Début de restauration de Papphi

  • Salut à vous!


    J'envisage la restauration depuis quelques temps maintenant... (je dirais des années mais je préfère ne pas penser au fait que si je l'avais fais, ça serait déjà presque terminé... BREF)


    J'en ai vraiment marre des masturbation "à vif" douloureuses ou avec lubrifiant obligatoire... C'est aussi rare pour moi d'atteindre la jouissance pendant les préliminaires avec ma partenaire parce que les frottements à même la peau finissent par rendre mon gland extrêmement sensible... ça devient vite désagréable. Depuis environ 1 an et demi, j'utilise le fameux "Manhood" qui - je le sens - m'a déjà permis de retrouver plus de sensibilité. Aujourd'hui je voudrai passer à l'étape supérieure.


    Merci pour toutes les informations qu'on trouve ici c'est sûr que c'est très utiles pour ceux qui veulent débuter comme moi...


    Néanmoins je remarque que souvent, beaucoup peuvent directement commencer avec des appareils de restauration tel le TLC tugger ou le DTR parce qu'ils leur reste un peu de peau, ce n'est pas mon cas... /:


    Du coup je m'interroge, moi depuis l'enfance il reste vraiment rien, est-ce que je dois passer par la méthode manuelle dans un premier temps? Parce que même dans ce cas je ne suis pas sur du comment faire malgré ce lien dans les guides (http://www.restoringforeskin.o…ng/squeeze-stretch-method)


    Je sais qu'il existe moult guides et conseils sur ce forum mais je n'arrive pas à savoir quelle méthode serait la meilleur pour débuter dans mon cas. Sauriez vous me conseiller? (La seule méthode qui me laisse perplexe c'est le cross taping, je ne suis pas fan de l'idée de devoir mettre des sparadrap sur mon gland...)


    Je vous remercie d'avance, en espérant que je ne poste pas au mauvaise endroit.

  • Bonjour, et bienvenu ici !

    Alors, visiblement oui, vu le manque de peau, l’étirement manuel au début, ainsi que le cross tapping (le sparadrap posé en croix) va être obligatoire, afin de gagner en élasticité, voir même un peu de peau tout de même. Mais c'est surtout l’élasticité de la peau qu'on recherche au début si vraiment on est très court niveau peau.

    Pour ta peur du sparadrap sur le gland, ce que je comprend totalement, il suffit juste de mettre un tout petit bout de coton pour le protéger, pour que le sparadrap ne colle pas sur le gland. Puis dès qu'on a assez de peau, plus besoin d'en mettre du coup, tu auras la protection toute faite. :)

  • Bonjour Papphi !

    Bienvenu sur le forum.

    Tu t'es déjà rendu compte que le forum est une mine de renseignements sur les moyens, les méthodes et les matériels pour la restauration préputiale. Il me semble qu'il faut commencer par les étirements manuels réguliers. Après la consultation des diverses méthodes tu en trouveras sûrement une qui te conviendra.

    Il faut de la détermination, de la persévérance...

    Bon courage !

    Ernest.

  • Je vous remercie pour vos réponses!


    En l'état actuel, c'est difficile de faire remonter de la peau... je pars du milieu en essayant de tirer vers le haut, c'est désagréable mais pas de douleur. J'essaye de tenir une minute à chaque fois, je vais le faire aussi souvent que possible. J'imagine que ça doit tirer un peu? Parce que ça non plus je ressens pas trop j'espère le faire de la bonne manière!


    Je vais me renseigner plus en détail pour le cross taping, de toute manière je ne pense pas pouvoir utiliser cette méthode avec de longues semaines...

  • Hello Marie,


    Effectivement, je ressens aussi cette hypersensibilité post-orgasme, mais seulement quelques secondes/minutes. C'est toujours assez gênant parce qu'à ce moment ma partenaire doit arrêter ce qu'elle fait presto car pour moi c'est extrêmement sensible et simplement intenable!


    Pour ce qui est de mon avancement j'essaye d'étirer la peau tous les jours autant que je peux, je sens que la peau gagne légèrement en élasticité. ça tire un peu aussi, mais ce n'est pas douloureux.

  • Papphi,


    Aussi pour l'utilisation du forum, merci de signer la charte disponible ici : CHARTE du FORUM


    @+

  • Bienvenue au jeune Papphi (45 ans de moins qu'Ernest quand même ^^)


    A chacun de voir entre une restauration manuelle et le cross taping. Pour ma part, je n'ai pas fait de restauration manuelle a début, directement avec du sparadrap.


    Si on n'a pas beaucoup de peau et qu'en plus, cette dernière ne s'allonge pas à vue d'oeil quand on tire dessus (c'était mon cas), il est normal d'avoir a attendre quelques semaines avant d'arriver à recouvrir tout le gland avec la peau du pénis. L'essentiel est de commencer en faisant monter un peu de peau sur la couronne et en la maintenant tendue avec du sparadrap.


    Petit à petit, on pourra faire monter de plus en plus de peau sur le gland et lorsqu'on arrivera à le recouvrir en entier en dépassant un peu, le cross-taping dans la journée deviendra inefficace et il faudra utiliser d'autre méthodes pour étirer la peau encore plus loin.


    As-tu vu ce que je dis par rapport au cross-taping sur mon site ?

    http://nouvellepeau.free.fr/voir.php?page=etapes

  • Il y a pas d'âge mais autant commencer le plus tôt possible :p


    J'essaye de ne pas oublier de tirer la peau à chaque jour, je vais envisager la solution du sparadrap comme tu la décris ça sera sûrement plus efficace puisque j'ai peu de temps chez moi... En étirant, j'ai du mal à concevoir à partir de quoi la peau va s'étirer, j'imagine que c'est au milieu...


    J'ai vu ton site avant de découvrir ce site (Merci pour les infos d'ailleurs), je vais tout relire pour pas faire de connerie.


    Pour le moment je sens que la peau gagne en élasticité mais ça reste limité. (Ma faute, comme dis plus haut, je n'ai pas beaucoup de temps et souvent j'oublie...)

  • Ça s'étire aux endroits où la peau est tendue sans sparadrap, donc, entre le bout des languettes de sparadrap et le ventre et au début en largeur entre les croix du sparadrap.


    On a donc intérêt à ne pas faire des bandes de sparadrap trop longues.


    Plus tard, avec des appareils de restauration, il y aura moyen de tirer plus près du pli du prépuce.