons des conseils pour préserver au maximum la sensibilité de ton gland et de ta muqueuse.


    Tiens nous au courant et merci pour ton témoignage



    Nicoco

    C'est le phénomène dont tu parles sur le rôle des testicules qui participerait au décalottage ? Je ne me représente pas :huh:

    Attends l'hiver ! :D


    Plus sérieusement, le dartos (muscle du scrotum) est aussi "étiré" dans la restauration, ce qui fait que lorsque le dartos se contracte il tire sur la peau et décalotte le prépuce. Le froid contracte le scrotum et "ramène" la peau vers lui donc décalotte, mais aussi la détente soudaine du scrotum dans un environnement chaud, où les testicules sont repoussées au plus loin du corps, et là le scrotum sollicite la peau disponible pour éloigner et faire descendre les testicules qui en conséquences, font que l'on se décalotte.


    La bonne nouvelle est que c'est un phénomène qui touche aussi les intacts avec des prépuces courts et ce malgré le frein et une bande striée "musclée".


    Moralité, plus y a de peau, moins on est décalotté.


    Nicoco

    Bonjour à tous,


    L'idée de ce post qui ne doit pas se prendre au sérieux (quoique... :D ) est d'essayer de trouver un nom aux anciens circoncis. On pourrait parler d'être de nouveau "intact", mais dans les faits nous avons aussi été des circoncis...


    • Dé-circoncis, ça fait trop "ex" :wacko:
    • Néo-intact, même si ça fait console de jeu :D
    • Restauré, ça fait œuvre d'art médicale
    • Intact 2.0, et on attend la mise à jour

    Lâchez-vous sur les propositions ( réelles ou humoristiques).


    Nicoco

    Bravo pour tes résultats !


    Dans quelques mois, j'espère avoir mon CI-8+ ou 9, avec une fermeture totale, par collement de la muqueuse de façon naturelle.

    Ce sera le cas , plus il y a de peau en avant du gland, plus l'anneau se referme. Restent les problèmes de gravités avec les testicules qui décalottent tout seul les jours de grand froids :D


    Nicoco

    Bonjour,


    Personnellement je préfère parler de symptômes s'apparentant au viol.
    Il faut que la circoncision deviennent une agression à part entière.


    Ce n'est que mon avis, mais dire que c'est un viol revient à envoyer une représentation "incohérente" au public. Par contre, dire que les conséquences psycho-corporelles peuvent s'apparenter à un viol, une agression sexuel, permet une perception plus objective et facilite les débats.



    Nicoco

    je suis intéressé au plus haut point par cette réflexion. Ayant été circoncis à l âge de 4 ans ; j'atteste d'attirance bi-sexuelle dés l'âge de 6 ans - ; serait il possible de me renvoyer ces post ? (éventuellement en "off" )

    J'aborde le sujet ici, je n'ai rien trouvé d'autre avec le mot-clé, j'ai dû l'aborder plus en détail en messagerie privée avec certaines personnes de ce forum.
    Je vais essayer d'ouvrir un post spécifique sur le sujet, ce sera plus simple et moins dévié du sujet de ce post.


    Nicoco


    EDIT: Aujourd'hui je serai plus enclin à dire que la tendance à la bi-sexualité sera plus importante si la circoncision à eu lieu au stade phallique, soit au début de l’œdipe. Mais les arguments restent valables pour tous.

    Euh.. quel rapport avec l'impact éventuel d'une circoncision sur la dynamique de l'éjaculation ?

    Tout et peut être rien.


    Il a été démontré que l'anxiété et le stress avaient un impact sur le jet d'urine, sur les difficultés à la miction et sur les dernières gouttes qui restent coincées dans l’urètre et qui coulent quelques minutes après s'être rhabillé. Dans la majorité des cas, les troubles érectiles et les troubles éjaculatoires non pathologiques, sont causés par une anxiété généralisée "installée" depuis des année.


    En effet, en cas d'anxiété ou de stress prolongé le corps réagit avec des micro-spasmes musculaires, des études récentes ont montré que le planché pelvien était particulièrement sensible à ces spasmes répétés et l'affaiblissaient. Le planché pelvien étant un muscle en contact avec la prostate, le rectum et la vessie, il est fort probable que celui-ci ait une grande incidence sur le fonctionnement de ces 3 organes.


