Question sur "les répliques" lors de l'éjaculation

  • MH : ils ignorent => oui d'où bcp de compassion et de patience pour nous pour les informer.


    Nicoco. Ceux à qui j'ai interrogés disent plutôt ne pas s'en rendre vraiment compte.
    Idem quand je pose la question : comment faites vous pour stimuler le point G de votre femme ?
    Grand blanc comme réponse


    Quand je leur explique ils disent : ah c'est ça ?


    Moi même avant mon conjoint C je ne sais pas comment j'aurais répondu.
    C'est le manque d'intérêt pour cet endroit stratégique qui m'a énormément manqué.
    Les I me disent : ah oui c'est bon là.
    Mon C me dit : non je ne sens rien !


    Aristide dit : je suis aveugle dans un vagin.


    Bien sûr pas tous le même ressenti et encore plus difficile quand on ne peut mesurer son handicap


    Je pense que seuls des échanges peuvent nous aider à nous comprendre et à mesurer nos différences.

  • S'il y a une petite minorité (17%) de circoncis qui connaissent les petits orgasmes, il y a aussi une petite minorité (12%) d'intacts qui ne les connaissent pas non plus.


    Mais il faut retenir que pour au moins 50% des intacts ou circoncis, qui les connaissent, ils sont une importante partie de leur vie sexuelle.


    Les petits orgasmes sont le top des préludes, de l'autosexualité notamment.

    A bas les châtiments corporels des enfants ; ils leur enseignent la violence et la raison du plus fort.

  • Si 3 ans est une durée réaliste pour une restauration complète, sauf peut-être pour des marathoniens comme Nicoco (en fait, je pense de plus en plus que des personnes jeunes doivent avoir la peau qui s'étire plus vite), quelques semaines suffisent pour percevoir le resensibilisation du gland.


    Pour ma part, je ne met pas de "capuchon" en dehors des périodes de restauration et j'attend septembre-octobre pour essayer d'autres modes de restauration nocturne. Donc, ma resensibilisation est restée à un niveau intermédiaire par rapport à ce que je devrai attendre avec un prépuce restauré suffisamment long pour n'être décalotté qu'en érection.

  • Le processus de kératinisation s'inverse très vite, il faut environ un mois pour un renouvellement de la peau.
    Si pendant un mois, vous restez couvert, protégé de tout frottement, vous retrouverez très vite une sensibilité.


    Dès le deuxième mois, ces sensations commencent à être réinterprétées par le cerveau comme étant des sensations de "plaisir".


    Le port d'un appareil de restauration et surtout la pression exercée sur le gland, peuvent "anesthésier" ces sensations par moment, mais c'est plutôt bon signe, cela démontre que la dékératinisation est opérée.


    Nicoco

    "je suis circoncis... J'ai vraiment pas de peau !" :D


    "Je suis circoncis... Mais j'ai arrêté !" :thumbsup:

  • Conversation de jour avec un intact qui a échappé à une circoncision et a été soigné en 15 jours d'un phimosis survenu à l'âge adulte (oui ça arrive et ça se soigne facilement si vous tombez sur le bon urologue) et qui nous prépare un témoignage sur le sujet.


    Je le questionne sur les répliques et tout d'abord il ne voit pas de quoi je parle et est très intrigué, puis comprend enfin. Nicoco c'est pour te dire que les intacts que tu as questionnés ne voyaient pas car ils n'ont jamais analysé la chose peut-être.


    Je reviens partager cette conversation avec lui car Nicoco dit dans un des premiers posts :


    "Concrètement, il s'agit de l'orgasme, qui se réplique plusieurs fois decrescendo, jusqu'à ce que le plaisir devienne douleur, car trop sensible (les deux sensations cohabitent de façons très proche dans le cerveau).
    "


    Or depuis nous avons eu la vidéo de l'anatomiste Mc Grath
    Le prépuce est « l’unité sensorielle principale du pénis »


    Vidéo dans laquelle il parle de douleurs post éjaculation que ressentent les hommes circoncis.


    Mon ami d'aujourd'hui confirme n'avoir jamais ressenti cette douleur et précise avoir jusqu'à une dizaine de répliques.


    Pour celles que j'ai pu ressentir je dirai que 4/5 est le maximum



    Nicoco, cette douleur est-elle toujours là où elle aussi a disparue ?

  • Je me souviens quand j' étais circoncis , lors de l'éjaculation, je ne pouvais plus bouger et pendant les petites répliques (car j'en avais quelques unes) une hypersensibilité se faisait sentir dans tout le gland a devenir très désagréable.


    Depuis ma restauration, même encore partielle, la sensibilité excessive du gland a disparue purement et simplement et les répliques restent plus intenses qu'avant. Là où tout a changé sont les sensations tout au long de l'acte sexuel bien plus intenses et langoureux.