Baisse de libido, porno et toc homo

  • Bonjour à tous,

    Ça fait un bail que je n'ai pas écrit sur ce forum mais je suis toujours ce qui s'y passe, j'ai eu une très bonne expérience sur ce forum.

    J'ouvre cette discussion pour parler d'un problème qui n'a rien avoir avec la restauration (que je compte toujours faire mais dans plusieurs années quand j'aurai les moyens de m'y consacrer).

    Aujourd'hui je suis rongé par un problème, je suis vraiment dans une mauvaise période et j'ai envie d'en parler ici parce que j'ai du mal à tout contenir tellement c'est dur psychologiquement.

    Je vais tout vous expliquer:

    Alors j'ai 15 ans et je suis en seconde.

    J'ai découvert la masturbation à 11 ans et la pornographie en même temps, après je suis entré dans ma période où je pensais qu'au sexe, j'avais des fantasmes sur les filles de ma classe, j'etait hyper-excité, je tombais amoureux de plusieurs filles, je me masturbais souvent et avec pornographie le week-end. Je pense que ça a duré de la 6eme jusqu'au début de ma 3eme. J'avais confiance en moi et j'étais pas vraiment anxieux même si j'ai une grosse tendance hypocondriaque. Tout allais bien jusque là, depuis quelques mois un problème à commencé à m'arrivé dessus. D'abord j'ai vu une diminution violente de ma libido, par exemple avant je bandais du réveil jusqu'à 10h du matin et j'étais facilement excité, aujourd'hui je bande vite fait 5min après le réveil et l'excitation ne reste pas le matin. Je n'ai plus aucune pensée sexuelle la journée, voir des seins ou des fesses ça m'excite beaucoup moins et je vais avoir du mal à avoir une erection contrairement à avant ou instantanément je bandais et j'adorais ça quoi, je désirais les filles. La vu de belle filles ne me fait plus grand chose à part le fait que je sois autant intimidé qu'avant.

    J'ai une baisse énorme de motivation, je procrastine tout le temps ce qui me fait plonger au niveau scolaire...

    Je me souviens avoir eu ma première période de Toc homo il y a 1 mois ou 2, ça a réussi à passé mais la ça revient 10× plus fort. C'est reparti à cause de la vue de nude gay, ça m'a fait stréssé et ça m'a excité et dégoûté en même temps, une fois que j'avais constaté ça je ne pouvais qu'être obsédé par ça, j'ai commencé à vérifié constamment pour savoir si j'étais excité. J'y pensais H24, à la vue d'un gars je stressais et j'avais peur de ressentir de l'excitation. Finalement je ressens un petit truc à chaque foi que je vois un gars (début d'excitation) que je n'avais pas eu avant et sans etre attiré emotionelement, les filles en général ne me font plus rien c'est horrible pour moi !! En plus je suis amoureux d'une fille, c'est peut être la dernière chose qui me fait tenir c'est cette fille, j'aime tout chez elle et j'adore installer un petit jeu de regard avec elle.

    Depuis 1 an je me masturbais souvent avec de la pornographie surtout en période de vacances ou c'était une ou plusieurs fois par jour. Aujourd'hui la plupart des vidéos X ne m'intéressent plus bcp et je remarque que les trucs gays arrivent encore à m'exciter en même temps.

    Je n'en peu plus de cette situation je ne suis pas homosexuel je le serai depuis le debut sinon et je n'aurai pas été l'hetero++ que j'ai été !!!

    Est ce que ça pourrait être à cause du porno que je suis comme ça ? Il y a t il une solution pour la libido et le Toc ?

  • Il faudrait que ce soit un spécialiste qui te réponde.


    Mais déjà 2 choses.


    Personne (ou presque) n'est 100 % hétéro ou 100 % homo. Tout le monde est plus ou moins bisexuel.


    Ensuite, le porno, c'est du sexe sans amour. C'est donc un truc assez artificiel, ou alors un truc pour obsédé.


    Si tu as surtout vu du porno hétéro et que tu en as marre, le porno gay aura quand même un aspect nouveauté.


    Et en supposant que tu ne sois pas hétéro à 100 % peut être qu'il y a de la curiosité pour un truc que tu connais moins.


    Voilà les pistes de réflexion que m'inspirent ton message.


    Mais à mon avis, le plus important est que tu te ressaisisse au niveau scolaire.


