Un Monde Insensé

  • "Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence,… est un viol." article 222-23 du code pénal


    "Le viol est puni de la réclusion criminelle a perpétuité lorsqu'il est précédé, accompa-gné ou suivi de tortures ou d'actes de barbarie." article 222-26


    La France est illégale elle même de laisser procéder ce genre de mutilation sur son territoire alors que le code pénal les interdisent formellement comment est-ce possible ???? Et nous sommes nous mutilé toujours soumis à respecter ces mêmes lois???? Merde qu'en est-il alors du "Liberté égalité fraternité" où à était ma liberté de vivre avec toute l'expérience d'avoir tout mon corps?? Celle de ne pas être traumatisé à vie et avoir une vie misérable comparé aux autres

  • Bonjour TimEly

    Tu est certainement né dans une des deux communautés juives ou musulmanes qui par leur nombre, leur poids électoral, ou leur influence politique, terrorisent nos élites et nos politiques ; de telle sorte que remettre en cause la circoncision est un énorme tabou. Malgré bientôt 10 ans d'existence, l'association "Droit Au Corps" (site internet), malgré un contenu scientifique excellent, de nombreux soutiens de personnalités, et pleins de témoignages, n'arrive pas à emmener le débat dans les médias : il y a une censure systématique


    Aussi tu dois comprendre que les personnes comme toi ont un rôle très important à jouer dans l'histoire...

    Il faut que tu racontes ce qu'il s'est passé pour toi,

    que tu donnes des détails sur tes handicaps sexuels , sur ta souffrance psychologique


    C'est grâce aux témoignages des personnes comme toi qui sont issues de ces communautés ; que les choses pourront avancer : en brandissant ces témoignages sous le nez de nos politiques hypocrites et incapables de faire appliquer à TOUS les enfants, sur notre territoire les codes de NOTRE civilisation (qui n'a jamais été pro-circoncision)

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • Je n'ai jamais vécu mon adolescence normalement car toujours gêné par quelque chose dont je n'arrivais pas à cerner j'ai dû attendre quelques mois après mes 19 ans pour m'en rendre compte et du trauma qu'il m'a infligé c'est le pire de cette histoire la sensibilité vient après ,et j'aurai pû essayer de m'y faire si ce n'était que cela ,je voulais juste vivre normalement avec une psychologie saine

  • Je suis né dans une religion musulmane mais je l'ai quitté très tôt à 15 ans et il me reste malheureusement cette marque j'ai l'impression de perdre espoir car quand il s'agit de critiquer ses deux religions on vous prend pour un fou et le peuple français n'a pas l'air de vouloir défendre ses valeurs et traditions personnes n'est de mon côté

  • j'ai dû attendre quelques mois après mes 19 ans pour m'en rendre compte et du trauma qu'il m'a infligé

    Moi j'ai du attendre l'âge de 43 ans pour enfin comprendre précisément ce qui a été enlevé, (une certaine quantité de terminaisons nerveuses qui ont un rôle à jouer dans le fonctionnement normal du sexe de l'homme) - et décider de démarrer une restauration du prépuce qui 5 ans après, a donné de très bons résultats

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • le peuple français n'a pas l'air de vouloir défendre ses valeurs et traditions personnes n'est de mon côté

    Oui ça c'est un énorme problème et le débat politique est très vif à ce sujet. Le courant que l'on appelle "islamo-gauchisme" notamment préfère valoriser des codes civilisationnels qui nous sont étrangers... il y a des luttes politiques importantes en ce moment et personne ne peut dire aujourd'hui comment ça va se terminer

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • soit on vous prend pour anti sémite soit islamophobe dans ce cas très bien je le suis

    attention, on a le droit d'être islamophobe , ce qui veux dire la "phobie" de l'Islam, ou bien encore quelqu'un qui ne supporte pas l'Islam, qui n'aime pas lslam , ou qui en a peur

    ça on a le droit,

    tout comme on a le droit d'être Christianophobe (ne pas aimer ou ne pas supporter le christianisme)

    tout comme on a le droit d'être Judéophobe (ne pas aimer ou ne pas supporter le judaïsme)


    par contre l'anti-sémitisme est un délit, tout comme le racisme, car être antisémite c'est être contre une personne parce que il (elle) est juif (juive) , ou "sémite" (qui est aussi un type ethnique)


    Etre contre la circoncision est une position contre un des aspects de la pratique de la culture juive ou musulmane - ce n'est donc pas être anti-sémite, ni même islamophobe

