Promouvoir les bonnes pratiques et Intactivisme !

  • Comme Sebio je suis très surprise de ta démarche.



    - Tu dois être bien au courant que l'âge moyen du premier décalottage est de 10,4 ans, ton fils était donc dans la moyenne.


    Le prépuce, qu'est-ce que c'est au juste ?



    - Tu connais très bien le site phimosis abc ou les techniques douces sont explicitent pour ceux qui vers 13/14 ans n'y arrivent toujours pas.


    - Plus surprenant encore. Le médecin préconise EMLA pour assouplir le prépuce et venir à bout des adhérences ?


    Au secours !
    EMLA est un anesthésiant local.
    Si le médecin préconise un anesthésiant c'est que c'est douloureux, alors pourquoi forcer alors qu'il n'y a aucune urgence médicale et encore plusieurs années avant de s'inquiéter ?


    Pire du pire, sur la notice d'EMLA il est écrit qu'il ne faut pas la mettre sur la muqueuse génitale de l'enfant.


    Notice patient



    Aucune inquiétude à avoir avant 13/14 ans.

  • Pour que les choses soient bien claires, je vais répondre en détails point par point.


    1-/ L'âge moyen du décalottage de 10.4 ans n'a que peu d'intérêt. La vie n'est pas faite de moyennes. Mon fils à 10.05 ans, pour autant, les adhérences prépuciales devaient être retirées, afin de garantir une parfaite maîtrise pour lui du prépuce.


    Tout était calculé avant l'intervention de l'Urologue. L'action m'avait été clairement expliquée et sans danger pour le prépuce au niveau mécanique.


    Ceci assure un parfait nettoyage et évite les infections diverses dues aux amalgames de Smegma coincés sous les adhérences. Mon fils présentait une brèche au niveau de la couronne vers le sulclus. Cad, la muqueuse était décollée au milieu de la couronne mais pas sur le reste de la circonférence, l'intervention a consisté a finir le travail.


    Il n'était pas admissible qu'il risque une infection urinaire et encore des antibiotiques. C'est de la prévention.


    2-/ Les méthodes existent pour plus tard que 10 ans, oui, mais cela ne veut pas dire qu'il faille attendre tranquillement la date butoir pour agir. Etant très soucieux du bon déroulement du développement, et après avoir eu connaissance des tenants et aboutissants de la procédure, il n'y avait aucune raison pour ne rien faire. Justement c'est CEUX qui ne font jamais rien qui ont le plus de problèmes plus tard.
    Dans l'absolu, il n'est pas normal de ne pas décalotter à 13 ou 14 ans. Ceux qui auraient ce problème, passent par la case solutions alternatives.
    L'intervention simple que mon fils à eu est très largement pratiquée aujourd'hui. C'est une formalité.


    3-/ ELMA est une crème anesthésiante oui, utile après l'intervention pour les 36 heures. ELMA aide aux éliminations des adhérence en diminuant les picotement, on a plus de marge de manœuvre pour tenter de rétracter le prépuce, mais ça n'a que très peu fonctionner chez lui. Ne voulant pas lui faire mal, il fut inutile d'insister. D’où la case intervention manuelle technique.
    C'est douloureux oui car le gland est très sensible et la muqueuse très collée, ceci provoque une douleur.


    Il n'avait pas d'urgence médicale, il décalottait à 80% comme je l'ai dit. Mais c'est inutile d'attendre pour risquer que ca s'agrave dans le futur. Rien ne peut te garantir que ce soit sans problèmes.
    L'intervention, elle, garanti un résultat 100% efficace et de suite. En 1 minute c'est fait. Et c'est pour la vie.



    Attention aux notices. Ce n'est pas parceque c'est marqué, qu'il faut tout prendre au pied de la lettre. Exemple : J'ai eu un traitement antibiotiques réservé aux femmes, inadapté aux hommes et pourtant c'est prescrit et le résultat est concluant. Les hommes ont des traitements souvent ceux donnés aux femmes malgré la notice.
    Les médecins savent ce qu'ils font pour les prescriptions médicamenteuses. Rien à voir avec leur ignorance du prépuce ! Je te vois venir.
    Les médecins auxquels j'ai eu à faire, connaissaient très bien le prépuce et son fonctionnement.