    Bonne nouvelle décennie en tout cas.

  • C’est bien que tu aies pu dire ce qui te tracasse en ce moment. C’est déjà un bon pas. Personnellement je n’ai ni les compétences, ni les mots pour te dire ce que tu peux faire.

    Je suppose que c’est difficile de parler à tes parents !

    As-tu un vrai copain en qui tu as confiance ?

    En tout cas, ne dramatise pas, ne culpabilise pas. On connaît tous des moments dans notre vie où on est un peu perdu.

    Courage !

  • Salut Arthus

    quelques éléments pour te répondre :


    1) Tu n'as pas à t'inquiéter de ta "baisse" de libido. Ce n'est pas du tout une situation normale pour un jeune garçon de bander pendant des heures tous les jours ! ce qui serait plutôt normal c'est que tu bandes 5 minutes puis que ça s'arrête ... tu as peut-être eu un démarrage de tes pulsions sexuelles "sur les chapeaux de roue" mais maintenant ça revient à une situation normale donc !


    la pleine maturité et vigueur sexuelle , c'est à partir de 16-17 ans jusqu'à l âge de 40 ans , (l age moyen du premier rapport sexuel c'est 17 ans ) - donc tranquillise toi !


    2) la pornographie sur Internet ou sur smartphone, il fallait que tu la découvre , cela fait partie du monde... mais dis toi bien que cela peut devenir un poison pour ton cerveau et ton épanouissement sexuel. La porno ce n'est pas la réalité. Si tu te gaves d'images porno, il ne faut pas t'étonner que tu ressentes moins de désir pour des personnes que tu vas voir en réel. Tu dois comprendre que ta libido est en compétition entre le monde de la réalité virtuelle (porno) et le monde réel (aller au devant des autres et essayer de sortir avec des vrais filles ! )


    3) pendant l'adolescence beaucoup de garçon ressentent des attirances sexuelles pour d'autres garçon ou des hommes; ça veut pas forcément dire que tu sois "gay". Peut être c'est une manière pour toi d'admirer ou de désirer quelque chose que tu aimerais avoir pour ton propre corps ? (des muscles, des caractères..) ça, ça peut s'améliorer en faisant du sport, en devenant plus musclé, avoir plus confiance en toi ? -- c'est ce qui s'est passé pour moi en tout cas pendant mon adolescence.


    - la meilleure expérience sexuelle qu'on puisse avoir (de mon point de vue !) c'est quand il y a une attirance globale pour la personne : c'est certainement ce que tu dis quand tu parles d'être amoureux d'une fille (attirance émotionnelle et sexuelle )

    si tu es attiré très fort par cette fille, tu dois te dire que même si il ne se passe rien avec elle, tu en trouvera un jour ou l'autre d'autres pour qui tu ressentiras la même attirance. Il faut être en condition et en situation de pouvoir les rencontrer dans la réalité... et surpasser sa timidité ... ça se travaille....


    Donc pour moi oui, c'est peut être à cause de la porno que tu es comme ça... même si il n'y a pas que ça...

    Quand tu es enfant -- on te bousille une partie du mécanisme que la nature (ou Dieu pour les croyants...) avait normalement mis en place pour réussir pleinement une vie sexuelle épanouie -- Et personne ne te dis rien : bonne chance mon grand !

  • Salut Arthus,


    Comme mes deux collègues, je les rejoins sur plusieurs points, ne te bile pas trop, être attiré par le même sexe" est normal à mon avis.


    Je pense sans trop me tromper que c'est arrivé à peu près à tous.


    Première particularité est ton âge, les fortes pulsions sexuelles font que la découverte de son corps et des ses expériences et fantasmes sont nombreux.


    Quand j'ai découvert mon corps je ne l'ai fait pas uniquement seul, il m'est arrivé de partager mes masturbations par exemple avec des membres de ma famille entre "garçons" c'était la découverte de la vie, sans pour autant faire "l'amour" avec un garçon.


    Entre amis, potes, ce n'est pas grave si on se tripote dès fois, ça existe c'est même plaisant je dois dire. Néanmoins cela reste amical, comprends par la qu'il n'y a pas d'acte directs homosexuels, mais adolescent, franchement se montrer son kiki est plutôt ludique. Avec les filles, cela permet de cultiver son petit jardin secret pour mieux se réveiller plus tard.


