Comment se masturbe un circoncis ?

  • Ce n'est pas secouer ça.


    C'est "normal".


    Normal enfin au lieu de coulisser la peau sur le gland vous coulissez la main sur le gland ou la hampe.


    J'avais imaginé autre chose.


    Non.


    En supposant que le pénis soit à l'horizontale, coulisser, c'est un mouvement d'avant en arrère.
    Alors que je parlais d'un mouvement qui emmène l'extrémité du pénis à être tantot plus haut, tantot plus bas que le coté qui sort du ventre.
    Un peu comme certains clignotants de voitures des années 50 ou encore quand bras tendu, on fait un mouvement qui emmène la main à changer de hauteur, tantôt plus haut que la tête, tantôt à la hauteur des hanches ou plus bas.

  • Drôle ce n'est pas le sujet mais je comprends que je pose des questions intimes.


    On ne parle pas souvent non plus de la masturbation des femmes.


    Trop sensible pour atteindre l'orgasme avec la main (ou une langue. Tu comprendras que je ne parle pas de la mienne)
    Alors pour y arriver il faut que je stimule en profondeur. Je vais donc me frotter le pubis sur le matelas ou sur la jambe de mon partenaire.



    Par contre il y a d'autres façons de se stimuler comme par ex en serrant les cuisses.
    Parfois juste balancer la jambe quand elle est sur l'autre (assise les jambes croisées sur la cuisse)

  • J'ai posé cette question parce que c'est le sujet de la masturbation.


    Ce que je me rend compte, c'est qu'il semble y avoir tellement de manières différentes de se masturber chez les femmes, et chacune semble avoir sa propre technique.

  • Quand je lis ça, je me dis que j'aurais préféré avoir un sexe de femme. Les chirurgiens m'auraient laissé tranquille et je n'aurais pas les parties sensibles exposées sans protection mais au contraire bien protégées.


    Patochan

  • Bonjour,
    Chaque masturbation est différente que l'on soit circoncis ou intact cela va dépendre de plusieurs facteurs de base:
    -La sensibilité
    -Le conditionnement des premières masturbations (intact ou circoncis à ce moment là)
    -La découverte seul ou expliquée ( discussion ou visionnage de film)
    -La prise de conscience de ses zones érogènes
    -Le tempérament ( speed, cool, impatience, curiosité, stress, zen etc..)


    Le principe de la masturbation va être de stimuler une ou plusieurs zones érogènes du pénis, afin de créer un plaisir progressif, qui aboutira à un orgasme (sorte de bug du plaisir) et/ou éjaculation (oui, il est possible d'avoir l'orgasme sans éjaculer et inversement).


    Certains se donne juste du plaisir, sans vouloir atteindre l'orgasme et d'autres n'ont pour but que d'atteindre l'orgasme. Ici encore, cela dépend de plusieurs facteurs, notamment de la sensibilité de chacun. Moins on ressent, plus vite on veut arriver à l'orgasme qui lui est ressenti.


    Il y a deux façons de stimuler les zones érogènes. Directement ou indirectement.


    Mais les deux ont un point commun: le psychologique.

    Essayez de vous masturber devant le journal de Jean Pierre Pernaut en étant attentif à ce qu'il dit ... :D


    Gardez à l'esprit que le psychologique a un impact sur le corps et le physiologique. Si le cerveau est occupé par autre chose, cela peut perturber le corps et les ressentis.


    Chez un circoncis (et même chez certains intacts)
    Le gland peut-être trop sensible, douloureux (la douleur étant une interprétation de la sensibilité).
    Dans le cerveau les récepteurs de la douleur et du plaisir sont très proches et communiquent entre eux.


    En secouant la base du pénis, on stimule juste un peu les récepteurs du gland, pour que le plaisir reste un plaisir. C'est le même principe que les vibrations qui se répandent en diminuant d'intensité. J'imagine que plus le secouage (vibration) est fort, plus il y a de sensations.


    En Stimulant directement le gland, on peut aussi doser directement l'intensité du plaisir que l'on veut.


    Certains peuvent avoir besoin de stimuler d'autres zones érogènes pour compenser le manque de sensibilité.
    En fait, instinctivement, ils "échauffent" le cerveau et les récepteurs, pour que l'information du plaisir lié au gland arrive plus facilement et soit interprété comme du plaisir.
    C'est une sorte de tremplin facilitateur pour ressentir du plaisir...


    Quoi qu'il en soit la masturbation s'opère toujours par stimulation.
    Que ce soit à sec ou avec un lubrifiant, sa main (ou celle d'autrui ^^) ou un prépuce, l'action mécanique répétée fait que les récepteurs sont échauffés, le cerveau fait le reste et déclenche les réactions chimiques et physiques appropriées.