    4-/ Aucune inquiétude avant 13/14 ans.... Voila un avis purement féminin tiens. Dans la réalité, il faut simplement surveiller, tester, s"intéresser de façon régulière c'est tout. 13,14,8,7,9,11 ans, peut importe, chacun sont évolution et ses difficultés, il n'y a pas de règles vraiment. Le but étant simple : le parfait développement du pénis.


    Je comprends qu'avec des raisonnements pareils, aujourd'hui on voit des jeunes de 16 ans n'ayant jamais vu leur gland et qui ne peuvent pas décalotter, ils en sont réduit à aller sur Doctissimo pour trouver de l'aide car leurs parents sont trop laxistes.


    Garantir une baisse de la circoncision médicale est simplement savoir prévoir et assurer le décalottage à un âge pas trop avancé.

  • 1-/ L'âge moyen du décalottage de 10.4 ans n'a que peu d'intérêt. La vie n'est pas faite de moyennes. Mon fils à 10.05 ans, pour autant, les adhérences prépuciales devaient être retirées, afin de garantir une parfaite maîtrise pour lui du prépuce.


    - Une parfaite maîtrise de son prépuce ??? Dans quel but ??? Il a déjà une activité sexuelle ???


    Il n'était pas admissible qu'il risque une infection urinaire et encore des antibiotiques. C'est de la prévention.


    - Ironie du sort c'est ce qu'il est malheureusement arrivé, & suite à ton intervention avec l'application de cette crème...


    2-/ Les méthodes existent pour plus tard que 10 ans, oui, mais cela ne veut pas dire qu'il faille attendre tranquillement la date butoir pour agir.


    - Je ne suis pas d'accord, Il ne faut en aucun cas forcer les choses, regarde Alvin, il n'avait jamais décalotté & vivait très bien ainsi, avec des sensations bien plus subtiles même, selon ses dires !!!


    Etant très soucieux du bon déroulement du développement, et après avoir eu connaissance des tenants et aboutissants de la procédure, il n'y avait aucune raison pour ne rien faire. Justement c'est CEUX qui ne font jamais rien qui ont le plus de problèmes plus tard.


    - L'angoisse que ton fils subisse des complications (phimosis notamment) t'as fait perdre les pédales je pense (ce que je peux comprendre) mais à 10 ans, il n'y avait AUCUNES raisons de s'inquiéter !!! & SURTOUT tu aurais du lui expliquer la méthode douce en urinant, ça je ne comprends toujours pas pourquoi tu ne l'as pas fait ?!?!


    Dans la réalité, il faut simplement surveiller, tester, s"intéresser de façon régulière c'est tout. 13,14,8,7,9,11 ans, peut importe, chacun sont évolution et ses difficultés, il n'y a pas de règles vraiment. Le but étant simple : le parfait développement du pénis.


    - En voici une grosse incohérence !!! Chacun son évolution comme tu le dis, alors pourquoi forcer le décalottage à 10 ans je me répète ??? Ça n'a PAS de sens !!!


    Si le médecin préconise un anesthésiant c'est que c'est douloureux, alors pourquoi forcer alors qu'il n'y a aucune urgence médicale et encore plusieurs années avant de s'inquiéter ?


    - Là je rejoins Marie & tu l'as dis toi même OCP, ton fils a eu des douleurs pendant plusieurs jours, avec la méthode douce, il n'en aurait pas eu, je ne comprends pas... j'espère qu'il n'aura pas de séquelles...


    Pire du pire, sur la notice d'EMLA il est écrit qu'il ne faut pas la mettre sur la muqueuse génitale de l'enfant.


    - Oui là c'est le bouquet final !!!


    Je suis dépité :S

    :cursing::cursing::cursing: La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

    Mise en place du manchon en vidéo ici

  • C'est vraiment à ce demander si tu prends la peine de lire mes posts... Mais bon.
    Toutes les réponses sont dedans.