    En étant contracté en permanence, le muscle pelvien "bloque" les canaux de sortie de la prostate (donc la qualité ainsi que la quantité du sperme est altérée tout comme son émission) ainsi que les canaux de sortie de la vessie, ce qui fait que le jet s'en trouve perturbé.


    J'étudie actuellement le stress et ses conséquences sur le corps, on n'imagine pas à quel point il peut perturber notre fonctionnement.


    La technique du "stop pipi" permet de remuscler et aussi de détendre le plancher pelvien, des exercices de respirations profondes et de relaxation "ici et maintenant" quotidienne peuvent ramener le corps vers un état de stabilité.


    Quand on est anxieux, la moindre "idée" peut remettre le corps en état de stress, même inconsciemment. L'angoisse de la performance est sournoise parce qu'elle peut se jouer sans que l'on puisse s'en rendre compte.


    Voilà donc quelques pistes que tu peux explorer en espérant que ça puisse t'aider. Comme je le dis souvent, ne pas mettre tous les maux sur le dos de la circoncision, elle en a déjà assez à son actif ;)


    Nicoco


    EDIT: La circoncision peut engendrer un trouble de l'anxiété, même mineur.

    Je crois qu'il faut être extrêmement cassant avec ce type d'argument. le prétexte que c'est une pratique inscrite dans une appartenance culturelle ou religieuse depuis des milliers d'années, etc...

    Selon moi le problème n'est pas l'inscription de la pratique dans l'appartenance culturelle ou religieuse mais les accointances religieuses ou culturelles des responsables de notre société. Certains sont victimes et bourreaux sans avoir conscience ni de l'un, ni de l'autre. Comment combattre un fléau quand on est ou veut se persuader que ça n'en est pas un.


    Comment un acte barbare devient une coutume respectée ? Avec le temps et la persuasion. Il nous faut utiliser les mêmes armes. Informer sans cesse, semer ne serait-ce que le doute dans l'esprit des gens. La réflexion plutôt que l'émotion (ou la dévotion).

    d'après toi est-il plus facile de nettoyer l'intérieur de la vulve d'une fillette ou le prépuce d'un garçon ?

    Si ce n'était qu'un enjeu hygiéniste nous aurions déjà inventé un nettoyeur de prépuce, ou alors l'ablation aurait été le remède magique à la propreté des garçons et des filles.


    Quelque soit la religion, la femme n'a jamais été l'égale de l'homme. Pourtant, les Sumériens ( 1ère grande civilisation pré-biblique) vouaient un culte aux menstruations féminines et fonctionnaient en état matriarcal. Mais les nouvelles religions, chrétiennes, juives et musulmane n'ont gardé que les grands épisodes comme le déluge par exemple mais ont fait disparaitre toutes allusions aux pouvoirs des femmes.


    La femme n'a aujourd'hui encore pas le même "traitement" que l'homme, peut être dans certaines cultures exciseuses et encore, il ne s'agit pas pour elle d'entrer symboliquement dans monde des adultes mais de renoncer à ses "plaisirs" d'enfant voire pourquoi pas à ses "pouvoirs".


    En résumé et en caricaturant, on s'intéresse beaucoup moins à la petite fille qu'au petit garçon.



    victime d'une mutilation sexuelle potentiellement traumatisante... le traumatisme pouvant s'apparenter au sentiment d'avoir été "violé". Cette théorie est tout à fait crédible.


    Ce n'est pas un viol, et malheureusement il faudra se détacher de cette image pour que la circoncision devienne une agression à part entière.
    Toutefois, les conséquences sont semblables; elles touchent à l'intégrité physique et morale, à l'image du corps, l'estime de soi.
    Des sentiments de perte de contrôle, de honte, de dégout de soi, une impression que son corps n'est pas le sien... À la merci d'autrui.


    Le décalottage " forcé" est déjà un harcèlement et une agression. La circoncision en est une autre tout autant traumatisante. Une fois le traumatisme corporel passé, il y a l'interprétation que le cerveau en fait. Tout comme le viol.


