Restauration à 17 ans

  • Bonjour, je viens d’avoir 17 ans il y’a moins d’une semaine. J’ai été circoncis quand j’étais tout petit pour raison médicale ( mais je sais pas quoi exactement). J’ai toujours eu honte, dans les vestiaires, en colonies je voulais jamais me changer devant les autres. Je me sentais différent et qu’il me manquait quelques choses comparé au autre garçon. C’est pour ça que je voudrais reconstruire mon prépuce pour être moins gêné et je préfère esthétiquement les penis non circoncis et pour avoir plus de sensibilité et de sensation.



    Mon penis mesure 4cm au repos et 10-11 cm en érection. J’ai un Ci 2 et je voudrais un Ci 7 ou 8. Et je voudrais qu’il soit le plus naturel possible ( avec le bout qui se referme). J’ai lu sur votre site que si on commence tôt il se referme, donc je veux commencer tôt, donc j’ai plein de questions à vous posé


    1. Vu que je commence tôt mon penis va encore un peu grandir et j’ai peur d’avoir un phimosis ou un problème comme ça et ça m’inquiète beaucoup ( ce serait con de se faire circoncis deux fois)


    2. Aussi est-ce que on peut avoir des problèmes de santé/ médical avec le nouveau prépuce comme des infections urinaires... ou des déchirures du frein ou plein d’autres chose qu’on a pas si on est circoncis.


    3. Et est-ce que si malheureusement j’ai un nouveau problème plus tard avec mon prépuce et que les médecins veulent me circoncis on peut le faire deux fois?


    Pour faire plus simple est-ce que il y’a des désavantages à avoir un nouveau prépuce surtout au point de vue médical comparé à quand on est circoncis car j’ai jamais eu de problème médical depuis que je suis circoncis


    3. J’ai lu sur votre site que suivant la méthode de restauration le prépuce peut être plus fin ou épais, c’est quoi la différence, le quelle est le plus naturelle et surtout le quelle est le mieux.


    4. Est-ce que je peux reconstruire le prépuce sans appareil a acheter ( juste avec du sparadrap et après des sorte d’élasticité ( deux méthode que j’ai vu sur un autre site))


    5. Est-ce que le fait de rentrer le gland pour mettre du sparadrap toute la journée empêche la taille du penis d’augmenter ou même de le faire plus petit ( déjà qu’il est pas très grand :/ )


    6. Est-ce il y’a que des avantages à avoir un nouveau prépuce ou il y’a des inconvénients


    Merci de votre lecture et de vos futurs réponses

  • Bonjour Zodiac, et bienvenu ici!

    Tout d'abord, deux petits trucs à faire (ça prends deux petites minutes) :
    Un passage ici : Charte du forum > à lire et signer avant de participer !
    Et un autre ici : Vous ... Mais en résumé

    Mais je vais commencer à répondre à tes questions tout de même :

    1 : Tu as 17 ans, je pense que tu peux considérer que tu as atteint (a peu de chose prêt), ta taille finale au niveau de l'entre-patte. Vraiment aucune crainte, surtout en aillant justement sa taille 'adulte', d'un phimosis avec une restauration.

    2 : Avec une restauration, tu peux, évidemment, avoir de nouveau des infections urinaire, cela n'a pas grand chose a voir finalement avec un prépuce (si on se lave correctement, bien évidemment, l'intimité).
    Concernant le frein, il faudrait déjà voir si tu l'as encore (mais je suppose que oui vu que tu en parles?).

    3 : Une deuxième circoncision est a refuser formellement, sauf si obligation absolue. Il faut savoir que dans 80% des cas, la circoncision pourrait être évitée. Alors une deuxième, vraiment faut que se soit un manque de bol monstrueux...
    Le seul désavantage que je peux voir avec un prépuce, c'est le fait de bien s'en occuper? (la propreté j’entends). Il est vrai que circoncis, il n'y a rien de plus simple à laver que ça, et donc avec un prépuce faut juste faire un peu plus de 'détail', mais bon... vu tous les avantages a côtés... voilà quoi :)

    Pour le prépuce fin ou épais, généralement le plus 'naturel', c'est le fin. Il est en tout cas plus 'courant' chez les hommes intactes. Mais certains l'ont aussi un peu épais. Personnellement moi par exemple, je m'en fiche complétement fin ou épais. C'est une question de gout personnel!

