Restauration de SylLec66 avec le DTR

  • 🛠 Le montage de la pièce principale du DTR en « Dual Tension » ou en « Triple Tension » plutôt fixé par une vis. C’est une variante rapprochée du montage précédent. La vis permet de fixer la tige afin de contrôler l’étirement créer par le poussoir. Ce montage lui donne cet avantage que les petits élastiques ne sont plus requis et la tension est contrôlée à votre guise.


    🎯 Comme d’autres l’on dit avant moi, les tiges viennent en différentes longueurs. Prévoyez commander plus d’une longueur de tige.

  • 🛠 Le dernier montage avec la pièce principale du DTR peut utiliser des blocs-extension. Ces rallonges viennent en plus d’une longueur et elle peuvent être combinées ensemble en autant que vous ayez la tige adéquate pour les fixer à la cloche de la pièce principale du DTR ou de la pièce du « Retainer ».


    🧰 Bref, c’est comme les blocs Lego, il suffit d’avoir un peu d’imagination pour adapter son appareil à ses besoins.


    👉🏻 Pour le moment, je n’ai pas encore commencé l’utilisation de bloc-extension. Je crains que mes érections nocturnes dérangent mon sommeil si nécessaire à mon bien-être. J’attends d’être plus avancé dans ma restauration pour en faire l’utilisation la nuit.

  • 😃 C’est effectivement beaucoup de photos ce qui devrait intéresser les plus visuels du forum. Je crois avoir donné suffisamment d’indices sur mes préférences du moment. Je les ai tous essayé, mais pas tous aimé!


    🎯 Avec la coupelle trouée, je n’ai pas ce problème. Cette dernière adhère définitivement mieux à ma peau, mais il faut que la peau soit bien sèche (dans le sens de pas humide et sans hydratant à l’endroit de traction).


    💡 Aussi, les deux types de coupelles peuvent être utilisées simultanément avec l’une ou l’autre des cloches. La coupelle non trouée est installée en premier et celle trouée en second. La peau et muqueuse sont prises en étau entre les deux coupelles. Ceci peut offrir une meilleure adhérence.


    👉🏻 Ceci dit, il est possible que le TLC offre une meilleure prise. Je ne suis pas en mesure de comparer sur ce point.


    🔍 Je peux sembler faire la promotion d’un appareil. Ce n’est pas le cas. Je ne fais que partager mon expérience avec le DTR et démontrer comment j’ai appris à faire avec l’appareil que j’avais acheté. J’en ferais probablement tout autant avec le TLC ou tout autre appareil à moins d’une mauvaise expérience.

  • Voici une synthèse de mon utilisation du DTR. J’utilise le terme DTR de façon générique, nonobstant les différents montages présentés précédemment avec : (🔗Réf. sur les deux types de cloches)

    • soit l’utilisation de la pièce principale du DTR ;
    • soit de la pièce du « Retainer ».

    📌 J’adresse ici les avantages, les inconvénients et mon appréciation très personnelle et sans prétention, ou plutôt mes préférences desdites techniques. Je ne détiens surtout pas toute la vérité!


    📍Un hyperlien précédé du symbole 🔗 permet de naviguer vers de précédentes publications plus descriptives et personnelles du montage. Un hyperlien se trouvant dans la signature de chaque publication permet un retour rapide au 🔔 Tableau synthèse de mon utilisation du DTR.


    👍 Bien entendu, vos commentaires constructifs sont les bienvenus.


    ⚓️ Le DTR nécessite un couvrement avec un CI que j’évalue entre 2 et 3 pour un port confortable. En deçà de ce couvrement, l’étirement manuel ou « Manual Tugging » devrait être envisagé comme principale technique de restauration du prépuce.


    Synthèse de mon utilisation du DTR

    Techniques…………………...… Avantages……………….… Inconvénients……………... :/*
    DTR en « Dual Tension »
    🔗… avec petits élastiques
    🔗… avec vis de blocage
    🟢 Favorise particulièrement l’étirement de la muqueuse, et également de la peau le jour.

    🟢 Facile à installer et à retirer.
    ❗️Son poussoir fait de nylon peut apporter des problèmes d’irritation au gland et au frein pour certains hommes.

    👉🏻 Un coton-démaquillant coupé en demi-lune peut aider à régler cet irritant.
    👍
    🔗DTR en
    « Triple Tension »

    🟢 Favorise particulièrement l’étirement de la muqueuse, et également de la peau le jour.

    👉🏻 La constance de l’étirement doit être assurée en tout temps soit par un point d’attache à la cuisse, au genou ou à la taille sinon la méthode perd de son intérêt.
    ❗️Son poussoir fait de nylon peut apporter des problèmes d’irritation au gland et au frein pour certains hommes.

    ‼️ La peau du pénis entre sa base et le gland ne se voit pas étirer de façon optimale à moins de porter un « Cock Ring » à mon avis. En effet, selon la force de traction, c’est le scrotum qui se voit également tirer vers le haut et l’aval du pénis. Je ne crois pas que ce soit le but visé de nous tous.
    👎
    DTR en
    «Direct Air Inflate »
    Gonflage à l’air

    🔗Réf. 1er paragraphe Méthodes depuis un peu moins de 3 ans
    🟢 Favorise particulièrement l’étirement de la muqueuse, et également de la peau le jour.