    C'est normal d'avoir des fantasmes et ce, même vers le même sexe. Rien d'anormal pour moi la dedans.

    C'est juste mon avis hein, je ne prétends pas avoir raison attention. C'est juste mon expérience. De plus, je suis un acros du sexe, j'adore ça, j'ai toujours eus beaucoup de pulsions sexuelles depuis ma maturité et ça continue de plus belle avec cette restauration (voir plus). A tel point, que même ma femme participe à mes masturbations ^^


    Quand je te lis, j'ai l'impression que tu as peur de ne pas coller avec la case de base , fille fille, fille fille... Ça t'inquiète mais il faut te détacher de ça, quand tu aimeras vraiment une fille tu le sentiras vraiment. Tu sentiras une grosse différence crois moi.


    Je te conseillerais de prendre le temps de découvrir ton corps avec des copines et des copains si tu veux, peu importe, sans pour autant passer à l'acte à 100% (partages d'expériences).


    Il faut sortir de l'interprétation et du paraître. De toute façon à 15 ans.... Tu as bien le temps de te lancer tu verras quand tu seras réellement prêt. C'est un autre monde.


    Petit conseil, le porno n'est pas bon, alors un peu dans l'année peut être mais si tu pouvais ralentir voir quasi arrêter c'est bien mieux. Si tu es stable psychologiquement et si tu écoutes ton corps tu arriveras à tout gérer.


    :thumbup:

  • Entre amis, potes, ce n'est pas grave si on se tripote dès fois, ça existe c'est même plaisant je dois dire. Néanmoins cela reste amical, comprends par la qu'il n'y a pas d'acte directs homosexuels, mais adolescent, franchement se montrer son kiki est plutôt ludique. Avec les filles, cela permet de cultiver son petit jardin secret pour mieux se réveiller plus tard.

    MDR oui ça me rappelle la soirées branlettes chez un pote devant un bon porno :P


    Petit conseil, le porno n'est pas bon

    Là suis pas d'accord... quand on a personne pour faire l'amour on fait quoi ?!

    :cursing::cursing::cursing: La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

    Mise en place du manchon en vidéo ici

    Ma restauration ici

  • Merci pour vos réponses, ça me rassure.

    1) Tu n'as pas à t'inquiéter de ta "baisse" de libido. Ce n'est pas du tout une situation normale pour un jeune garçon de bander pendant des heures tous les jours ! ce qui serait plutôt normal c'est que tu bandes 5 minutes puis que ça s'arrête ... tu as peut-être eu un démarrage de tes pulsions sexuelles "sur les chapeaux de roue" mais maintenant ça revient à une situation normale donc !

    J'ai un peu exagéré, je ne bandais pas des heures mais j'étais un peu comme constamment excité et plein de désir, c'est pour ça, ça me fait bizarre j'ai peur d'avoir perdu tout ce désir… mais ça doit être à cause du porno.

    Là ça fait 1 semaine que j'ai arrêté le porno et je n'en ressens déjà plus l'envie. En même temps je n'ai plus eu de pensé intrusive homo de la journée ! ça fait du bien.

    As-tu un vrai copain en qui tu as confiance ?

    C'est chaud de parler de ça à un pote ou en tout cas pas un pote du lycée parce qu'après on va me dire "t'es un pédé" ou des trucs comme ça et tout le monde va le savoir.

    Mais à mon avis, le plus important est que tu te ressaisisse au niveau scolaire.

    Ouai c'est vrai, j'ai déjà du mal avec le travail en général et en plus si j'ai pas la motivation et que j'ai d'autres choses en tête ça devient compliqué. Mais bon je vais arrêter de me morfondre et je vais m'y mettre !

    Entre amis, potes, ce n'est pas grave si on se tripote dès fois, ça existe c'est même plaisant je dois dire. Néanmoins cela reste amical, comprends par la qu'il n'y a pas d'acte directs homosexuels, mais adolescent, franchement se montrer son kiki est plutôt ludique. Avec les filles, cela permet de cultiver son petit jardin secret pour mieux se réveiller plus tard.

    ça m'est arrivé de me masturber avec un pote mais pas de se tripoté non plus, chacun de son côté sur une vidéo.

  • Ouai c'est vrai, j'ai déjà du mal avec le travail en général et en plus si j'ai pas la motivation et que j'ai d'autres choses en tête ça devient compliqué. Mais bon je vais arrêter de me morfondre et je vais m'y mettre !