    Tu confonds décalottage FORCE et libération des adhérences, ce qui n'a strictement rien à voir. Encore une fois.


    Mais pour comprendre réellement tout ça, mieux vaut le vivre à titre personnel dans la vraie vie. Crier au loup à chaque fois n'est pas nécessaire.

  • C'est vraiment à ce demander si tu prends la peine de lire mes posts... Mais bon.
    Toutes les réponses sont dedans.


    - & toi tu lis les miens ??? Pourquoi n'as-tu PAS employé la méthode douce en urinant, pour la 3ème fois je te le demande ???


    Tu confonds décalottage FORCE et libération des adhérences, ce qui n'a strictement rien à voir. Encore une fois.


    - Il y a eu douleurs... c'était donc bien forcé...

    :cursing::cursing::cursing: La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

    Mise en place du manchon en vidéo ici

  • Ha parceque tu crois que la méthode en urinant est sans douleurs toi ? :rolleyes:


    Ce qui est douloureux c'est le décollement de la muqueuse , c'est tout, ce serait idem en urinant sauf que tu prends le risque d'un résultat partiel. Autant que ce soit bien fait de suite.


    Non déclottage forcé tu peux déchirer et endommager le prépuce, tu peux avoir du sang en abondance. Rien à voir.

  • Dans tout les cas le prépuce est toujours la donc c’est une victoire.


    Malheureusement je ne peut pas participer à votre débat parceque je ne connais pas trop la rétractation du prépuce , les méthode etc.

    Le seul risque qu’il y’a quand tu a ton prépuce , c’est de le perdre.

  • Ce n'est que ce soir que je regarde les messages du week-end sur ce forum. J'ai moi aussi été surpris par le choix d'OCP d'introduire un corps étranger (coton tige) puis d'avoir recours à un urologue qui a utilisé un objet métallique pour décoller des adhérences.


    Sebiohazard a très bien rappelé la méthode "hydraulique" pour ce genre de problème qui est mentionnée dans phimosis-abc.eu mais aussi sur nouvellepeau.free.fr Il ne manque que le dessin :


    [IMG:http://nouvellepeau.free.fr/images/fw190a/dessin-fw02.png]


    Par rapport au choix de la méthode, je pense qu'au contraire celle du ballonnet est ludique pour un enfant. Et pour ce qui est des douleurs, s'il y en a, pas de raison que ce soit pire que d'y aller avec une lame :cursing:


    Au lieu de supposer que "Le décollement brutal de la muqueuse sur le gland avec la pression ne peut être QUE douloureuse" , d'abord, ça me parait moins brutal que de passer une lame, ensuite, OCP aurait pu demander l'avis sur doctissimo à des ados qui l'ont fait, ou même à son fils, si seulement, il le lui avait proposé.


    En tout cas, si au premier essai de ballonnet, le décollement n'est que partiel, il suffit de recommencer.


    Sinon, effectivement, d'après l'étude d'Oster, c'est vers 10 ans et demie que la moitié des garçons ont des problèmes divers pour décalotter, parmi lesquels des adhérences. La fréquence de ces problèmes diminuant avec l'âge, le fils d'OCP n'avait rien d'une bête de foire en faisant partie, quelques mois avant l'âge des 50 %, de la majorité des garçons qui ont au moins un problème pour décalotter.


    Pour ma part, à 9 ans, personne n'avait encore cherché à me décalotter lorsque j'ai signalé des douleurs au moment d'uriner à ma grand-mère qui s'occupait beaucoup de moi. Le premier décalottage de ma vie a été fait par un médecin juste avant ma circoncsion. :cursing: Je n'ai aucun reproche à faire à mes parents et à ma grand-mère pour leur non interventionnisme à ce niveau. La seule chose que je conteste aujourd'hui est le choix du médecin : amputer au lieu de soigner avec des médicaments.