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • n'est-ce pas une bonne chose de se révolter contre la mutilation d'un corps humain????

    bien sûr, mais tout dépend des codes dominants de la culture et de la civilisation,

    Dans certaines cultures ou civilisations, le clan, le groupe, ou la communauté, ont une importance beaucoup plus grande que le libre choix des individus

    Même en France, de nombreuses organisations n'ont pas voulu signer la "charte de l'Islam de France" construite avec le soutien de la mosquée de Paris, qui déclare que tout musulman a le droit de renier et de laisser tomber sa religion


    Dans notre civilisation (française ou européenne), l'autonomie et le libre choix de l'individu, ça commence avec les philosophes de la Grèce antique ; puis c'est repris dans les évangiles du christianisme (ou Jésus s'affranchit des lois du temple et de la communauté et dit que chaque individu à la liberté de son propre rapport à Dieu...) (tout ceci sera ensuite enterré par l'église catholique qui deviendra tyrannique et ira à l'encontre des enseignements de Jésus) ; même si la circoncision sera abandonnée par les chrétiens


    Et ensuite c'est à la renaissance avec les philosophes des "lumières" qui affirment la liberté et l'autonomie de l'individu , puis la déclaration des droits de l'homme, la laïcité, et enfin la période moderne avec notamment les droits et la liberté des femmes (féminisme dit universaliste), la liberté sexuelle et l'acceptation de l'homosexualité...


    Donc les hommes politiques qui prétendent diriger cette civilisation héritière de la Grèce antique, du christianisme, des lumières, et des droits de l'homme, feraient bien d'avoir le courage de se demander pourquoi sur le territoire de la république française, ils tolèrent encore que 60 000 jeunes garçons chaque année sont encore l'objet d'une mutilation de leur organe sexuel...

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • tu as eu ta circoncision à quel âge ?

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • Je ne pourrai jamais vivre avec un cerveau normal sans stress

    après un travail de sérénité psychologique tu pourras si tu le veux, faire machine arrière et travailler à redevenir normal et naturel. Par la restauration du prépuce.

    Tu as une porte de sortie.

    Rien n'effacera cette idéologie sectaire mais tu peux travailler aujourd'hui pour toi et rebondir pour une vie meilleure.

    Je t'encourage dans cette voie.

    Moi même et certains autres ici l'ayant très mal vécu.

    Aujourd'hui, ma vie est meilleure et je suis psychologiquement apaisé. Je sens ta souffrance jusqu'au bout de mon clavier... Pour dire.

  • "Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence,… est un viol." article 222-23 du code pénal


    "Le viol est puni de la réclusion criminelle a perpétuité lorsqu'il est précédé, accompa-gné ou suivi de tortures ou d'actes de barbarie." article 222-26


    La France est illégale elle même de laisser procéder ce genre de mutilation sur son territoire alors que le code pénal les interdisent formellement comment est-ce possible ???? Et nous sommes nous mutilé toujours soumis à respecter ces mêmes lois???? Merde qu'en est-il alors du "Liberté égalité fraternité" où à était ma liberté de vivre avec toute l'expérience d'avoir tout mon corps?? Celle de ne pas être traumatisé à vie et avoir une vie misérable comparé aux autres

    Bonjour TimEly,


    Manifestement tu as déjà bien réfléchi au paradoxe entre nos lois et la pratique de la circoncision. Je me suis posé les mêmes questions avec les lois sur le droit à l'intégrité physique et l'une des réponses semble que personne n'a jamais poursuivi ses parents à cause de sa circoncision. Donc tant que personne ne fait de poursuites la loi n'est pas mise en application dans ce cas précis. Une autre réponse est que les lois n'ont pas un pouvoir d'action illimité : il est limité par d'autres lois. Par exemple la loi garantie la liberté d'expression mais elle n'est heureusement pas absolue : ainsi sont condamnés les propos racistes ou qui atteindraient à la sécurité d'un individu ou de l'État. Je ne suis pas juriste mais il me semble que des parents attaqués pour une circoncision pourraient se réfugier derrière le droit de culte qui est aussi inscrit dans la loi française. On peut trouver cela complètement injuste (et je le pense !) mais les lois sont ainsi faites. Si on veut voir du positif on peut se dire que le droit n'est jamais éternel et qu'il évolue aussi au gré des lois et de la jurisprudence. En espérant que cette dernière évolue vers plus de droits à l'intégrité physique pour les individus !