    Tu as raison ! tu peux te motiver avec des potes pour travailler efficacement. L'école, plus on s'y implique et plus on s'y applique plus vite on en sort... !

    Courage !

  • Hello,

    déjà bravo pour ton courage car je sais que c'est difficile de parler de ça à ton âge.

    Je rejoins également les avis des autres membres du forum.

    Alors en quoi être attiré ou aimer un homme devrait nous faire peur ? La raison de tes peurs sont la société qui voudrait que l'on rentre tous dans le même moule!

    Je te comprends car tout comme toi j'ai pensé aimer les filles et j'ai voulu faire comme tout le monde.....mais j'avais de grosses pulsions pour les hommes au même âge que toi. Finalement j'ai refoulé tout ça et je me suis "rangé en mode hétéro" belle petite ville de famille, une femme et 2 enfants. Et finalement après 14 ans j'en ai eu marre de me cacher derrière une personne que je n'étais pas.

    Donc tu as compris je suis homosexuel et finalement depuis le début de mon adolescence. Je ne veux pas prétendre que tu es homo mais moi j'ai été malheureux de le cacher et je trouve tjs ça horrible de voir les gens se torturer l'esprit. Tu verras avec le temps mais il ne faut pas avoir peur de tes envies. Bonne continuation et courage.

  • C'est chaud quand même pour les enfants... Faire un coming out après coup peut les perturber, ça doit être dur pour eux, même s'ils font mine de rien (peut être) la vache, complexe la situation.


    C'est un peu spécial comme position, idem si ce serait la mère. (ce n'est pas réservé au père bien entendu)

  • Je veux quand même dire que j'ai toujours été attiré par les femmes, je ne cherche pas à rentré dans une case ou je ne sais pas quoi. Je dis juste que depuis tout petit et encore plus depuis le collège j'étais ultra attiré par les meufs (je n'ai jamais pensé aimer les filles, c'était naturel c'est tout) et la j'ai l'impression de ne plus avoir de désir et en même temps j'ai peur d'etre homo. Mais je sais au fond de moi que je ne le suis pas, émotionnellement il n'y a rien. À la limite je suis peut être éventuellement bisexuel mais avec une préférence pour les femmes même si ça m'ettonerait puisque avant les gars ne me faisaient rien c'est juste que depuis que j'ai peur d'etre homo je stress et je me focalise sur mes sensations... Quand je n'y pense pas je suis heureux et je retrouve du désir pour les filles. Pour moi la situation n'est pas normal et je pense que c'est un Toc.

  • Mai bon, dans l'absolu, être homosexuel n'est pas une maladie. Mais par contre, à mon avis, il faut assumer pleinement cet état de fait s'il s'avère que ce soit le cas, comme être hétéro. Etre bisexuel est aussi un état existant, un peu comme avoir le beurre et l'argent du beurre MDR ^^


    Sinon cela peut créer de la souffrance intérieure. Kos, tu as du fortement en souffrir à refouler cela, et j'imagine sans mal la pénibilité au quotidien.


    Arthus, je ne m'inquiète pas pour toi, tu trouveras ta stabilité et il ne faut pas stresser pour ses fantasmes et/ou envies.


    @schusss les amis virtuels

  • Oui énormément de souffrance OCP, il m a fallu attendre mes 32 ans pour pouvoir assumer. Je voulais juste faire passer comme message comme tu le dis "être homo n'est pas un maladie" et il ne faut pas en avoir peur. Après tu es encore très jeune Arrhus et tout peut encore changer. J'ai un fils de 14 et un de 10 ans et je n'ai pas peur de leur dire ouvertement car je ne voudrais pas qu'ils se sentent aussi mal que j'ai pu l'être. Je leur dis tjs, que vous soyez hétéro, homo, bi,.... le principal est d'être qui vous êtes et surtout que vous soyez heureux.

  • Merci beaucoup pour vos avis ça m'aide beaucoup. J'arrive à oublier ça en ce moment ça va mieux. Déjà je suis hyper amoureux et je me suis mis aux tractions, haltères, abdos, j'essaye de me prendre en main. Il me manque plus qu'à travailler un peu plus et ce sera parfait. Encore merci à vous je pense que le fait d'en parler ça m'a bien soulagé.

    Et Bonne chance pour vos restaurations !