Tentative de Restauration du Prépuce d'Hyperion

  • Bonjour,


    J'ai une question concernant la restauration manuelle: est-ce qu'à la fin , le gland redevient clair, doux et sensible à la température?


    J'ai remarqué qu'en enlevant le manchon en silicone, le o-ring voire les deux, en plus de voir mon gland plus clair, plus lisse, je ressentais une fraicheur sur le gland... ce qui n'est pas le cas avec la méthode manuelle.


    Par conséquent, est-ce que la méthode manuelle amène à un prépuce plus épais que les autres méthodes (manchon/o-ring/TLC, etc)?

  • J ne fais pas ou pas beaucoup de restauration manuelle, mais je pense que ça peut faire un prépuce plus épais qu'avec le TLC ou le DTR. Par rapport au O-ring et au manchon, j'aurai plutôt l'avis contraire.


    En fait, pour un prépuce fin, il faudra étirer la zone proche du pli du prépuce (même si ce n'est pas la seula zone étirée). Donc, ça dépend comment on fait la restauration manuelle.

  • @Bach: je te remercie pour ton information.


    Est-ce normal qu'il y ait un roulement de peau quand on fait les étirements manuels?


    C'est ce que j'ai remarqué. ma peau fait un roulement sur elle-même, comme si elle se replie sur elle-même quand je l'étire.


    Ça reste en place (voir dernières photos), mais après une érection, la peau reste derrière le gland et ne revient pas au-dessus de la couronne.

  • Le prépuce est constitué d'une double couche de peau.


    Lorsqu'on recalotte, de la peau qui est en dessus passe en dessous.

    Lorsqu'on décalotte, c'est l'inverse.


    Ça donne ça comme schéma en coupe :

    http://nouvellepeau.free.fr/im…/coupe-penis-restaure.png


    Il faut pas mal de peau derrière le gland pour qu'il y ait un recalottage automatique après une érection. Et même avec une restauration bien avancée, ça n'arrive pas forcément.

  • bech : je te remercie pour ces précisions, je ne savais pas que le prépuce était constitué d'une double couche de peau.


    Après l'étirement, le nouveau prépuce en construction adhère à la peau du gland (pour l'instant, une grande partie de la couronne et un 1/3 du gland est recouvert (peut-être CI4 mais pas sûre)). Le problème, c'est que la zone du gland recouverte ne s'éclaircit pas, contrairement à l'utilisation du manchon. Après une érection je suis obligé de re-étirer pour que ça se remette en place.


    Lors des masturbations, si je prend bien à la base du pénis et que je remonte la peau, celle-ci arrive à recouvrir le gland, mais pas entièrement et ça devient rose/rouge de part et d'autre du frein si je sollicite cette zone avec la peau.


    Je ne sais pas si c'est une avancée en tout cas je continue comme je peux.

  • Bonjour Hypérion !

    Ça fonctionne !

    Avant de placer les anneaux, je pratique les étirements manuels qui ont beaucoup aidé quand j'ai commencé à utiliser le C'ring, sous la couronne, sur le sillon balanopréputial. C'était alors difficile de passer sur le gland et de fermer avec les anneaux plus serrés.

    Ernest.

  • Je pense que je vais arrêter ma restauration.


    En l'espace de 6 mois, je n'ai pas vu de changement significatif qui pousse à continuer. Ma peau est toujours derrière le gland, le manchon en silicone bien qu'il reste pendant la journée, ne fait plus effet car dès que je l'enlève, la peau de mon gland redevient aussi sec en quelques secondes (et quelques fois il reste quand même sec même avec le manchon mis). Les étirements manuels ne me semblent pas faire effet non plus.


    J'avais mis des O-Rings en complément des manchons, mais même-là ça ne restait pas en place!


    J'ai la sensation que mon corps ne produit pas voire plus les cellules nécessaires à l'étirement.

  • c'est la raison pour laquelle , il y a 6 mois, je t'avais indiqué qu'il fallait travailler en dual tension. Il n'y a pas d'autres moyens.