    Ce qui fait qu'un évènement sera traumatisant ou non c'est le sens qu'on lui donne. Voilà pourquoi les circoncis "religieusement" sont en grande majorité résilient à leur mutilation. Parce qu'elle fait sens, aussi cruelle soit elle.
    Quand on explique à un enfant de 8 à 10 ans pourquoi il va se faire circoncire et quelles en seront les conséquences si il ne le fait pas, il ne gardera quasiment aucunes séquelles traumatiques de l'opération parce qu' il y mettra du sens: "c'est pour mon bien".


    Il peut arriver après quelques années qu'une circoncision religieuse ne fasse plus sens, que le choix de se faire circoncire adulte ne fasse plus sens, que le fait d'avoir été circoncis enfant ne nous ait jamais posé de problème et puis un jour ça n'a plus de sens. On ne comprend plus comment on en est arrivé là. À ce moment l'évènement redevient problématique pour ne pas dire traumatique.


    Certaines victimes restent à l'état "traumatique" depuis leur circoncision, celle-ci n'ayant jamais eu aucun sens ou plutôt aucune raison de se produire.


    Nous sommes tous différents face aux évènements. Certaines choses font sens commun, d'autres feront sens différemment.



    Lorsque c'est la mère qui s'appuie sur la confiance d'amour liée avec son garçon, pour l'emmener au "bourreau" sans crainte, et que le garçon n'a que très peu conscience de ce qui va lui arriver, il se pourrait que se développe par la suite un syndrome psychologique de méfiance et de rejet du sexe féminin.


    Là encore c'est une possibilité parmi tant d'autres. La mère est censée être le seul être de confiance durant l'enfance. Elle est aimante et prend soin de nous. Pour Soufiane, sa mère à voulu le protéger en ne lui expliquant pas ce qui allait se passer, elle l'a préservé de l'angoisse mais du coup le garçon n'a rien compris à cette agression. Cette circoncision n'a aucun sens pour lui. Alors qu'elle en a pour sa mère, qui elle, savait ce qui allait se produire et pourquoi ça devait se produire... Enfin sait elle exactement le pourquoi de la circoncision? Je ne pense pas, mais dans sa perception, c'est un passage obligé pour les garçons de sa communauté. C'est une coutume "normale", parce qu'elle ne connait pas d'autres coutumes et qu'elle veut que son enfant fasse partie de la communauté et ce même si elle connait le caractère "angoissant" du rituel et qu'elle en a préservé son enfant.


    Il n'y a pas de perversion dans la manipulation de l'enfant par sa mère. Au risque de choquer, je pense qu'il y a une forme de bienveillance dans le fait de ne pas lui dire avant ce qui allait se passer. Elle sait que c'est pas bien, elle sait que l'enfant devra être circoncis mais elle le préserve du mieux qu'elle le peut selon moi. Une forme de négociation face à l'horreur. Je te préserve jusqu'à un certain point, après je n'aurai aucun pouvoir.


    Beaucoup diront "ah si le pouvoir de dire non à la circoncision!" ce à quoi je répondrai: communauté + Famille + tradition + religion + Société exciseuse + méconnaissance des conséquences = impuissance acquise ! Cette femme a été programmée pour faire circoncire son enfant ! Elle n'a connu que cette possibilité...

    il se pourrait que se développe par la suite un syndrome psychologique de méfiance et de rejet du sexe féminin.


    Il se pourrait surtout que ce garçon ne puisse plus s'attacher à qui que ce soit et développe un trouble de la personnalité... Comme pour le viol ;)


    à l'appui de cette théorie, une citation de Freud :


    « Les résultats de la menace de castration sont multiples et incalculables; ils affectent toutes les relations d’un garçon avec ses pères et mères et par la suite avec les hommes et les femmes en général. » Freud S. Abrégé de psychanalyse. 1938. Paris : PUF ; 1978. p. 60-62.


    Il a été reproché à Freud, lorsqu'il parlait circoncision, d'être à la fois patient et thérapeute... Les rapports avec la parentalité sont assez bien détaillés dans "Totem et Tabou" où il y est aussi question de circoncision. Malheureusement pas assez développée chez Freud, je préfère l'approche psycho-corporel de Ferenczi, qui parle du traumatisme de la circoncision avec beaucoup plus de recul et de convictions.