    Pour aller plus loin il y a cet article :

    https://blogs.mediapart.fr/edi…irconcision-devant-la-loi

  • Je ne pourrai jamais vivre avec un cerveau normal sans stress

    OCP66C4 a entièrement raison. Nombreux sont les hommes de tous horizons qui sont passés par cette épreuve infernale et je parle en connaissance de cause. Aussi sombre que puisse te sembler ton avenir à l'instant présent, sache qu'il existe une voie vers l'apaisement. Je suis aussi d'accord avec bigtigrou sur l'importance des témoignages. Sur ce point les Anglais ont l'air plus en avance : j'ai déjà vu deux reportages de la BBC avec des témoignages d'hommes parlant de la souffrance de leur circoncision dont un qui donnait la parole à un comédien relativement connus outre manche. À quand la même chose en France ?

  • Je suis né dans une religion musulmane mais je l'ai quitté très tôt à 15 ans et il me reste malheureusement cette marque j'ai l'impression de perdre espoir car quand il s'agit de critiquer ses deux religions on vous prend pour un fou et le peuple français n'a pas l'air de vouloir défendre ses valeurs et traditions personnes n'est de mon côté

    Il faut avoir à l'esprit que la vision de la circoncision dans la société française est majoritairement celle d'une opération anodine qui ne change rien à la sexualité ("majoritairement" ce n'est que mon impression). J'ai rencontré des personnes qui pensent cela de bonne foi, même des gens très éduqués et biens sous tous rapports, ce qui semble d'autant plus aberrant ! Heureusement il y a aussi des gens que ça choque naturellement.

    Je n'ai pas l'impression que le droit à l'intégrité physique soit viscéralement attaché aux "valeurs" françaises. Le rapport n'y est pas le même que dans les pays nordiques où l'attention au respect du corps est plus forte (je ne sais pas pourquoi) et où la circoncision fait bien plus controverse. Au Danemark il est courant de voir des articles sur la circoncision dans les grands médias.

  • Deux versets du Coran s’opposent catégoriquement à l’excision et à la circoncision. Le premier par l’affirmation, le second questionne : “… pas de modification dans la création de Dieu ; voilà la religion dans sa rectitude...” verset 30 : 30


    “Avez-vous vu les dons que Dieu vous a accordés ? Vous tenez les uns pour licites et les autres pour illicites. Dieu vous l'a-t-il permis ?” verset 10 : 59

  • Bonjour TimEly,


    Manifestement tu as déjà bien réfléchi au paradoxe entre nos lois et la pratique de la circoncision. Je me suis posé les mêmes questions avec les lois sur le droit à l'intégrité physique et l'une des réponses semble que personne n'a jamais poursuivi ses parents à cause de sa circoncision. Donc tant que personne ne fait de poursuites la loi n'est pas mise en application dans ce cas précis. Une autre réponse est que les lois n'ont pas un pouvoir d'action illimité : il est limité par d'autres lois. Par exemple la loi garantie la liberté d'expression mais elle n'est heureusement pas absolue : ainsi sont condamnés les propos racistes ou qui atteindraient à la sécurité d'un individu ou de l'État. Je ne suis pas juriste mais il me semble que des parents attaqués pour une circoncision pourraient se réfugier derrière le droit de culte qui est aussi inscrit dans la loi française. On peut trouver cela complètement injuste (et je le pense !) mais les lois sont ainsi faites. Si on veut voir du positif on peut se dire que le droit n'est jamais éternel et qu'il évolue aussi au gré des lois et de la jurisprudence. En espérant que cette dernière évolue vers plus de droits à l'intégrité physique pour les individus !

    Pour aller plus loin il y a cet article :

    https://blogs.mediapart.fr/edi…irconcision-devant-la-loi

    les dessins charlie hebdo ne sont ils pas considérés comme de la liberté d'expression ? Vu que vous parliez du racisme fait une exception, peut-être je me trompe (je suis personnellement de l'avis qu'ils ont le droit de dessiner qui ils veulent comment ils le veulent...) Pourquoi même avec le droit de culte alors la mutilation féminine est totalement interdite ? Et pas celle masculine ? Je suis perdu dans tout ces lois règles droits qui se contredisent toute

  • Je ne peux donc rien faire à cette hôpital ni cette personne qui n'a pas eu le bon sens de ne pas me toucher sans que je sache donner mon avis ??? Merde pourquoi tout est fait pour qu'ils soient protégé et que je ne puisse rien faire alors que tout ses textes ne veulent rien dire