    4: Sans appareil, c'est long, très long. Mais pas impossible. Le sparadrap c'est parfait au début, mais ça montre assez vite ses limites. Mais après on peut passer au manchon/o-ring si tu ne veux pas d'appareil, couplé aux étirement manuels.

    5 : Rassures toi, nous avons a peu prêt les même mensurations, et ben écoute, même si on voudrait juste quelques cm en plus, on en vit pas si mal que ça.. :p Faut pas trop s'attarder sur ça va, même si je comprend un peu, forcément.
    Mais sinon, non, pas d’inquiétude là dessus, vu que tu as ta taille adulte a mon avis. A la rigueur, on évite juste la nuit, pour ne pas nuire aux érections nocturnes au début, et encore... j'suis pas sûr là. Je pense que tu peux le faire aussi.

    6 : Avantages > L'esthétique / les sensations / ne plus avoir honte (j'étais exactement comme toi, j'ai cru limite me lire avec ton récit...) / confiance en soit donc
    inconvénient > ben heu... vraiment, je ne vois pas, a part l'entretient. A la base, on est censé en avoir un, c'est naturel.

    Voilà voilà, en espérant t'avoir un peu répondu!

  • Bonjour Kody

    Merci pour t’es réponse qui était très clair

    Mais je crois que avec un prépuce on a plus de risque d’avoir des problèmes médicaux que si on est circoncis. Du coup j’ai peur que après ma reconstruction j’ai des problèmes médicaux que n’aurait pas si je reste comme maintenant

    C’est pour ça que j’hésite à me lancé dans la reconstruction

    Tu en penses quoi ?

  • Mais je crois que avec un prépuce on a plus de risque d’avoir des problèmes médicaux que si on est circoncis. Du coup j’ai peur que après ma reconstruction j’ai des problèmes médicaux que n’aurait pas si je reste comme maintenant

    Ça, c'est l'étiquette qu'on a effectivement de la circoncision, mais... soyons franc, elle est fausse. Autant le côté esthétique, certains préfèrent circoncis, d'autres intactes, et ça faut le respecter. Mais concernant l'hygiène, et les problèmes médicaux, ben... non, pas vraiment plus de risque. C'est presque même le contraire, puisque le prépuce protège, y compris au niveau bactérie, notre intimité. C'est une barrière naturelle.
    J'ai bien noté que tu avais peur d'un risque d'un phimosis, mais non, ça oublies, vraiment pas de risque là dessus en faisant une restauration. C'est pas comme quand nous étions enfants, quand il y encore les adhérences, etc... là, jamais ton gland ne sera bloqué par le nouveau prépuce. On a même du mal a se qu'il reste un peu resserré. On parle même ici d'opération finale pour resserrer l'anneau préputial.

  • Kody a raison. C'est rare que le prépuce amène à des problèmes qui le touchent (phimosis/paraphimosie; infection du prépuce à répétition).


    D'ailleurs, ces problèmes sont tout à fait résoluble sans passer par la circoncision. Pour l'infection du prépuce à répétition, c'est autre chose (j'ai entendu dire que ça existait par une camarade de promo dont un de ses amis a dû se faire circoncire pour cette raison).


    La circoncision pour raisons esthétique et hygiénique n'a pas lieu d'être, et si malgré tout les parents insistent, cela devrait être à l'enfant (si possible et sans influence extérieure) ou alors l'ado, le jeune adulte de choisir, pas ses parents.

  • Merci pour vos réponses qui m’aide beaucoup a savoir plus précisément ce que je veux faire

    Je commencerai avec du sparadrap au début puis avec le sorte d'élastique ( o ring je crois) ou j’achèterais un appareil ( pour le moment c’est compliqué car je suis chez mes parents et j’ai pas de carte bancaire )

    Vous pensez il faut combien de temps de sparadrap pour passer au o ring et combien de temps au total si j’utilise le sparadrap + o ring / sparadrap + appareil

    Merci

  • Alors les O-ring, ce ne sont pas des élastiques , mais des joints toriques, que l'on peut trouver dans n'importe quel magasin de bricolages, pour assez peu cher (surtout que ça ne s'abime pas, le seul risque, c'est de ne pas trouver tout de suite sa taille idéale).

    Passer du sparadrap au O-ring, prend très peu de temps. Dès que tu pourras recouvrir complétement le gland avec ta peau (en poussant en arrière si il le faut le gland), tu pourras alors passer je pense au O-ring (Je dirais 1/2 mois, mais c'est en fonction de combien de peau tu parts aussi, il faudrait pouvoir voir ce détail aussi).
    Le seul inconvénient, c'est que certains ont la peau qui réagissent un peu aux joints, donc faudra tester et surveiller.