    La double castration ne vaut qu'avant l'âge de 5 ans, il me semble. J'avais plus ou moins abordé le sujet dans certains posts de ce forum, comme la prévalence à la bi-sexualité chez les circoncis qui peut être une conséquence de cette double castration.


    Dans le cas d'une double castration (symbolique et physique), il n'y a plus d'angoisse de castration puisque celle-ci a eu lieu, mais soit une résistance accrue à la frustration soit une intolérance à celle-ci. Ce qui pourrait expliquer ce petit côté perfectionniste des circoncis ;)



    On ne peux pas s’arrêter à ce que ce garçon a écrit... Sur au féminin.com qui plus est...


    Bref... maintenant que la cause féministe est pleinement au pouvoir..., je pense qu'il peut être opportun de soulever la question de la responsabilité de la circoncision dans l'émergence de la violence en général , et dans celle de la violence contre les femmes en particulier...


    Déjà que la majorité des circoncis refoulent et nient leurs souffrance... Alors admettre la responsabilité de la circoncision dans l'émergence de la violence dans la société... Attention, je ne dis pas que je ne suis pas séduit par l'idée, je dis juste qu'elle est loin d'être réalisable.


    Pourquoi tu ne t'inscrirais pas chez droit au corps


    pour partager tes bonnes idées?


    Je suis d'accord avec fw190a, tu devrais partager avec Droit au corps.




    Nicoco

    Je constate simplement par les dizaines de partenaires sexuels garçons "intacts" que j'ai rencontrés, et par les milliers de vidéo que j'ai visionné sur le sujet, que l'éjaculation chez un garçon intact peut se résumer par 2 adjectifs : fluidité, caractère explosif. .... pour moi ce serait plutôt : grippage , laborieuse... je n'ai pas pu faire d'études statistiques mais j'ai l'impression que les mecs circoncis ont un sperme plus épais, plus laborieux à sortir, moins de jets, moins loin....

    Dirais-tu que tu as un tempérament anxieux ? Es-tu "stressé" dans ton quotidien ?


    Nicoco

    Sache que la restauration ne tourne pas autour de ton cas, il faut voir dans la globalité des résultats constatés.


    Si tu n'as rien retrouvé a titre personnel c'est peut être que le problème est ailleurs chez toi, tout simplement.

    Un peu de compassion, il n'y a rien de simple dans l'histoire de chacun .


    70 % ??? Tu es médecin ou médium à présent ??? Comment peux-tu affirmer de pareilles bêtises ??? Je restaure depuis 2012 & je n'ai rien retrouvé du tout !!!

    Sebiohazard, je comprends ta colère car tu ne te reconnais pas dans ce qui est avancé ici.
    Tu lis les témoignages positifs de chacun, les retours aux sensations, le plaisir et toi tu ne peux constater que tes résultats "négatifs".
    Mais les autres membres de ce forum n'y sont pour rien dans ce que tu ressens.


    Je te propose de poster un message sur ton post de restauration. Décris-nous ce que tu ressens ou ne ressens pas depuis ta restauration jusqu'à aujourd'hui. Décris-nous ce que tu as déjà essayé de faire ( examen médicaux, pommades etc.) pour ta sensibilité. Décris-nous tes attentes et tes déceptions aujourd'hui par rapport à la restauration. Je sais que tu as déjà écris tout ça mais je souhaiterai que tu le refasses aujourd'hui, quelques années après ta restauration.


    D'avance merci.


    Nicoco



    Je suis d'accord sur le fait que les parents sont les premiers acteurs de l'abolition de la circoncision, mais pour cela il faut qu'ils soient correctement informés et cela passe par une remise en question des "tabous" de la société ainsi qu'une information omniprésente et objective sur le sujet.

    La circoncision dans l'enfance peut-elle avoir des conséquences (autres que psychologiques) physiologiques sur le développement du pénis ?

    Suivant le type de circoncision, il peut y avoir différentes conséquences "physiques".