    Dans quelques cas, le cerveau peut déclencher l'éjaculation ou l'orgasme sans stimulations "physiques". Mais il faut une grosse dose d'excitation et d'imagination. :D


    Quelques trucs de base:


    -Si vous "secouez" car trop sensible du gland, essayez avec un préservatif (+ou- épais), pour réduire la sensibilité. Et essayez les vibrations ;)
    -Si vous n'êtes pas sensible du gland (mais alors vraiment pas): Lubrifiez abondamment et "massez" (comme une balle anti-stress) avec la pression qui vous convient.
    Variez toujours les mouvements, la vitesse et les zones afin de ne pas "insensibiliser" (endormir) la partie que vous stimulez.
    -Certains sextoy, peuvent être sympas, encore faut-il trouver celui qui vous convient.


    En règle générale, le circoncis ressent "moins", il faut donc plus de pression, plus de zone de contact, dans une masturbation.


    Avec un peu d'imagination, il y a toujours un moyen de se donner du plaisir et même si il existe moult techniques, la masturbation est quelque chose d'instinctif.


    Nicoco

    "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D


    "Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:


  • Je me suis fait exactement la même réflexion à de nombreuses reprises ! :pinch:


    Ok mais avec un cerveau d'homme alors ... fô pas déconner !!! :D


    Pour moi, la manière de me masturber a bien changée depuis le début de ma resto : je suis passé de la rude caresse, de ma main lubrifiée (jamais eu de douleurs par contre) au doux glissement de mon prépuce naissant (avec ou sans salive).
    En effet, c'est très agréable aussi un peu de lubrification entre la peau et le gland.
    Le top : mettre mon O-ring, m'exciter devant qq extraits de films et me voilà avec un gland abondemment et surtout, naturellement lubrifié ... un vrai bonheur !!! :thumbsup: Rajouté à celà l'odeur envoutante dont vous parlez dans un autre sujet et vous avez un cocktail explosif :P

    Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!


    "No pain, no gain !"


    Argh, plus d'encre dans le clavier...

  • Diabolo merci


    L'odeur : je pensais à celle du smegma et aux phéromones


    Tu serais en train de dire que finalement c'est peut-être autre chose :


    la "transpiration" de la muqueuse (je ne sais pas si on peut dire transpiration)
    Le liquide séminal expulsé avant l'éjaculation
    Autre



    Elles doivent pourtant bien avoir une utilité ses phéromones.

  • Salut Nico !!


    Oui je confirme : avant obligation de salive et, bien que certains font sans, pour moi c'était pas envisageable. Pas très agréable ...


    Marie : personnellement (celà n'engage que moi) je considère que la présence de smegma est synonyme de mauvaise hygiène. Il faut quand même rester un moment sans se laver pour le voir apparaitre et pour ma part c'est no way.
    Je comprends que pour un circ en cours de resto ce soit une expérience nouvelle mais quand même ...


    Ceci dit, celà fait QQ temps déjà que je me lave le gland à l'eau claire et sans savon, je peux vous dire que le soir l'odeur est bien présente et le gland est humide de transpiration !
    Par contre c'est de liquide pré-spermique dont je parle dans mon post : c'est allucinant comme la "poche" se remplie de "precum" et comme c'est chaud et lubrifié à l'intérieur!!
    Dès que j'enlève le O-ring j'ai un sexe "prêt à masturber" et ça c'est top :D

    Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!


    "No pain, no gain !"


    Argh, plus d'encre dans le clavier...

  • ...Elles doivent pourtant bien avoir une utilité ses phéromones.


    Ben à affoler les compteurs de son/sa partenaire tiens 8o^^


    Ce sont des émissions chimiques, et bien qu'elle transmettent un message olfactif d'excitation, elles ne proviennent pas toutes du sexe.


    Grande concentration de phéromones dans les urines, donc sur le gland recouvert, mais la transpiration corporelle joue aussi un rôle.


    Pour te dire, je m'excite moi-même avec l'odeur de mon gland, fô dire que c'est nouveau :huh::D

    Le prépuce n'est pas l'emballage, c'est la friandise !!!


    "No pain, no gain !"


    Argh, plus d'encre dans le clavier...

  • Bonjour j'ai 17 ans bientôt 18, et je ne me suis Jamais masturbé de ma vie. J'ai le sexe circoncis depuis l'âge de 3 ans mais je n'ai jamais pensé à franchir le pas mais le fait d'avoir le sexe dans cet état m'a sans doute convaincu de ne pas le faire, je voudrais donc savoir comment se masturber car j'en ai vraiment aucune idée, j'ai essayé des méthodes ( sans succès car destinés aux non-circoncis) si quelqu'un peut éclairer ma chandelle cela m'aiderait beaucoup.
    Je vous remercie d'avance. :-)

  • Bonjour Jakes et bienvenue sur le forum.