  • Bienvenue Zodiac


    Je ne m'étais pas reconnecté sur ce forum entre dimanche soir et la nuit dernière un peu après 1 H du matin. Compte tenu de tes questions, j'ai préféré attendre quelques heures de plus pour apporter une réponse à tête reposée. :sleeping:


    Par rapport à "si on commence tôt il se referme", tu fais peut être allusion à une réponse que j'avais fait à abtarzac il y a quelques années alors qu'il disait avoir 12 ans. Mais il ne faut pas mal interpréter. Ce n'est pas me prépuce qui se referme, mais ce qui a dessous qui continue à grossir.


    98 % des bébés ont un prépuce qui recouvre bien le gland et un petit bout de tuyau qui dépasse. Au fil des années, le pénis grandit, à la fois en longueur et en diamètre, il y a des phases d'érection notamment pendant le sommeil qui doivent favoriser sa croissance. Lorsque le pénis gonfle, tant qu'il reste un petit bout de tuyau à l'extrémité du prépuce, le prépuce s'étire en longueur et en diamètre pour s'adapter à la variation de taille de qu'il y a dessous. Et le prépuce va grandir lui aussi pour s'adapter à l'augmentation de taille du gland et à l'allongement du pénis. C'est pour la même raison qu'un bébé a moins de surface de peau qu'un adulte. Pour d'instant, ce qu'il y a à l'intérieur prend moins de place.


    A un âge qui varie beaucoup selon les personnes, le garçon va chercher à décalotter. Pour ça, il faut étirer l'ouverture du petit bout de tuyau qui dépasse, affin de commencer puis arriver à faire passer le gland à travers. A partir de ce moment là, lors des érections, le gland cherchera à sortir en sollicitant l'ouverture de l'extrémité du prépuce plutôt que son allongement. De ce fait, les garçons qui commencent à décalotter à 12 ans ou avant ont, une fois adulte un prépuce plus court que ceux qui s'y mettent à 16 ou après.


    Dans le cas d'une restauration, on prend de la peau sur le reste du pénis pour la remonter sur le gland et e étirant la peau, on cherche à en augmenter la longueur. Si la peau n'était pas du tout élastique, un prépuce restauré aurait la forme d'un tuyau du diamètre du pénis. Malgré tout, surtout par temps froid, si le prépuce restauré est suffisamment long, le bout qui dépasse aura tendance à se refermer, mais avec moins de force qu'un prépuce naturel dont l'extrémité est naturellement plus étroite. En cours de restauration, cette différence a une conséquence : on peut avoir une longueur de prépuce suffisante pour rester calotté en position assise ou couchée, mais avoir le poids du gland qui entraîne un décalottage si on se met debout en étant nu.


    Nous sommes d'ailleurs deux sur ce forum à envisager une fois la restauration finie, une petite opération destinée à nous resserrer l'ouverture du prépuce.


    Dans le cas d'abtarzac qui envisageait de commencer une restauration à 12 ans, son pénis avait encore du temps pour grandir en longueur et en diamètre et s'il était arrivé à faire disons une demi restauration à 14 ans une une restauration presque complète à 16, son prépuce restauré avant que le diamètre de son pénis n'atteigne son maximum aurait été plus proche au niveau du diamètre de l'extrémité d'un vrai prépuce, que lorsque c'est un adulte qui commence et effectue une restauration.


    A 17 ans, tu as une longueur de pénis en dessous de la moyenne. Peut être qu'il a commencé à grandir tard et va encore grossir et s'allonger, mais il ne faut plus s'attendre à des variation extrêmes. En longueur par exemple, tu peux espérer 1 cm de plus en érection dans quelques années et le diamètre ne devrait pas changer beaucoup non plus.


    Donc question 1 : Vu que je commence tôt mon pénis va encore un peu grandir et j’ai peur d’avoir un phimosis ou un problème comme ça et ça m’inquiète beaucoup ( ce serait con de se faire circoncis deux fois).


    Pas de risque de phimosis sur un prépuce restauré si on commence une restauration à 17 ans ou après, et risque plus faible si on restaure à partir de 12 ans que ceux qui ont gardé leur prépuce de naissance.