    🟢 Plus confortable en comparaison au poussoir du « Dual Tension ».
    ‼️ Nécessite un ruban adhésif efficace pour empêcher toute fuite d’air vers l’urètre. Les fuites d’air vers l’urètre demeurent néanmoins possibles.

    ❗️La peau est distendue en longueur, mais également en largeur dans une certaine mesure. Nous pourrions être porté à croire que le prépuce ainsi formé serait plus lâche à son extrémité distale.1

    👉🏻 Cependant, l’utilisation d’une bande de tissu élastique enveloppant le pénis, comme suggéré par Chuck Torres, limite l’extension en largeur.
    👎
    🔗DTR en
    « Balloon Air Inflate »

    Gonflage avec un ballon d’air.2
    🟢 Favorise particulièrement l’étirement de la muqueuse, et également de la peau le jour.

    🟢 Plus confortable en comparaison au poussoir du « Dual Tension ».

    🟢 Aussi, les possibilités de fuites d’air sont éliminées en pratique. Tout dépendra du montage.
    ❗️ La peau est distendue en longueur, mais également en largeur dans une certaine mesure. Nous pourrions être porté à croire que le prépuce ainsi formé serait plus lâche à son extrémité distale.1

    👉🏻 Cependant, l’utilisation d’une bande de tissu élastique enveloppant le pénis, comme suggéré par Chuck Torres, limite l’extension en largeur.
    👍
    🔗DTR avec poids 🟢 Favorise davantage l’étirement de la peau que de la muqueuse le jour, à mon avis.

    🟢 Intéressant en été lors du port de bermuda, par exemple. Très confortable.

    🟢 Facile à installer et à retirer.
    ‼️ La constance de l’étirement ne peut être assurée en tout temps puisque c’est une méthode qui utilise la force gravitationnelle de la terre. Donc, en position assise, la technique perd de son intérêt. Par conséquent, son utilisation demeure très ponctuelle.

    ‼️ De plus, c’est généralement l’étirement de la muqueuse qui est souhaité et non la peau extérieure.
    👎
    🔗Dispositif de retenue
    🔗… avec blocs-extensions
    « Retainer »3
    🟢 Permet le couvrement du gland la nuit.

    🟢 Permet une certaine continuité du travail d’étirements lors d’érections nocturnes.

    🟢 Très confortable, facile à installer et à retirer.

    ❗️ Nécessite un couvrement suffisamment grand (un gros minimum CI-4, peut-être un CI-5) pour la nuit dû aux érections nocturnes. Sinon vous risquez d’être réveillé par la douleur de l’étirement.4
    👍

    * Mon appréciation générale, préférence

    Note 1: Ce questionnement sur la distension de la peau ne m’inquiète pas outre mesure.

    Note 2: C’est la technique que je privilégie le jour.

    Note 3: C’est la technique que je privilégie la nuit.

    Note 4: Mon évaluation demeure très personnel puisque l’utilisation du « Cross Taping » doit être similaire tout compte fait.

  • Une remarque pour les méthodes à air : le kit air du DTR comprend une enveloppe de tissu à mettre autour du pénis pour justement limiter l'expansion du prépuce en largeur. Et sur 4 appareils de restauration dont j'ai connaissance, le DTR est le seul dont le kit air prévoit ce type d'accessoir dont l'emploi devrait être systématique si on restaure à l'air comprimé.

  • Une remarque pour les méthodes à air : le kit air du DTR comprend une enveloppe de tissu à mettre autour du pénis pour justement limiter l'expansion du prépuce en largeur. Et sur 4 appareils de restauration dont j'ai connaissance, le DTR est le seul dont le kit air prévoit ce type d'accessoir dont l'emploi devrait être systématique si on restaure à l'air comprimé.

    Bon commentaire. J’ai fait l’addition d’une mention à ce propos dans mon tableau synthèse.


    Ici, je ne fais pas la promotion du kit que vend Chuck Torres. Je me suis fait mon propre système à air comprimé avec la pièce du « Retainer ». Je n’utilise pas de tissu élastique comme suggéré par Chuck Torres. Ce qui ne veut pas dire que je remette en question l’utilisation du tissu élastique. L’installation du tissu n’est pas instantané : je suis dans le très pratico-pratiques.


    Par contre, il faudrait clarifier « devrait être systématique » de votre message. Vous aurez peut-être les arguments pour m’inciter à utiliser le tissu élastique dès maintenant. Je ne détiens définitivement pas toute la vérité.

  • J'aurai plutôt du dire que ce type d'accessoire devrait être systématiquement fourni avec un appareil de restauration à air comprimé ou avec le kit air d'un autre appareil de restauration.


