Restauration d'OCP66C4

  • salut alex83, oui tu as raison j’ai répondu a bech a la volée sans vérifier oui c'est bien 53 semaines soit 1 an mais ce n’est qu’un RCI-7 soit un bel objectif mais insuffisant, tu t’en rendras compte au fil de la restauration.


    C’est pour cela que mon objectif a évolué 3 fois en 4 ans. RCI-7 puis RCI-8+ pour finir en RCI-10 car on en veut toujours plus aussi...


    Je me suis aussi rendu compte de la non équivalence entre un intact et un restauré, cad, tu as au moins un demi point de ci d’écart a chaque fois. Par exemple, si tu es en RCI-7 cela equivaut à un ci-6+ environ d’un intact.


    Ps : j’ai corrigé l’erreur.

  • A l'oeil on a vraiment l'impression d'une taille plus grande.


    Tu peux donner un pourcentage ?


    Et en érection ?


    Nicoco de mémoire parlait de 3 cm ce qui m'avait paru énorme mais possible en fonction de la quantité de peau retirée et de l'ampleur de la taille entre repos et érection qui peut aller de quasiment 0 à fois 4.

  • A l'oeil on a vraiment l'impression d'une taille plus grande.


    Tu peux donner un pourcentage ?


    Et en érection ?


    Alors les petites différences que tu as pu remarqué sont dues à l’environnement différent au moment de la prise de la photo.

    Je n'ai jamais ou très très peu, procédé à une restauration en tirant sur le pénis entier avec des poids (chose que je ne recommande pas du tout)

    donc à aucun moment j'aurai pu étirer les parties non voulues, cad, hors du prépuce lui même.


    Toutefois, au repos j'ai quand même gagné un peu car le recouvrement du gland fait que c'est plus long, mais c'est un leurre, c'est un habillage. Le pénis en lui même est identique.


    Avant la restauration, image de gauche plus haut (sans peau) , au repos je faisais une moyenne de 7 à 7.3 cm. Aujourd'hui avec le prépuce restauré je suis à 8 cm soit une "longueur" boostée par recouvrement de 11% environ.


    En érection, rien de changer toujours à 16.5 cm ce qui est logique en soi si ce n'est que j'ai une couverture partielle, que je peux recouvrir le gland si je tire la peau et lors des va et vient, une nouvelle fonctionnalité est apparue, le glissement du pénis à l'intérieur de son fourreau. Je suis loin de faire un X4 ici mais plutôt un x2.2 :)

  • Message de OCP66C4 ().

    Ce message a été supprimé par l’auteur lui-même: Bug de serveurs - quadruplon - ().
  • Message de OCP66C4 ().

    Ce message a été supprimé par l’auteur lui-même: Bug de serveurs - quadruplon - ().
  • Bonsoir à toutes et à tous,


    Ce soir et pour compléter mon briefing de cette 4 èeme année de restauration, enfin un comparatif de prépuce disponible !


    Cette plaquette montre la peau disponible à l'étirement en 2018 et 2020.


    Semaine 112 VS semaine 207 ! Soit 22 mois d'écart entre les 2.


    Nous pouvons constater une très large augmentation de peau qu'elle soit externe ou interne, bien plus fourni, le prépuce à environ 100% de cellules en plus !


    OBS :

    En 2018 j'avais attendu d'être au repos total pour prendre la photo sur mon pénis le plus petit possible. Désavantage aujourd'hui je n'ai pas attendu spécialement cela, c'est pour cela que le gland et les corps caverneux sont quand même plus gros sur la photo d'aujourd'hui. Pour autant la quantité de peau est bien supérieure et couvre bien plus avec cet handicap !

  • Message de OCP66C4 ().

    Ce message a été supprimé par l’auteur lui-même: Bug de serveurs - quadruplon - ().
  • Message de OCP66C4 ().

    Ce message a été supprimé par l’auteur lui-même: Bug de serveurs - quadruplon - ().
  • Dans la continuité des mes 4 ans de restauration , j'ai fait une petite plaquette pour le site US sur la couverture définitive à ce jour sans tugging, cad, sans tlcx ni Oring.

    C'est mon état au naturel nu et dans mon boxer H24.

    A cela, la remise en place du prépuce restauré après la douche en quelques minutes seulement en semi-automatique et donc avec une mise en place aidée manuelle.