    En remontant la peau le long de l'arbre du pénis, cela peut tendre celle-ci et même "tirer" sur la peau du scrotum, engendrant des érections qui peuvent être douloureuses, une courbure du pénis et même réduire l'espace des testicules dans les bourses; celles-ci peuvent remonter beaucoup plus facilement et ce, dans de nombreuses occasions comme le froid, le stress, une érection voire même simplement avec l'excitation. Esthétiquement, cela donne des bourses "petites" et peu pendantes.


    Des sutures serrées et tendues peuvent "freiner" le développement du pénis en longueur et en largeur. Il n'y a qu'à observer la force que l'on doit mettre pour étirer la peau dans la restauration pour imaginer la barrière et les difficultés que des sutures "tendues" peuvent occasionner au développement d'un pénis d'enfant avec peu d'érections.


    En ignorant les fistules et autres sténoses du méat, une circoncision "serrée" peut aussi faire plus de pression sur l'urètre et rendre un peu plus difficile le jet urinaire voire même l'éjaculation.


    Avec les érections, une peau plus tendue d'un côté peut créer une courbure du pénis pouvant à long terme engendrer la maladie de Lapeyronie.


    Je pense avoir fait le tour des principales conséquences développementales que l'on peut rencontrer régulièrement après une circoncision.


    Ce qui serait intéressant ici c'est de recenser les conséquences que nous pouvons avoir parmi les membres du forum.


    Personnellement, mon scrotum est assez "tendu" et j'ai gagné plus de 2cm de longueur au repos avec ma restauration.


    Nicoco

    Je remarque que la peau s'allonge bien sur les deux côtés du gland et dans une moindre mesure sur le dessous (au niveau du frein) et par contre à l'opposée (dessus du gland) j'ai l'impression que la longueur n'a pas bougé. Ce qui crée un espèce de deséquilibre.

    Le scrotum a de la peau "élastique" disponible. En étirant la peau, la partie dorsale ( scrotum) s’assouplit et donne l'impression d'avoir plus de peau.
    C'est tout à fait normal. TLC et DTR sont conçus pour faire un tirage "équilibré".
    Là il s'agit juste d'un effet dû à l'élasticité et à la disponibilité de la peau du scrotum



    Nicoco

    sur la maladie de Lapeyronnie, j''avais tenté de répondre plus haut. je disais que la courbure s'était progressivement redressée toute seule entre 25 et 35 ans,

    Oui j'avais bien compris, je voulais juste savoir si elle avait été "diagnostiquée" voire traitée.
    L'étirement par la masturbation à certainement assoupli la peau, mais la question était de savoir si il y a eu dommages tissulaires ou non.


    D'après ce qui tu dis plus loin, la restauration a plutôt bien amélioré les choses, donc
    si tu penses que cette pathologie est à exclure, je te suis.

    J'ai vu que la maladie de Lapeyronnie apparaissait chez des hommes d ages moyen, donc dans mon cas, cette courbure existant déja à l'âge de 9 ans ....

    À 9 ans, la courbure était certainement due à la circonconcision très serrée. Ce qui n'exclue pas la formation de la maladie par la suite, accélérée par la peau tendue qui courbait ton sexe en érection, provocant un début d'inflammation tissulaire.
    La maladie de Lapeyronie ne se détecte qu'avec les érections, elles ne sont que très rarement détecté avant l'âge adulte. Elles sont moins prononcées à l'adolescence et dégénèrent après la vie sexuelle "active".


    Sur la force de l'éjaculation Je suis bien d'accord que le stress puisse jouer un rôle ; mais même quand je suis très excité et que je ne suis pas stressé (c'est arrivé quand même des dizaines de fois...), le final a toujours été assez frustrant et décevant ... les contractions ne sont pas très profondes, ce qu'on appelle l'orgasme n'est donc pas trés puissant et il n'y a pas de sensations "d'abandon".


    Comme je te le disais, un comportement "d'anxiété de performance" peut être conscient ou inconscient.
    L'idée n'est pas de te contredire mais d'éliminer les causes somatiques en premier et d'ensuite analyser si les causes ne sont pas psycho-somatiques.
    Attention, une maladie psycho-somatique ne veut pas dire que tout est dans la tête, mais que c'est la tête qui a fait en sorte que le corps se créé une vraie maladie pour résoudre le conflit.