    Question 2 : Aussi est-ce que on peut avoir des problèmes de santé/ médical avec le nouveau prépuce comme des infections urinaires... ou des déchirures du frein ou plein d’autres chose qu’on a pas si on est circoncis.


    Pas plus qu'avec un prépuce naturel. Sur Doctissimo, un québécois dit qu'après des balanites à répétition, il s'est fait circoncire passé l'âge de 50 ans ce qui a réglé définitivement ce problème qu'il a traité avec difficulté pendant quelques dizaines d'années. Je pense que s'il s'était fait circoncire plus jeune puis avait restauré, il aurait eu les mêmes problèmes, peut être moins intenses car un prépuce restauré est moins recouvrant. Il est diabétique et le diabète semble poser de gros problèmes à la santé du pénis.


    Pour les infections urinaire, comme l'a précisé Kody, ça n'a rien à voir. Il existe des procédés de restauration par air comprimé et l'envoi accidentel d'air dans l'urètre n'est pas forcément bon, mais le risque devrait être limité et il ne concerne pas la période le la vie après restauration.


    Au niveau du frein, la déchirure est une entaille à un endroit bien précis. L'entaille se comble avec de la nouvelle peau et après, le frein a gagné peut être un millimètre de longueur. Il n'y a pas de différence au niveau du frein entre un pénis circoncis non restauré et le même après restauration.



    Question 3. Et est-ce que si malheureusement j’ai un nouveau problème plus tard avec mon prépuce et que les médecins veulent me circoncis on peut le faire deux fois?


    Déjà, comme l'a dit Kody, les circoncision pour lesquelles c'est la meilleure solution d'un point de vue médical sont rares. La circoncision peut se justifier si on se bousille le pénis dans un accident de moto, ou si on se bousille le prépuce en le coinçant dans une fermeture éclair alors qu'on n'avait pas mis de sous vêtement, les cas où il n'y a pas de solution moins radicale qu'une circoncision pour résoudre un problème sont rares, beaucoup plus rares que les circoncisions qui sont pratiquées sous un prétexte médical.


    Pour faire plus simple est-ce que il y’a des désavantages à avoir un nouveau prépuce surtout au point de vue médical comparé à quand on est circoncis car j’ai jamais eu de problème médical depuis que je suis circoncis


    En dehors du cas déjà signalé du diabétique qui avait des balanites, je n'en voie pas. Parmi ceux qui ont gardé leur prépuce de naissance, chez certains, il se resserre à l'âge adulte (lichen scléreux), mais d'une part fw190a a trouvé une solution pour traiter ça sans circoncision, fissures sur le prépuce d'autre part, un prépuce restauré est moins serré qu'un prépuce d'origine.



    Question 3 (bis, il faudra apprendre à compter). J’ai lu sur votre site que suivant la méthode de restauration le prépuce peut être plus fin ou épais, c’est quoi la différence, le quelle est le plus naturelle et surtout le quelle est le mieux.


    La peau d'un prépuce naturel est plus fine que le reste de la peau du pénis. Donc, en étirant de la peau ordinaire pour refaire un prépuce, on aboutira à un prépuce plus épais. Les méthodes qui étirent la zone de peau la plus proche du gland favorisent un prépuce fin par rapport à un étirement plus près du ventre. Ensuite, dans le monde, la cicatrice de la circoncision n'est pas toujours au même endroit. Certains ont la cicatrice à 2 ou 3 cm du gland. Ce qu'il y a entre les deux est du vrai prépuce retourné (comme lors d'un décalottage). Cette zone de prépuce doit pouvoir s'allonger plus rapidement que de la peau ordinaire, tout en offrant davantage de sensations et un prépuce plus fin. Mais beaucoup de circoncis en France ont une cicatrice près du gland, et donc, davantage de peau ordinaire.


    Un prépuce partiellement restauré mais épais a quand même un avantage, le poids du gland entraînera moins facilement le décalottage. Voir ce que ça donnait chez moi au bout d'un an : http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=etapes



    Question 4. Est-ce que je peux reconstruire le prépuce sans appareil a acheter ( juste avec du sparadrap et après des sorte d’élasticité ( deux méthode que j’ai vu sur un autre site))


    Certains le font. j'ai abusé de ce genre de méthode en ne commençant à utiliser un appareil de restauration qu'au bout d'un an. J'ai peut-être perdu quelques mois par rapport au rythme de restauration optimal. Au début, mon prépuce restauré avec juste du sparadrap était très épais. Il s'est affiné depuis que j'utilise des appareils de restauration.