    En l'état, on peut donc considérer que ma restauration est terminée dans les grandes lignes en 4 ans officiellement.


    Il m'aura fallu 4 années de travail journalier. MAIS je veux quand même continuer vu que pour l'instant j'ai mis de coté ma potentielle opération pour 2020 et pour 2021. Je n'en n'aurai pas forcément besoin tout compte fait.


    Mais pour garantir cela, j'ai décidé d'améliorer ma restauration (puisque j'y suis) à RCI-10 et donc de continuer mes étirements encore quelques mois voir peut être an qui sait ?


    Je prolonge donc ma restauration volontairement malgré le palier RCI-9.5 atteint. Je veux que du + + + + + + J'en veux encore, encore un peu de skin !:P Et pourquoi pas travailler à la couverture en érection du coup. On peaufine.


    L'important est de constater ceci :


    - 4 ans auront suffit pour faire CI-3 à RCI-9.5


    NOTA : Cette année le résumé qui clôturera l'année de restauration en cours sera donc étalé dans plusieurs posts depuis septembre. Je ferai des liens le jour de l'anniversaire avec un petit débrief.

  • Bonjour à tous et à toutes,


    Après presque 4 ans maintenant de restauration du prépuce, nous allons pouvoir constater la formation et la délimitation des zones qui se sont créées au fil des ans.


    Ainsi, quand je retracte mon prépuce "restauré" aujourd'hui, je peux constater ou voir la muqueuse interne propre à la restauration, remarquez la bande blanche, ce bandeau plus clair que le corps du pénis lui même. Et bien le voila le prépuce restauré.


    En restaurant proprement le plus possible autour de la cicatrice d'origine, on arrive à se focaliser sur la zone interne la plus fine ce qui privilégie la création de cellules proche de la couronne et pas proche du pubis.


    C'est la raison pour laquelle je ne vous conseille pas de tirer sur votre pénis avec des poids. Je suis en train de préparer une mise en situation pour vous aider à mieux comprendre.


    Je prépare également une grosse mise à jour de mon témoignage DaC actuellement.

  • Coucou OCP!

    Et cette bande blanche reste même hors travail? (je veux dire tout le temps désormais?)

    Sinon, ben toujours aussi beaux résultats ! ^^

  • Coucou OCP!

    Et cette bande blanche reste même hors travail? (je veux dire tout le temps désormais?)

    Sinon, ben toujours aussi beaux résultats ! ^^

    bonjour kody ;)


    Oui absolument. En tout cas h24. Étant donné que je n’ai jamais arrêté mon travail puisque je suis en 7j/7.

    La couleur reste lors de mes pauses donc il n’y a aucune raison.

    D’ailleurs la bande blanche tu l’as voit aussi ,sur le comparatif un peu plus haut (message 1019) ou le prepuce rétracté est calé derrière la couronne.

    Tu remarqueras qu’il est blanc pale a l’intérieur.

    Ceci signifie que c'est que de nouvelles cellules uniquement car jamais exposées au soleil par exemple.<3

  • Tout à l'heure je mettrais en ligne une partie de mon étude finale sur la restauration attention c'est du lourd, pour y voir plus clair dans son projet ! Enfin une ligne directrice temporelle

  • [ JOUR - 1451 ] > Temps de restauration effectif : 32400 heures - Temps retenu efficace : 27010 heures


    Bonsoir tout le monde,


    Ce soir un petit récapitulatif sur la restauration en elle même car étant en RCI-9.5 aujourd'hui il est temps de commencer à coucher sur le papier les analyses depuis ces 4 dernières années et d'en tirer une ligne directrice plus précise avec le recul.


    J'ai donc rassemblé mes données et l'analyse confirme maintenant quelques points essentiels de la restauration préputiale.


    Ceci fait parti de l'approche finale de ce projet et permet même de se projeter dans l'année à venir pour moi. J'ai appris pas mal de choses en 4 ans avec ces découvertes, ces réussites et ces échecs aussi.



    I- Les secrets d'une restauration réussie :


    Ce qu'il faut comprendre par là, est que son fonctionnement restera identique sous réserve d'un travail régulier.


    Une restauration, sa durée, dépens de quelques variables comme l'âge du sujet, son environnement propre, son assiduité, son hygiène de vie...