    Pas de sensation d'abandon = pas de lâcher prise = maintien des défenses = stress ou anxiété


    Le choix de tes mots : "le final a toujours été frustrant et décevant". "Toujours" et suivit de négatif. Cela démontre un état d'esprit qui peut être "résigné", un état d'esprit qui peut laisser de la place pour une anxiété anticipatrice. J'entends bien que ce sont des faits, que même excité, tu n'atteins pas ou peu l'orgasme. Mais du coup ça en fait un repère, qui peut t'empêcher d'être serin .


    Cette interprétation n'engage que moi.



    Mon intuition, mon expérience, ma connaissance du fonctionnement des garçons , me conduisent à penser que le fait d'avoir amputé des milliers de terminaison nerveuse (et désensibilisé les autres par la kératinisation); ont conduit à une sorte d'atrophie de la fonction "glandulaire".


    C'est une possibilité j'en conviens, mais ne t'arrête pas à seulement celle-ci au risque de passer à côté du véritable problème.


    J'ai lu quelques travaux de Dommergue (et Gautier) sur le sujet "glandulaire". C'est assez explicite mais cela manque de références et de preuves scientifiques. Après personne n'a démontré que ses travaux n'étaient pas valables, ils se sont plutôt concentrés sur son "antisémitisme"...



    Le fait d'éliminer (ou altérer la qualité) de la moitié des terminaisons nerveuses chez un enfant de 4 ans, avant sa maturité sexuelle, pourrait être responsable d'un handicap général de ce système PULSATIF : soit le baril de poudre ne se remplit qu'à moitié ; soit la mèche est mouillée, le pétard fait "long feu". Quelque chose est détraqué


    Soit on ne sait pas comment remplir le baril, soit le baril est percé, soit on a l'impression que l'on rempli le baril mais il est plus grand que prévu.
    Voilà pourquoi il faut éliminer d'abord les causes somatiques (médicales).

    le système nerveux sexuel stimule non seulement le cerveau


    Le système nerveux sympathique s'active en cas de stress ou d'anxiété, il peut perturber l'éjaculation et l'érection.
    Le système nerveux parasympathique est l'équivalent du mode "zen", du mode "veille", qui assure le bon fonctionnement de notre organisme.



    Cela expliquerait pourquoi même après 15 jours d'abstinence, en l'absence de stress, et en présence d'une situation sexuelle excitante, j'ai une forte libido, mais a) les signes physiques de l'orgasme sont peu puissants b) le ressenti / interprétation cerveau est décevant


    Un fois de plus c'est une possibilité. Mais je préfère me concentrer sur des solutions qui te seront bénéfiques. Si tes nerfs ont effectivement été sectionnés, il n'y a aucune possibilité de les faire repousser...


    V (vigueur sexuelle) = ( (S) x (G) x (C) )2


    Je trouve ça assez réducteur, très intéressant, très pertinent, mais il y a tellement d'autres facteurs qui entre dans équation selon moi.
    L'âge, la qualité de vie, l’environnement, le comportement sexuel et la satisfaction de celui-ci, le vécu et la résilience etc.
    Je pense qu'il faut voir la sexualité de façon holistique, dans son ensemble, car ce qui nous différencie des animaux c'est notre raisonnement.
    Notre corps et plus particulièrement notre sexe, ne sont pas que des systèmes "mécaniques" autonomes, ils sont reliés au cerveau qui gère les fonctions de bases, comme un automate, les fonctions émotionnelles et les fonctions cognitives. Les deux dernières donnent un beau bordel qu'il faut aussi prendre en compte.


    concernant la miction, depuis 1 an, (et donc 3 ans après avoir entamé ma restauration, et avoir eu le gland protégé en permanence), j'ai constaté une amélioration relative : de plus en plus souvent , jet plus franc et volumineux. je me demande si le phénomène de déssèchement du gland dont on parle, n'affecte pas également une grande partie de l'urètre.


    C'est une très bonne nouvelle si tu constates une amélioration.
    Je n'ai pas trouvé d'autres cas de dessèchement de l’urètre, ce qui ne veux pas dire que ça n'existe pas.
    La fistule urétrale est l'une des principales complications de la circoncision.
    La sténose peut être causé par une rigidité des tissus, soit après inflammation ou traumatisme durant l'opération, soit pendant la cicatrisation. Elle pourrait expliquer le jet d'urine difficile et les faibles éjaculations d'avant ta restauration. Restauration qui aurait commencer à résorber cette sténose par étirement et assouplissement de la verge.