    12 à 16 ans, lorsque le garçon commence à s'intéresser à ce genre de chose me parait être un bon âge pour apprendre à décalotter au repos. C'est aussi à la puberté qu'apparaissent des sécrétions (smegma), dont il peut être utile de nettoyer l'excès.


    La différence, c'est que le diamètre d'ouverture du petit bout qui dépasse, qui au début, n'a jamais été étiré, ne variera pas trop selon l'âge. Il y aura donc moins de difficulté à apprendre de zéro à décalotter à 14 ans, qu'à 18 avec un pénis de plus gros diamètre.


    Ensuite, tant qu'on ne décalotte pas et qu'il reste un petit bout de prépuce serré, le prépuce s'allonge lorsque le pénis gonfle pendant les érections. Au contraire, une fois que l'ouverture du prépuce est suffisante pour faire sortir le gland, au moins partiellement lors des érections, c'est l'ouverture du prépuce qui va être sollicitée lors des érections nocturne et non l'augmentation de sa longueur.


    Il est donc probable qu'en se mettant à décalotter à 10 ans, le fils d'OCP arrive adulte avec un taux de couverture de CI-7 (ou éventuellement CI-6) là où un autre qui ne se mettrait à décalotter qu'à 16 ans (donc avec un pénis presque adulte) aurait 2 ans plus tard une couverture de CI-9.

  • Petite précision, il ne faudrait pas croire que j' ai introduis un coton tige dans la muqueuse... Rien à voir avec ça. Je ne sais pas d'où ça sort.


    Ensuite, pour le décollement ce n'est pas une lame... Mais un stylet. Encore rien a voir. Je lis que l'information est facilement parasitée.


    C'est fou de voir à quel point certains peuvent être réfractaires sous pretexte que.


    En attendant le résultat est parfait. Et malgré les "statistiques", celles-ci ne reflètent une guère la réalité.

  • Comprendre contrainte physique par : étirements c'est la mise sous contrainte , forces diamétralement opposés.
    Il n'y a pas d'insertion de coton tige quelque part.


    Inutile de rester enclavé dans ces préceptes , il y a aussi d'autres solutions, comme le décalottage "assisté" . Testé donc, et approuvé. Comme les solutions alternatives également.
    Tout n'est pas rose ou noir.

  • Il est donc probable qu'en se mettant à décalotter à 10 ans, le fils d'OCP arrive adulte avec un taux de couverture de CI-7 (ou éventuellement CI-6) là où un autre qui ne se mettrait à décalotter qu'à 16 ans (donc avec un pénis presque adulte) aurait 2 ans plus tard une couverture de CI-9.


    - Je remercie Bech d'être intervenu dans la discussion :thumbup: & j'aimerais mentionné ce passage du dernier post de Bech, qui est très pertinent & auquel je n'avais pas pensé...


    En attendant le résultat est parfait.


    - Non justement par ton intervention trop précoce, ton fils aura peut-être, comme l'a souligné Bech, un prépuce plus court, donc une moins bonne couverture & donc une sensibilité moins exacerbée sur le long terme...

    :cursing::cursing::cursing: La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

    Mise en place du manchon en vidéo ici

  • Un avis purement féminin


    Ben non justement, j’ai lu DaC en long et en travers. Je rapporte que les conseils des professionnels qui expliquent qu’il ne faut toucher à rien.


    Il y avait dans le cas de ton fils :


    - les hormones à l’adolescence (donc trop tôt à 10 ans
    - la masturbation
    - la kinésithérapie


    Connaissant ton histoire il est logique de comprendre que tu étais pressé que ça se fasse au plus vite.


    Cane justifies pas un décalottaient forcé qui est exactement ce que tu as fait pratiquer sur lui. Un décalottage forcé c’est quand on essaye de forcer sur les adhérences ou l’orifice.


    Il ne faudrait surtout pas que des parents lisants ton expérience le prenne comme un conseil.
    Bref la suite de la conversation devrait les aiguiller.


    L’urologue aurait dû te dire d’attendre mais eux non plus ne sont pas formés.
    Sans compter que tu n’aura Probablement pas aimé ce conseil de sa part.