    Néanmoins, certains, soit juste par des étirements manuels (nolievr), ou par d'autres méthodes maison (Sebiohazard), sont arrivés à obtenir un prépuce fin qu'on peut confondre avec un vrai.


    Ernest (le vétéran du forum) a restauré juste avec des joints toriques. Pour l'aspect final, c'est ce que je cherche à éviter, mais lui en est tout à fait satisfait.


    Un arrivé récent sur ce forum wd9598 s'est fabriqué une imitation du TLC-Tugger en récupérant des bouts de plastique et d'autres accessoires : début de restauration de wd9598



    Question 5. Est-ce que le fait de rentrer le gland pour mettre du sparadrap toute la journée empêche la taille du pénis d’augmenter ou même de le faire plus petit ( déjà qu’il est pas très grand


    Raccourcir le pénis, à coup sûr, non. Le simple fait de restaurer, en rallongeant la peau disponible, fera gagner un peu de longueur au pénis au repos. Moi, j'ai gagné 2 cm.


    Je ne pense pas que pousser le gland vers l'intérieur dans la journée empêche le pénis de grandir. Mais par principe de précaution, donc sans savoir si éviter de le faire sera utile ou superflu, j'ai choisi sur mon site de déconseiller les modes de restauration "dual tension" aux moins de 17 ans : http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=jeunes


    Il existe des modes de restauration avec appareil qui consistent à étirer le pénis dans le sens d'un allongement qui ne poseraient pas de problèmes de ce genre.


    Comme Kody, je déconseille la restauration de nuit aux plus jeunes dont le pénis peut encore grandir, justement pour ne pas perturber l'allongement naturel lors des érections. Tu as un pénis plus court que la moyenne. Il peut encore grandir un peu, sûrement pas de plus d'un centimètre supplémentaire en érection. Et si tu veux prendre les précautions maximales, attends d'avoir 19 ans pour restaurer de nuit.



    Question 6. Est-ce il y’a que des avantages à avoir un nouveau prépuce ou il y’a des inconvénients


    Je n'ai pas trouvé d'inconvénient. Par contre, avant de restaurer, j'ai déjà attrapé un coup de soleil sur le gland alors que je pouvais rester nu dans la journée en montagne. J'ai eu pratiqué la randonue. Dans ce cas, on dispose d'un short rapide qui se ferme sur l'un des cotés avec du velcro et qu'on remet si on voit des gens arriver. Mon premier short rapide avait une couture juste sur le devant, ce qui rendait le tissu très raide et le gland limite douloureux s'il y frottait dessus. Ces 2 inconvénients m'ont poussé à me poser des questions sur l'utilité de ma circoncision quelques dizaines d'années avant, puis de m'intéresser au prépuce et découvrir qu'on peut le restaurer.


    Ces derniers temps, le confinement permet d'éviter de sortir du lit à la bourre. Et j'ai constaté qu'après le réveil, il m'arrive de prendre mon pénis encore en semi-érection pour faire d'amples mouvements de va et vient sur quelques 4 centimètres de longueur. D'après fw190a, les jeunes enfants nus étireraient tous les quarts d'heure l'extrémité de leur pénis dans le sens d'un allongement, sans même s'en rendre compte. Je pense que j'ai un mouvement réflexe similaire. Ces mouvements de va et vient démarrent sans même que, consciemment, j'ai décidé quoi que ce soit. Et comme ça fait du bien, quand, j'ai commencé, je continue.

  • Bonjour,

    J’ai commencé la technique avec le sparadrap depuis environ deux semaines.

    Et je me demandai quelle taille devrait faire le bout de sparadrap : si on met un long bout, ça tire toute la peau du penis; alors que si on met juste un petit bout ça tire juste la peau du bout du penis.


    Je sais pas si c’est bien expliqué


    Merci pour votre lecture

  • En fait, je pense que tu interprètes mal. Le sparadrap n'est pas extensible et c'est aux endroits où il n'est pas que la peau peut être tendue et s'étirer.


    Si les bouts sont longs, cette zone est plus courte et plus près du ventre. Il faut donc plutôt des bouts courts.


    Bien que je n'avais plus besoin de cross-taping quand j'ai tourné la vidéo, tu peux regarder la première de cette page http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=videos qui peut donner une idée de la taille des morceaux de sparadrap.