    Nicoco

    je peux me tromper, mais j ai l impression (d apres les films porno que j ai pu voir !) que la circoncision etait plus ou moins "reussie" chez certains patients que d autres.

    Ce n'est pas la réalité. Les acteurs sont choisis pour leurs "plastiques". Les sexes sont aussi "castés" .
    Mais il y a des circoncisions mieux réussies que d'autres. Sans complications, esthétiquement réussies.


    dans certains cas, la peau reste en assez grande quantite meme en erection, et coulisse plutot bien. dans la plupart des cas, il reste un peu de peau qui coulisse et recouvre legerement le gland en erection.Il y a différents ce n est pas juste "l idee d avoir perdu un bout de peau". c est "avoir perdu tellement de peau que je ne peux plus toucher mon sexe sans ressentir un tiraillement ou pression douloureuse.


    Je pense que des étirements de la peau et l'huile d'émeu pourraient assouplir la peau de ton sexe et te soulager un peu.


    c est dans ce sens la que je parle de "castration".


    C'est une mutilation...


    Citation

    quand j ai parle de "restauration du prepuce" a mon plasticien, il m a repondu "c est psychologiquement qu il faut vous habituer a votre nouvel etat"


    "Il ne sert à rien de discuter avec quelqu'un qui a tort, quand on est sûr d'avoir raison" Pierre Dac


    Ton plasticien est dans son "rôle", du moins celui qu'il croit bon. Des plasticiens, chirurgiens, urologues, il y en a pléthore.
    Je te conseille de prendre contact avec droit au corps , ils seront plus à même de t'orienter vers un urologue "éclairé" sur les dommages de la circoncision et les biens faits de la restauration dans ton secteur.



    Citation

    de
    maniere generale, rares sont les medecins qui repondent aux messages vocaux et mails. il faut les implorer de ne pas nous laisser mourir. et je trouve ca juste inacceptable quand on choisit de faire un metier qui necessite un minimum de savoir-vivre


    Je comprends ta souffrance, mais malheureusement nous avons tous "notre réalité". Le "médecin" à la sienne, avec de nombreux patients, qu'il soit altruiste ou juste pour payer sa Porsche, n'imagine pas une seule seconde ce que tu peux ressentir, car il ne le vis pas. Il n'est peut-être tout simplement pas "compétent" pour traiter les cas comme le tien ou les
    nôtres.
    Ne t’arrête pas à un médecin ou à un type de fonctionnement.


    Citation

    sinon mon chien s appelait choupette, c etait une fille. ca fait un an et 3 mois qu elle ne fait plus partie de ma vie. j arrive tout juste a m habituer a vivre sans elle, et commence a songer prendre un autre chien.


    Il te faut accepter que choupette ne soit plus là. Personnellement, je te déconseille de prendre un chien pour le moment. Tu reprends ta vie en main et je pense que le fait de la "partager" et de t'occuper de quelqu'un d'autre, te servira "d'excuse" pour ne pas t'occuper de toi.


    As-tu des amis avec lesquels tu pourrais parler de tout ça ? Je ne parle pas que de ta circoncision mais de ton vécu ? Des amis qui te connaissent bien ?


    Bon courage et lâche toi ici ! ;)


    Nicoco

    l'éjaculation est toujours asthénique

    L'éjaculation asthénique peut être due au stress et au manque d'excitation. Une éjaculation "projetée" dépend du degré d'excitation. Dans ton cas, il est possible que le "stress de performance" met en place une barrière "inconsciente" qui t'empêche d'être à 100% serein. Tu reviens de loin et tu as certainement adopté un comportement d'anticipation.


    Tu ne m'as pas répondu concernant l'éventuelle maladie de Lapeyronie.
    De plus, l'éjaculation dépend pas mal de la prostate, si tu as possibilité d'écarter toutes conséquences provenant de celle-ci ;)


    Pour la sténose urétrale, quant n'est-il aujourd'hui ? Ton jet d'urine a-t-il évolué ?


    Nicoco