    Alors je ne suis pas un extra-terrestre (ou alors je ne le sais pas) mais la différence qu'il peut y avoir entre mon parcours et d'autres est résumé en 2 points fondamentaux :


    - L'assiduité et la force du travail effectué

    - La qualité des exercices effectués (ne pas se tromper de process est très important)


    Il y a très longtemps je parlais de la restauration comme étant une règle de vie, Cela n'a jamais été aussi vrai. Ce fameux déclique psychologique qui permettra d'aller jusqu'au bout, c'est le carburant de la réussite !


    Cela n'est même pas une question d'âge, car même à 60 ans passé, malgré un renouvellement cellulaire ralenti, les résultats seront là à peut près à temps.


    Le paramètre principal reste psychologique, un bon état d'esprit, une force mentale est requise pour aller loin dans une restauration ceci permettra un travail acharné, régulier, et donc assidu et techniquement pointu.


    La règle que je me suis imposé était depuis le départ un travail régulier et intense en testant, analysant les réussites comme les échecs afin de me corriger pour ne pas perdre de temps et rester le plus possible efficace dans ce projet.


    Ne pas tomber dans une routine et se dire, "pas aujourd'hui je ferais demain", ou tirer léger car pas envie de mettre son dispositif par exemple etc etc Bref tomber dans l'inefficacité en fait.


    Anecdote :


    J'ai rencontré quelques restaurateurs qui perdent beaucoup de temps car ils sont bloqués dans un processus routinier qui ne fonctionne pas vraiment et dont ils ne sortent pas, ils suivent une façon de faire mais n'analysent pas pourquoi c'est si long pour des résultats moyen finalement. Alors je leurs dis, j'essaie de leur expliquer qu'ils voudrait mieux ceci plutôt que cela mais il est souvent difficile de se faire comprendre car chacun croit avoir raison ou pense que c'est juste mais non.


    C'est la raison pour laquelle quand on propose des méthodes plus adaptées il faut TOUJOURS expliquer et étayer, argumenter ses dires. Tout doit rester logique et factuel. C'est ce que je fais pour les autres restaurateurs depuis 4 ans.


    La connaissance en vaut que si elle est partagée, c'est un règle, alors débâtons. Les prises de positions seront toujours motivées avec moi ici comme ailleurs.


    ----------------------------------


    II - L'évolution de la restauration préputiale :


    Le graphique qui va suivre confirme plusieurs choses :


    - La difficulté de passage aux niveaux supérieurs RCI n'est pas linéaire mais bien exponentielle

    - La mise en exergue des RCI faibles ( < RCI-7 ) à forts ( >RCI -7 )


    Ce graphique montre exactement mon parcours en terme de restauration mais pas que.

    C'est aussi la ligne directrice pour n'importe quelle restauration du prépuce


    Ci-dessous :


    La synthèse de l'évolution de la restauration, chaque palier atteint chronologiquement de CI-3 à RCI-9.5 aujourd'hui et en deuxième colonne le nombre de semaines supplémentaires pour y arriver.




    La synthèse mise sous forme de graphique avec le RCI sur l'axe des X et le nombre de semaines sur l'axe des Y



    Observations :


    Les valeurs permettent de montrer que le passage de paliers est donc exponentiel.

    Aujourd'hui me situant en RCI-9.5, je ne peux faire qu'une projection sur mon futur objectif RCI-10, qui, grâce à l'historique permet de dire avec une certaine précision que SI je continue sur les mêmes méthodes, mêmes forces, même process, il me faudra finalement environ 250 semaines de travail pour arriver à mon objectif final !


    Ce qui est loin d'être idiot car venant de terminer (sous passe) ma 4ème année, cela veut dire qu'il me faut encore 1 an de travail pour RCI-10.


    Que cela ne tienne, j'officialise donc que ma restauration sera continue encore pour 1 an car je veux vraiment mon RCI-10. Autant la semaine dernière je pensais que quelques mois vers début 2021, autant j'irai jusqu'a octobre 2021, après tout, ce n'est pas si loin.


    Remarquez que le passage des paliers RCI4/5 sont faciles en environ 10 ou 12 semaines chacun environ soit la valeur de 1.


