Présentation sur la circoncision lors d’une journée de formation en sexologie (septembre 2016)

  • Le 24 septembre 2016, une journée de formation organisée par la Société Française de Sexologie Clinique (SFSC) et l’Association des Sexologues Cliniciens Francophones (ASCliF) s’est déroulée à Paris. Droit au Corps y était invitée pour faire une présentation sur la circoncision.


    Lien vers l'article complet : Présentation sur la circoncision lors d'une formation en sexologie


    La présentation en question est disponible ici : La circoncision - Présentation Droit au Corps - Formation SFSC 24-09-2016 - Google Präsentationen


    :thumbup:

  • Cette présentation semble faire le buzz chez les sexologues, on peut donc imaginer une suite...


    OCP c'est intéressant ce que tu dis mais tu oublies que tu as une étape d'avance sur ces hommes.
    La norme américaine est d'être circoncis et si tes parents ont fait ça c'est pour ton bien, tu ne peut donc pas ne pas faire la même chose pour ton fils !


    Mon conjoint me disait : mon fils doit être comme son père !
    Je lui ai dit : pourquoi tu as souvent vu le sexe de ton père ?
    - Non jamais !
    - Et tu penses montrer le tien à ton fils (en Afrique on est très pudique) ?
    - Non absolument pas !
    - Alors ?


    L'acceptation que l'on est mutilé est un terrible chemin que peu d'hommes arrivent à faire. Il le dit dans la vidéo. Toi tu l'as fait et tant mieux car tu peux témoigner.

  • Bien sûr et c'est difficile de savoir. On a quelques contacts mais ils restent timides sur ce qu'ils savent et pensent.
    C'est leur gagne pain !!


    S'ils étaient bien informés et intègre comme il se doit d'un médecin, il n'y aurait quasiment plus de C.
    Pour certains cela doit représenter une part importante de leur chiffre d'affaire. Et quand t'as une clinique à faire tourner....


    C'est une véritable révolution pour eux et on peut bien comprendre qu'il faudra du temps.


    DaC n'est pas pour légiférer car l'important est de changer les mentalités.
    Hier je racontais que jusqu'en 2013 il était interdit de par la loi de porter un pantalon pour les femmes.


    Qui respectait cette loi ?
    Personne parce qu'elle était débile !


    Donc si personne ne comprend pourquoi la C est une mutilation et qu'il y a des conséquences pour certains hommes et pas que des mineures, ils vont continuer de le faire.


    L'excision est interdite et je viens de lire que 1% des filles en France dont la mère est excisée l'a été (contre 28% pour celles nées dans les années 80). On l'envoie au pays pour les vacances, pour échapper aux contraintes législatives françaises.
    Or ces filles sont nées et vivent en France (certaines seront mariées de force au pays) !