    La masturbation est une auto-stimulation, donc chacun doit trouver ce qui lui fait du bien, mais en étant circoncis, la stimulation est plus hasardeuse car les ressentis peuvent être difficiles à percevoir.
    L'ingrédient principal pour une bonne stimulation est la lubrification, que les intacts peuvent sécréter "naturellement". Pour un circoncis il faut donc recourir à une lubrification de substitution telle que la salive, les lubrifiants intimes etc...
    La lubrification fait en sorte de ne pas stimuler une zone "sèche", qui la rendrait désagréable ou peu agréable.


    La stimulation du gland:
    Si tu as suffisamment de peau pour faire coulisser sur le gland, la méthode de la "branlette classique" consiste à faire des vas et vient de bas en haut ou de haut en bas. Tu devras trouver le rythme qui te procure des sensations. Certain ont besoin d'un rythme rapide, d'autres plus lent ou encore une alternance de rythme. La peau va alors stimuler la muqueuse (sous le gland) et la base du gland lui même.


    Tu peux aussi utiliser tes doigts et ta main comme "remplaçants" du prépuce, avec lubrification, le poing fermé enlaçant ton pénis, masse celui-ci délicatement de bas en haut. Tu peux exercer plus ou moins de pression selon tes envies et tes ressentis.


    La même variante en inversant le poing( pouce en bas) est la technique dite de la "trayeuse". La main, toujours lubrifiée, vient masser le gland; les variations de pression des doigts ainsi que l'ouverture entre le pouce et l'index ne sont pas sans rappeler les mouvement que pourrait faire une bouche. Sensations garanties avec cette technique.


    Quelque soit la technique que tu utiliseras, il faudra stimuler le gland pour obtenir un plaisir "génital", tu devras peut être "masser" plus fort à certains endroits pour ressentir quelque chose. Prends le temps de découvrir ton corps et les différentes sensations que tu peux ressentir.


    Il te faudra être patient pour découvrir ces sensations, car si tu as passé 15 ans sans aucune réelle stimulation, ton cerveau va devoir découvrir en même temps que toi ce qui lui fait plaisir.
    Le plaisir n'est pas que physique, il dépend aussi de stimulants "externe" (lieux, fantasme, partenaire, support, état d'esprit etc...).


    N'hésite à revenir si tu as d'autres question.
    Bon courage et bonne découverte.


    Nicoco


    Ps: en tant que nouveau membre, pourrais-tu te présenter brièvement icis'il te plait.

    "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D


    "Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

  • Coucou tout le monde. ^^


    En faite , pour ma part je me masturbe par mimétisme. Je me masturbe avec la peau du tronc en la faisant coulisser en faisant des vas et viens. Par contre le mouvement je le pratique à la base du pénis car je n'ai pas de prépuce. Il varie de mettre du lubrifiant pour augmenter le plaisir ou pour faciliter cela.


    Sinon ce n'est peut-être pas la meilleure façon mais c'est celle que j'ai appris en regardant mon copain. Je pense que l'important et de faire ses expériences.


    La restauration me permet d'avoir davantage de peau et de favoriser le coulissement plus sur le gland. Donc me produire des meilleurs sensations.


    Jakes , en plus de ce que t'a propose NICOCO , je te conseillerai d'aller regarder des vidéos d'hommes circoncis qui se masturbent.

  • Merci de vos conseils, j'ai une question : peut-on se masturber en étant "sec" ou faut-il utiliser sa salive ou lubrifiant ? Et quel type de lubrifiant peux-t'on utiliser?
    En ce qui concerne les vidéos (ça me met un peu mal à l'aise) mais je vais tout de même regarder
    Et faut-il mieux se masturber en étant en érection et en regardant un porno par exemple ou en le faisant sans aucun support ?
    Merci d'avance pour toutes vos réponses :)

  • Effectivement, la pornographie est «fake» et dans bien des cas, ça crée des problèmes lors des relations car ça ne se passe pas comme dans le film, et dans certain cas, ça incite à l"abus et au viol. La pornographie féministe se dit respectueuse des femmes, mais personnellement, je n'ai pas vu de différence car la femme est aussi présenté comme un objet sexuel.


    Il y même certains adolescents qui ont abusés de leur partenaire simplement parce qu'ils ont appris par ce genre de film.


    La seule exception que je fais parfois, c'est regarder des films parfois sur des sites comme xtube où la personne se montre parce qu'elle a envie et non pas pour l'argent.