    Mais dès que vous passez au RCI-6 le niveau est plus dur et vaut la valeur 2.1 environ puis le RCI-7 vaut la valeur 3.6... et ainsi de suite !

    Cela veut dire quoi ?


    Cela veut dire qu'il est 2.1 fois plus long et dur de passer de RCI-5 à RCI-6 que de RCI-4 à 5 et 3.6 fois plus difficile de passer de RCI-6 à 7 par rapport au passage RCI-4 vers 5...


    Si je garde la référence RCI-4 vers 5 à 12 semaines soit valeur de "1"

    Pour passer à RCI-9 il a fallut 114 semaines soit 9.5 fois plus long...

    Pour passer à RCI-10, sur 250 semaines soit 20.9 fois la dose de base...


    Ceci démontre l'extrême "petitesse" des paliers RCI-3/4/5/6 par exemple.


    A titre informatif, les paliers RCI-3/4/5/6 ne sont que des paliers pour les CIRCONCIS, en effet, globalement, un intact qui aurait un prépuce court sera en CI-6 soit RCI-6+/7.


    Un vrai prépuce restauré en comparaison avec un INTACT se situe uniquement vraiment qu'a partir de RCI-7


    Donc poussez vos restaurations au maximum pour avoir un résultat optimal.


    Conclusions :


    Lors de mon programme de base j'étais parti sur du RCI-7/+ au début mais je me suis rendu compte qu'il fallait aller bien plus loin et donc revu 3 fois mon objectif depuis.

    En fait, biologiquement, cette synthèse montre qu'il faut environ 5 ans pour une restauration complète, mais quand je dis complète c'est RCI-9.5/10 ! Soit l'équivalent d'un vrai CI-9 voir 9.5 !


    J'aurai pu arrêté là, en 4 ans et faire resserrer mon anneau préputial par la chirurgie pour aller plus vite, mais tout compte fait je préfère rallonger le tout et voir les résultats dans 1 an soit sur un total de 5 ans révolus.


    Ceci me parait très raisonnable :love:

  • - La restauration n'est pas linéaire mais bien exponentielle

    Je dirai plutôt qu'elle est logarithmique, vu qu'il est plus logique de mettre le temps nécessaire en abcisse et le résultat obtenu (index de couverture) en ordonnée. Comme d'ailleurs sur tex courbes de résultats semaine par semaine.

    • Nouveau

    tu vas trop vite bech, je n’avais pas fini mon article. La restauration est logarithmique mais ça dépens de quoi on parle, il s’agit d’un sujet sur les paliers RCI qui sont eux, de difficulté exponentielle. C’est que montre cette analyse.


    Obs : le post a été mis a jour pour que toute le monde comprennent bien de quoi il s’agit.

    • Nouveau

    Bonjour à tous,


    Pour la partie TLCX, je suis en train de tester une façon d'installation sans sangle et sans mise du tlcx sur le coté pour que le support de l'engin soit plus long et plus facile en réduisant les potentielles douleurs au gland lors des efforts longs.


    Résultats ce soir !

    • Nouveau

    Alors j'ai testé aujourd'hui le port du TLCX un petit peu différemment aujourd'hui en mode "central" et non pas sur le coté pour voir ce que cela pouvait donner.


    C'est une alternative intéressante, moins contraignante et moins douloureuse. Cela fait travailler plus le haut du sulcus du coup, TLCX centré vers le bas, tire aussi sur la partie haute du pénis.


    Les mouvements sont plus libres et le risque de décrochage très réduits car les TLCX n'est plus menacé par les coutures de coté. (pour un boxer)

    J'ai donc fait une petite entaille dans le tissu du boxer pour passer la tige et l'écrou comme sur la photo jointe.


    Le cône étant bloqué tranquillement dans le boxer, rien ne bouge, aussi, ou debout.


    Je valide.


    :thumbup:

    • Nouveau

    Très prochainement, je publierai une petite vidéo (comme pour la mise en place du TLCX) sur le mouvement du prépuce restauré en érection,


    d'abord sans aide, la couverture sans rien toucher, puis avec l'aide de la main sur un va et vient pour constater l'enroulement/dépliage du prépuce.


    Je terminerai sur l'étirement maximal du prépuce au delà du gland pour bien se rendre compte de la souplesse de la peau.