Comment se masturbe un circoncis ?

  • Ça me semble impossible de se masturber sans une histoire excitante en tête.

    Alors en fait, on 'peut', mais c'est plus difficile effectivement.
    De mon côté, si je n'ai pas d'histoire/image en tête, ma concentration va plus se tourner du coup vers les sensations physiques (si il nous en reste évidemment).

    D'ailleurs, la monté dans l’excitation n'est pas exactement la même dans ses deux cas différents chez moi. D'un côté, elle va être un peu plus rapide, plus 'brusque', et de l'autre plus lente et douce.

  • Moi je n'ai pas encore trouvé de bonne technique depuis ma circoncision il y a une an.

    Il me faut impérativement du lubrifiant ou de la salive.

    demande a madame d’utiliser sa salive, ca reglera le problème, elle devrait apprécier.

  • demande a madame d’utiliser sa salive, ca reglera le problème, elle devrait apprécier.

    :D:D:D humour noir & cynisme mais j'avoue que j'aurais pu répondre la même chose sachant à présent le pourquoi de ta circoncision Dakhor.


    Personne ne t'a averti des risques encourus lors d'une circoncision ?!

    :cursing::cursing::cursing: La circoncision est une véritable mutilation qui a détruit ma vie sexuelle !!! :cursing::cursing::cursing:

    Méthode de restauration avec manchon silicone expliquée ici

    Mise en place du manchon en vidéo ici

    Ma restauration ici

  • Bonjour,


    J'ai parcouru les différents témoignages et je suis assez troublé de la similitude avec mes expériences (limitées évidemment par nos histoires respectives).


    Ayant été decalotté très tôt de force et donc ayant eu un phimosis pour la majorité de ma vie, ma masturbation d'avant était très particulière. Évitant à tout prix le coulissement de la peau, mes masturbations se resumaient à frotter mon penis, le "malaxer" et le secouer. Bien sûr pas de mouvements du prépuce, de 1 je ne pouvais pas car beaucoup trop serré, de 2 cela me petrifiait. Je ne voulais qu'une chose cela dit pouvoir le masturbe normalement !


    Ma technique à complètement changé quand j'ai pu decalotter enfin. Maintenant, je coulisse ! Dorénavant le côté très très stimulant (peut être plus psychologique que sensation) est le fait de faire sortir le gland la première fois lors du premier retrait du prépuce ! Je ne suis pas trop en accord avec beaucoup de témoignages cependant. Je dois le plus souvent ajouter de la salive ou du lubrifiant car au début je n'ai pas du tout assez de precum. Cela s'améliore souvent en cours de route cela dit. Dans tous les cas une masturbation par mouvement de va et vient du prépuce sans lubrification est impossible.... Très très inconfortable et même douloureuse... Le meilleur et peut être que cela va dans le même sens que beaucoup de restaurés est le passage sur la couronne, puis dessous et à nouveau dessus. De manière intéressante, mon frein me laisse de marbre. Je ne me sers pas d'un doigt ou autre pour le stimuler, rien !

    En résumé, presque jamais je peux réaliser une masturbation sans ajout d'une substance lubrifiante...


    J'ai aussi essayé une masturbation tout decalotte et bloqué. Certains "guides" sur internet en disent le plus grand bien. Pour moi ce n'est pas agréable, même avec énormément de lubrification... C'est trop "direct" comme approche !