  • J'aboutis à la même conclusion qu'OCP. Mais peut être faut-il davantage d'explications.


    Je n'aurai peut être jamais commencé une restauration du prépuce si je n'avais pas découvert le cross-taping, une méthode simple à mettre en oeuvre, sans frais importants avant même d'essayer et qui ne nécessitait pas l'emploi d'un système qui peut sembler barbare.


    J'ai vu que ça marchait, mais qu'au bout d'un an, il me fallait utiliser d'autres moyens que le sparadrap et les joins toriques pour tirer la peau encore plus loin. C'est à ce moment là que je me suis procuré des appareils de restauration américains.


    Le problème du sparadrap, des joints toriques ou du manchon est qu'ils permettent d'étirer la peau entre cet élément et le ventre. Lorsqu'on n'a pas beaucoup de peau, il faut bien commencer à étirer à l'endroit où on peut. Mais c'est la peau qui constituera le prépuce qu'il est plus intéressant d'étirer.


    Donc, on arrive aux appareils dual tension qui permettent de maintenir la peau tendue à la fois face externe et entre le pli du prépuce et la base du gland, ce qui constituera le prépuce interne.


    Les 2 appareils les plus connus sont le DTR et le TLC-X qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Pour moi, l'appareil idéal aurait pour ses 2 pièces principales la forme en entonnoir des TLC-Tugger et TLC-X, un poussoir dans un matériau souple comme celui du TLC-X, mais un système de réglage de tension par élastiques comme sur le DTR. En fait, avec sa grande tige, le TLC-X peut s'utiliser avec des élastiques, mais avec ceux fournis, la poussée sur le gland est très faible et je doute de son efficacité.


    Comme tu as des problèmes fréquents de blessures de la peau, une troisième voie peu explorée par les francophones serait avec des systèmes par air comprimé. Je pense à l'hyperrestore dans sa version direct air. Le 2ème de cette page : http://hyperrestore.com/products/


    Le vendeur est un bon publicitaire : pour lui, son appareil de restauration est le meilleur et ceux qui l'essaient ne reviennent pas à des modèles concurrents, mais un très mauvais vendeur : s'il vend des valves qui fuient, il vaudra mieux acheter ailleurs des valves d'aquarium de remplacement (ça évitera une deuxième fois des frais de port de 13.50$), ce que d'ailleurs il préconise !


    Comme le modèle direct air suppose d'obturer l'urètre avec un sparadrap étanche, une possibilité pour voir si tu le supportes serait de te procurer un rouleau de sparadrap 3M Blenderm de faible largeur, soit en pharmacie s'ils en vendent, soit sur un site internet. Et si ce premier essai est bon, à ce moment là, tu pourras commander l'hyperrestore direct air. Avoir en tout 2 rouleaux de sparadrap ne sera pas de trop si finalement tu restaures par cette méthode.

  • Bonjour.


    J'ai décidé d'arrêter ma restauration. Comme l'a dit Bech, j'ai des problèmes de peau (blessures+peau sèche) qui m'empêche sérieusement de profiter de la restauration (les joints toriques ont peut-être crée des traumatises physiques à mon pénis, faut que je vois avec mon médecin traitant).


    De plus, je suis dans une situation personnelle qui ne me permet pas d'acheter des produits venant des USA.


    J'ai remarqué qu'après 6 mois, les résultats ne restaient pas en place et cela m'a frustré. J'ai eu l'impression d'avoir perdu du temps. Je voyais que mon pénis ne produisait plus les cellules nécessaires pour la restauration à un moment donné. Cela ne m'a pas donné envie de continuer encore plus longtemps.


    Je suis en train de faire mentalement le deuil du prépuce perdu et du prépuce restauré :(

  • Cet état de fait ne m'étonne pas.

    Et on ne fait jamais le deuil du prépuce c'est impossible. Seul a déni permet de mettre la poussière sous le tapis c'est un fait.


    Pour le reste il faut juste espérer que quand tu seras père a ton tour, peut être, ben tu épargne ton fils de cette mutilation si tu as la chance d'en avoir un bien entendu.


    Bonne continuation.