    Mon expérience de la restauration par air comprimé s'est limitée à l'achat d'un hyperrestore à ballon avec lequel la pression de l'air a déjà fortement baissé au bout d'une minute, ce qui fait qu'on ne peut pas espérer restaurer avec ce genre d'appareil.


    Mais autant certains reprochent aux prépuces naturels d'être trop serrés à l'extrémité, autant le défaut d'un prépuce restauré est d'être large au bout ce qui facilite trop le décalottage. Et l'emploi d'un kit air sans serrage latéral risque d'accentuer encore ce défaut.


    Il est possible qu'à partir d'avril je commande un foreskinned air, et dans ce cas là, je pense me faire un manchon de serrage avec un morceau de tissu jean et du velcro.


    Je n'avais pas noté que la pièce en tissu proposée par le fabricant du DTR est en tissu extensible.

  • J’ai validé sur le site de Chuck Torres. Il y a ambiguïté sur le type de tissu utilisé. Le tissu diffère entre ce qu’il utilise dans sa vidéo et ce qu’il y a dans son kit vendu. Cependant, il s’agit bel et bien d’un tissu élastique de bandage selon la description du kit (34 inch Elastic Bandage Wrap).


    Au début, j’ai utilisé le tissu permettant de faire un bandage acheté à la pharmacie. Ce genre de tissu vient avec de petites attaches. Le point faible de ces attaches est qu’elles peuvent finir par se briser après plusieurs utilisations. C’est ce qui m’est arrivé! D’ailleurs, Chuck Torres utilise une bande en « Velcro » pour fixer le bandage.


    Ce problème n’est pas insurmontable, car j’y installerais une bande « velcro » rendant encore plus pratique la mise en place. Un petit peu de couture et le tour est joué! Problème réglé!


    Votre commentaire bech a été apprécié. J’ai fait l’addition d’une mention à ce propos dans mon tableau synthèse. C’est par l’échange qu’on s’améliore!

  • Hello tout le monde,
    Je me permets de poser une petite question.

    Depuis peu j'ai changé la coupelle en caoutchouc avec des trous par celle sans trou.

    J'espère que vous voyez de quoi je parle, c'est cette coupelle qui vient recouvrir ta peau.

    Depuis ce changement, impossible de supporter le DTR très longtemps, j'ai l'impression que du coup ça "pince" beaucoup plus ma peau et je dois le supporter grand max 3/4h pour ensuite enlever et remettre.

    Je ne sais pas si c'est lié, mais je pense plus que c'est parce que ma peau vient se coincer entre les 2 coupelles sous le caoutchouc.

    Dans ta synthèse sur le premier cas, tu notes :

    "Un coton-démaquillant coupé en demi-lune peut aider à régler cet irritant."

    Est-ce que cela peut m'aider dans mon cas ?


    J'espère que j'ai réussi par me faire comprendre, pas facile à l'écrit :)

  • Je crois bien qu’il y a une légère différence entre les deux coupelles de silicone. Pas une grosse différence, mais suffisamment pour sentir un pincement. J’utilise toujours les coupelles trouées. Avant de discuter de coton-démaquillant pour diminuer l’irritation du pressoir contre le frein (variante que je n’ai jamais utilisé, je crois bien que c’est Kos qui m’a fait part de sa pratique, j’ai trouvé que c’était une bonne idée)…. Pour qu’elle raison as-tu changé de coupelle? Compare les deux coupelles à l’œil, tu devrais voir une petite différence.


    J’ai mis un lien où on retrouve les deux coupelles en photo: Deux coupelles. Faites abstraction du sujet de la publication qui est d’utiliser les deux coupelles à la fois. Je confirme que même ce que je propose dans cette publication peut ne pas être super confortable.

    Je te confirme que j’utilisais les non trouées au début… j’étais incapable! Cependant j’arrive à porter l’appareil plus de 10h le jour et autant la nuit avec la coupelle trouée. Les coupelles trouées sont définitivement plus confortable!

  • J'ai changé de coupelle car la trouée me semble plus aussi efficace, comme si elle ne maintenait plus aussi efficacement ma peau.

    Parfois, cela arrive que ma peau part carrément, et n'est plus maintenue correctement.

    Je pense et j'ai l'impression qu'elle est + "souple" si je peux dire, qu'auparavant ;)


    Pour la gêne, je pense que c'est le fait que ma peau vienne se coincer entre les 2 supports rond en dessous de la coupelle.

    Ce qui fait que ma peau est pincée.


    Je ne sais pas comment je pourrais faire pour éviter que ma peau vienne se glisser entre les 2 supports..

    Trouver un moyen pour maintenir les 2 supports ensemble, ce qui ne laisserait pas passer ma peau, maybe?

  • J’ai eu une certaine impression qu’avec le temps, le silicone pouvait se distendre. Mais j’en avais que je n’avais pas utilisé encore et j’ai pu constater qu’il y avait une différence entre les coupelles trouées et non trouées. Celles non trouées se distendent moins d’où l’inconfort.


    Essayez les deux coupelles comme pour le montage du lien Deux Coupelles de ma dernière publication.